Version Finition Prix remisé Remise Dispo Mandataire
Alfa Romeo 4C Spider
1750 Tbi 240 ch TCT
Standard Edition
2 portes
Nbrx coloris
Ess.Essence AAutomatique 240cv 62 315 € - 14.6 % Sur devis Elite-Auto Voir l'offre

Evolution du prix (Alfa Romeo 4C Spider) sur les 90 derniers jours

12eme semaine : date de 25/08 à 01/09, le prix enregistré est de euros pour la Alfa Romeo 4C Spider

Votre alerte a été enregistrée

Créer une alerte de prix

Alfa Romeo 4C Spider : le coupé en mode roadster

Ahh les Italiennes ! Toujours aussi sexy et généreuses en courbes. En tout cas, la nouvelle Alfa Romeo 4c Spider ne déroge pas à la règle. Dévoilée pour la première fois au salon de Genève 2015, cette nouvelle pierre de la gamme 4C n’est qu’une version cabriolet du coupé 4C. Cela étant, quid des performances et caractéristiques de ce nouveau joujou du constructeur transalpin ?

Peu de différences

Entre la 4C et sa version découvrable la 4C Spider, il n’y a franchement que très peu de différences. Sur le plan esthétique, la Spider reprend la même allure et les courbes du coupé. Seule la structure de carrosserie a changé. Et aussi, l’apparition du toit rétractable bien entendu.

Même constat à l’intérieur où l’ensemble reste pratiquement inchangé. Que ce soit au niveau de la planche de bord que de l’agencement intérieur. Seule différence, la dotation qui s’enrichit avec des éléments optionnels du coupé livrés ici de série.

Côté mécanique, le même bloc 4 cylindres turbo compressé de 240 ch a été reconduit ainsi que la performante boîte TCT à 6 rapports.

Alpha Romeo 4C Spider : présentation

Le concept-car de 2014 revient en 2015 sous une livrée moins fidèle au concept d’origine, mais avec une esthétique assurément réussie. Pour donner un tel rendu, la 4C Spider s’est contenté de garder les gênes de son aînée qui était également une véritable réussite sur le plan esthétique tout en se renforçant avec une coque en carbone.

Elle reprend quasiment les mêmes dimensions soit 3,9 m de long, 1,86 m de large (imposant) et un petit 1,18 m de haut, mais avec un poids en hausse de 45 kg. Elle est dotée d’une petite capote rétractable qui cache à chaque extrémité une solide armature solidaire de la toile et se range en une minute dans un sac souple disposé dans le coffre. Lorsqu’elle tombe le haut, la 4C Spider est encore plus irrésistible par son allure compacte, ses entrées d’air latérales et ses courbes voluptueuses qui lui confèrent une silhouette de rêve. Elle conserve donc les lignes de la 4C, mais chausse de nouvelles jantes aluminium de 17/18 ou 18/19 pouces. Son regard gagne également en élégance avec les nouveaux projecteurs bi-Xenon dont elle est équipée, même s’ils perdent en efficacité par rapport aux bi-Led qui équipent le coupé.

Sublime à l’extérieur, la 4C Spider se veut bourgeoise à l’intérieur. Même si la qualité de certains matériaux laisse à désirer, l’habitacle présente une bonne finition et offre un confort qui peut être rehaussé par des matériaux optionnels tels que les garnitures surpiquées et la sellerie cuir tabac. Comme dans la 4C, on retrouve au niveau de la planche de bord en plastique de la Spider, des inserts en fibre carbone, signe du caractère luxueux de l’habitacle. On regrettera à nouveau l’absence de boîte à gants et la présence d’un porte-gobelet comme unique rangement. L’ensemble peut également paraître rétro avec l’autoradio vintage qui s’intègre mal à la planche de bord et les combinaisons inédites de couleurs pour les sièges. Le poste de conduite se présente mieux avec une instrumentation entièrement numérique, un beau pédalier en aluminium et de beaux pontons de coque en carbone. La position de conduite est bonne en dépit d’un cale-pied trop excentré sur la droite et une assise légèrement trop haute pour les grandes tailles. Et puis, il y a ce volant atypique qui pourrait gêner les plus sensibles. Dans l’ensemble, les sièges de types baquets sont certes esthétiques, mais manquent de maintien latéral et ne dispose pas de réglage du dossier. Le siège passager quant à lui, est coulissant.

En matière d’espace, les deux passagers n’auront pas à se plaindre. Toutefois, le volume de coffre est très réduit, seulement 110 l. En plus, le coffre devient inutilisable une fois la capote rangée, ce qui n’est vraiment pas pratique.

Côté dotation, la 4C Spider fait simple avec une finition unique : Standard Edition. Unique, mais complète. Elle comprend l’essentiel et peut être agrémentée de nombreuses options et de quelques packs. De série, on retrouvera : les vitres électriques, la climatisation manuelle, un nouvel autoradio Alpine avec Bluetooth, deux clés avec télécommande, un ordinateur de bord, un port USB, un lecteur CD/MP3, une interface iPod et un double airbag.

Au niveau des options, on retrouve le radar de recul, le régulateur de vitesse, l’allume-cigares… Il y a également les possibilités de personnalisation, avec sept coloris extérieurs disponibles, des coques de rétroviseurs satinés, la casquette de l’instrumentation ou encore le cuir pour la planche de bord.

Un 4 cylindre TurboCompressé

Il est reconduit et sera le seul bloc moteur qui équipe cette Alfa Romeo. Le 4 cylindres turbo compressée 1.75 de 240 ch qui produit un couple de 350 Nm à 2100 trs/min, propulse l’Alfa de 0 à 100 km/h en 4,5 s. Une vraie performance de sportive. Lancée à plein régime, la 4C Spider affiche sur son tableau de bord une vitesse de pointe de 258 km/h, soit un petit kilomètre d’écart avec la version coupé. Le 1.75 est associé à une BVA6 TCT à double embrayage qui remplit parfaitement sa fonction.

Côté consommation, la Spider affiche 5,1 l/100 km en cycle extra-urbain, 6,9 l/100 km en cycle mixte et 10,1 l/100 km en cycle urbain. Son niveau d’émission correct de 161 g/km, lui vaut un malus acceptable de 2 200 €.

Un segment de championnes

Le constructeur italien déclare régulièrement ne pas avoir de concurrent direct sur le segment. Pourtant, la 4C pourrait être mise en concurrence avec d’autres modèles tels que les Catheram Seven 360 et 485, la Lotus Elise S ou encore la KTM X-Bow GT. Autant de championnes aux performances supérieures à celle de la 4C qui se posent en sérieuse alternative à l’italienne.

Trop chère ?

En dépit de son esthétique parfaite, la Spider aura du mal à justifier son prix exorbitant de 73 000 €, soit près de 10 000 € de différence avec la 4C coupé. La capote n’étant pas extraordinaire et avec un coffre aussi petit qui devient inutile pour les bagages une fois la capote rétractée, une dotation de série basique, l’Alfa Romeo 4C Spider est chère. Toutefois, vous la trouverez avec un mandataire Alfa Romeo au prix de 62 315 € soit une remise de 14.64% sur Caroom. Son bon comportement routier et ses performances sont proches de celles du coupé et elle s’avère plutôt pratique au quotidien. Reste à espérer qu’elle ait les mêmes performances que le coupé sur le marché.