Ca y est, il est ouvert ! Le grand salon mondial de l’auto est en terre française, à Paris. L’occasion pour de nombreuses marques de dévoiler leurs dernières nouveautés. Pour cette première journée, nous allons vous faire découvrir en direct quelques nouveautés qui seront certainement parmi les attractions phares de l’évènement. Premier choix, la nouvelle Twingo GT !

Renault Twingo GT

Le Renault Twingo GT se dévoile au Mondial de Paris.

Twingo GT : Véloce à l’extérieur !

On l’attendait, et la voilà enfin sous nos yeux. 10 ans après la présentation de la Twingo RS concept, la « mystérieuse » Renault Twingo GT se dévoile à l’occasion de cette première journée du mondial de l’auto 2016. Une déclinaison sportive développée par Renault Sport Cars et annoncée pour être au sommet de la gamme.

Côté châssis, pas de surprises majeures, on est bien en face d’une Twingo. Si le design global n’évolue pas franchement, on découvre tout de même de profil une Twingo plus compacte et au look plus acéré. La hauteur de caisse a été réduite, tandis que de nouvelles jantes de 17 pouces ont été montées sous des arches de roues noires. Les flancs du véhicule sont légèrement bosselés. Et comme pour confirmer notre intuition, un tour à l’arrière nous confirme bien que ce Twingo est un petit nerveux. Une double sortie d’échappement et un diffuseur arrière sont bien présents pour parfaire l’allure sportive de la petite citadine. Rappelons que le modèle a été conçu sur la base du concept-car Twin Run (2013), dont il reprend l’allure générale et intègre d’ailleurs quelques éléments. En effet, en plus de la double sortie d’échappement ou encore du dessin des jantes, on remarque les protections de bas de portières de type NACA ou encore les écopes d’air latérales également présentes sur le concept-car.

Habitacle accueillant

Assez en accord avec sa vocation à l’extérieur, la Renault Twingo GT nous a agréablement surpris à l’intérieur. Avant de s’installer à bord, on s’attendait à découvrir un environnement assez austère. Mais que nenni ! L’habitacle s’est révélé vivant et agréable. Les seuils de portes sont surlignés de l’inscription Renault Sport tandis qu’on note la présence d’inserts orange çà et là qui rehaussent l’ambiance intérieure. Le confort d’assise était également au rendez-vous avec des sièges enveloppants. Ceci dit, quelques éléments sont là pour nous rappeler qu’on est à bord d’une sportive. On fait ainsi référence au pédalier en aluminium dans le poste de conduite ou encore au pommeau métallique (en zamac) du levier de vitesse comme l’avait annoncé Renault avant cette présentation.

Du fait de ses dimensions, on aurait pu craindre pour l’habitabilité. Mais, celle-ci se révèle correcte, même si les grandes tailles pourraient s’y sentir un peu à l’étroit.

Et sous le capot de la Twingo GT ?

La puce de la marque au losange sera équipée du bloc trois cylindres 0.9 TCe de 90 ch dont la puissance a été boosté et passe ainsi à 110 ch pour un couple de 170 Nm. Un bloc déjà étrenné par sa cousine de chez Smart (Brabus). Un gain de puissance obtenu grâce à des modifications au niveau de la cartographie et de l’admission d’air.

En termes de performances, le bloc , associé à une BVM à cinq rapports, devrait permettre à la Twingo GT de franchir les 100 km/h sous la barre des 10 s (les essais nous en diront plus). Côté comportement routier, le modèle devrait offrir un bon agrément routier d’autant plus que le châssis dispose de nouvelles suspensions. Aussi la direction est moins démultipliée tandis que les réglages de l’ESP ont été peaufinés.

De la concurrence pour cette GT ?

Même si elle jouit d’une certaine notoriété, la Twingo GT aura à se frotter aux rivales de chez Smart (Brabus), Fiat (500S Twinair 105), Opel (Adam 1.0 115) ou encore Volkswagen (Up). Une concurrence fournie face à laquelle la Twingo devrait néanmoins faire le poids. Côté tarif, on estime quelle avoisinera les 17 000 €, et les remises des importateurs Renault devraient être de l’ordre de 20% (soit 14 000 € via mandataire).

À noter que la Twingo GT est disponible en quatre coloris : Orange Piment (teinte de présentation), Noir Profond, Gris Lunaire et Blanc Glacier.

Jonathan LUCK

Jonathan LUCK

Fondateur chez Caroom
Je suis ancien vendeur de voitures neuves (et occasion), auprès d'un mandataire automobile. Je connais les rouages de cette profession, avec les abus qu'on lui connait. Mon objectif est de vous informer sur les vendeurs, vous conseiller dans le choix de votre futur véhicule et vous guider dans votre achat. Parce que OUI il existe de très bons mandataires ! Suivez-moi sur Google+
Jonathan LUCK