Evolution du prix (Mercedes Viano) sur les 90 derniers jours

12eme semaine : date de 18/09 à 25/09, le prix enregistré est de euros pour la Mercedes Viano

Votre alerte a été enregistrée

Créer une alerte de prix

Mercedes-Benz Viano : un monospace allemand

Depuis quelques années, les véhicules de type monospace ont du plomb dans l’aile. La popularité des citadines et des SUV grandissant de jour en jour, les constructeurs automobiles ne prennent presque plus de risque dans le segment des grands transporteurs. Cela dit, difficile il est d’enterrer les monospaces puisqu’ils continuent de jouer un rôle prépondérant en entreprise. Mercedes-Benz a d’ailleurs mis le Viano sur le marché dans le but de prouver que les monospaces restent aussi utiles que tout autre modèle. Dans cet article, nous parlerons du Viano plus en détail en abordant les différents aspects de ce dernier.

Les premiers pas de la Mercedes Viano et son évolution

Énième modèle de la Classe V de Mercedes-Benz, le Viano est un grand monospace conçu par le constructeur allemand. Produit de 2003 à 2014 avant de changer d’appellation, le Viano fut aux côtés du Vito et du Sprinter l’un des plus grands véhicules de sa catégorie. La première génération du monospace présentait une esthétique relativement bien élaborée. On ressent à travers le véhicule, l’ADN Mercedes avec notamment une face avant qui ressemble pour beaucoup à celle de la Classe A. Le Viano à sa sortie sera décliné en plusieurs versions, dont une extra-longue qui fait office de véritable transporteur. À travers ses 5,22 m de long, 1,87 m de large et 2,79 m de haut, le Viano de première génération disposait des 5 portes et était capable d’atteindre une vitesse maximale de 217 km/h. Grâce à son moteur V6 à propulsion, le grand monospace de Mercedes passait le 0 à 100 en 8,7 secondes pour une consommation en carburant de 9,5L/100 km (284 g de CO2 rejetés par kilomètre parcouru).
En 2010, le Viano subira un léger toilettage principalement esthétique. En effet, la voiture sera dotée d’une nouvelle face avant avec des phares xénon et une calandre plus prononcée. L’offre moteur ne changeant pas véritablement, ce modèle sera commercialisé jusqu’en 2014 avant que le constructeur ne passe à un nouveau cap dans l’histoire de son monospace.
En 2014, le Viano désormais baptisé Classe V change radicalement de style en adoptant un look beaucoup plus agressif surtout à l’avant. Mercedes l’équipe désormais de phares à technologie LED ainsi qu’une motorisation qui ferait pâlir les concurrentes françaises.

La concurrence française, les autres modèles et l’accueil du public

En France, le Viano ou Classe V fait clairement face à la Renault Espace, le monospace français le plus vendu. Si le véhicule de Renault a l’avantage d’être moins onéreux, celui de Mercedes mise sur la carte du confort, de l’équipement et de la puissance à travers son pack AMG Line.
Comparativement aux autres grands véhicules de chez Mercedes, le Viano est l’un des plus puissants et des plus écologiques avec son nouveau moteur respectant les normes Euro 5 et Euro 6.
Pour trouver son public en France, le nouveau monospace allemand revendique une liste d’équipements et d’aide à la conduite que l’on ne retrouve sur aucun autre monospace. En effet, à bord, le véhicule dispose d’avertisseurs de franchissement de ligne, de présence d’angle mort, d’assouplissement du volant et des détecteurs de circulation en sens interdit. Mais aussi, d’un système de freinage automatique, d’un système de stationnement automatique, d’une aide au maintien en ligne et bien d’autres.
Hormis ces équipements, la voiture s’équipe également d’un écran central détaché et contrôlable à partir d’un bouton rotatif et tactile.

Les particularités du monospace et les chiffres

En matière de puissance, l’automobile se dote d’un puissant 4-cylindres Diesel V 250 BlueTec de 190 chevaux avec 440 Nm de couple (6L/100km et 156 g de CO2 rejetés par kilomètre parcouru) couplé à une boîte automatique 7G-Tronic.
Facturé à 42 900 € en concession et à -0.00% chez un mandataire, le grand monospace allemand s’est écoulé à 378 unités en France en 2014 et un peu plus de 3000 unités vendues en Europe au cours de la même année.