Version Finition Prix remisé Remise Dispo Mandataire
Nissan 370Z
Coupe 3.7 V6 328

2 portes
Nbrx coloris
Ess.Essence MManuelle 328cv 22 143 € - 32.7 % Sur devis Elite-Auto Voir l'offre
Nissan 370Z
Coupe 3.7 V6 328
Pack
2 portes
Nbrx coloris
Ess.Essence MManuelle 328cv 25 312 € - 30.3 % Sur devis Elite-Auto Voir l'offre
Nissan 370Z
Coupe 3.7 V6 328
Pack
2 portes
Nbrx coloris
Ess.Essence AAutomatique 328cv 27 145 € - 29.3 % Sur devis Elite-Auto Voir l'offre
Nissan 370Z
Coupe 3.7 V6 328 BVA7
Pack
2 portes
Nbrx coloris
Ess.Essence AAutomatique 328cv 27 145 € - 29.3 % Sur devis Elite-Auto Voir l'offre
Nissan 370Z
Coupe 3.7 V6 344
Nismo
2 portes
Nbrx coloris
Ess.Essence MManuelle 344cv 33 560 € - 25.9 % Sur devis Elite-Auto Voir l'offre

Evolution du prix (Nissan 370Z) sur les 90 derniers jours

12eme semaine : date de 25/02 à 04/03, le prix enregistré est de 32782 euros pour la Nissan 370Z
11eme semaine : date de 04/03 à 11/03, le prix enregistré est de euros pour la Nissan 370Z
2eme semaine : date de 06/05 à 13/05, le prix enregistré est de 27061 euros pour la Nissan 370Z
1eme semaine : date de 13/05 à 20/05, le prix enregistré est de euros pour la Nissan 370Z

Votre alerte a été enregistrée

Créer une alerte de prix

Nissan 370Z : une pure merveille

Nissan a présenté au salon de Genève 2015 le nouveau modèle de sa 370Z. Pure sportive dans l’âme, la nouvelle Z proposée par Nismo (le département sport de Nissan) joue la continuité tant dans l’esthétique que sous le capot par rapport à son aînée. Mais, fidèle à sa réputation, Nismo a ajouté quelques ingrédients à cette dernière version du successeur de la fameuse 350Z, lui donnant encore plus de tranchant. Zoom sur la Nissan 370Z, millésime 2015.

Qu’est-ce qui change en 2015 ?

L’esthétique et la mécanique. En effet, si l’allure globale reste inchangée, la nouvelle déclinaison de la 370Z arbore un nouveau kit de carrosserie et un liseré rouge au niveau de la calandre. Toujours sur le plan esthétique, le châssis de la 370Z 2015 trône sur de belles jantes 19 pouces exclusives conçues par la firme japonaise RAYS. L’habitacle inaugure de nouveaux sièges Recaro de type baquet avec une sellerie mi-cuir mi-alcantara. Un nouveau pack technologique est également disponible pour cette version. Sous le capot, on trouve une évolution du V6 3.7 l déjà utilisé sur le précédent modèle avec cette fois 344 ch à la clé. La grande nouveauté côté mécanique est la BVA7 disponible en option.

Les caractéristiques de la 370Z Nismo

La 370Z présente les codes typiques d’un modèle de circuit. On retrouve à l’arrière l’incontournable aileron qui sur ce modèle est très imposant pour parfaire son appui aérodynamique. L’avant et l’arrière arborent des boucliers assez particuliers. Celui de la face avant descend très bas, prolongé par une lame peinte en gris à l’aspect très rasant. Vu sa forme et sa position, il faudra être délicat au moment d’aborder les fortes pentes de parking ou les dos-d’âne hauts. On retrouve la sobre calandre noire et son liseré rouge qui la rend plus expressive. Deux phares bi-xénon reposent sur le bouclier avant tandis que la face arrière intègre deux feux à LED. Les bas de caisses sont à l’image de la lame de bouclier avant avec leur coloration grise. Le bouclier arrière intègre deux sorties d’air à travers lesquelles pointe la double sortie d’échappement du véhicule. Le design extérieur porte la signature de Nismo qui a ajouté un liseré rouge sur le bouclier arrière et les coques de rétroviseur en plus de celui présent sur la lame de la calandre.

À l’intérieur, il y a du bon. Espace, confort et très bonne ergonomie sont les caractéristiques de l’habitacle de la 370Z. Ses sièges de type baquet offrent un bon maintien latéral et disposent de réglages électriques précis et multiples. Le niveau de qualité perçue est plus qu’acceptable avec la planche de bord et ses plastiques moussés flatteurs au toucher. On appréciera également la très bonne ergonomie de l’habitacle et l’excellente position de conduite même s’il faut déplorer l’absence de réglage en profondeur pour le volant. Ce dernier partiellement recouvert d’Alcantara est très agréable à prendre en main. L’habitacle dispose d’une vraie boîte à gants et d’un espace de rangement disponible derrière les sièges. L’espace aux jambes et la garde au toit sont plus qu’acceptables pour les passagers avant et arrière. Seule fausse note, la retrovision avec le rétroviseur intérieur est sérieusement réduite par la présence du gros aileron arrière.

Côté équipement embarqué, Nissan a voulu faire du tout en un avec son modèle qui n’est disponible qu’en un seul niveau de finition. On retrouve ainsi une dotation complète constituée de l’ABS, l’ESP déconnectable, l’aide au démarrage en côte, le régulateur limiteur de vitesse avec commandes sur le volant, les airbags frontaux, rideaux et latéraux avant, le système synchro Rev control, un système de navigation Nissan Connect Premium avec ses ports USB, le bluetooth, un lecteur vidéo DVD qui fonctionne uniquement à l’arrêt, une caméra de recul, un système Audio Bose avec 8 haut-parleurs, le système d’ouverture et démarrage sans clé (Intelligent Key), la climatisation automatique, les sièges électriques, l’allumage automatique des feux…. Tout ce qu’il faut pour se sentir complet.

La 370Z dispose d’un volume de coffre moyen de 235 l.

Ça dit quoi sous le capot ?

Nismo a dopé l’ancien V6 3,7 l pour offrir au nouveau venu une dégaine plus puissante : 344 ch à 7400 trs/min. Ce V6 essence fort de ses 371 Nm à 5200 trs/min de couple permet à la sportive d’atteindre les 100 km/h départ arrêté en 5,2 s. C’est juste 1 s de moins que son aînée. Côté consommation, l’heure n’est pas à la cure. La 370Z Nismo affiche au compteur une consommation de 7,8 l/100 km en consommation extra-urbaine, 10,6 l/100 km en consommation mixte et 15,4 l/100 km en consommation urbaine. Le niveau d’émission de CO2 se situe autour de 248 g/km. Le V6 est couplé à une transmission mécanique à 6 rapports. Il peut également fonctionner avec une boîte à vitesses automatique à 7 rapports disponible en option.

Une concurrence qui en veut

La 370Z aura en face d’elle de vraies joueuses telles que la Chevrolet Camaro ou encore la solide Toyota GT86. Deux concurrentes aux caractéristiques différentes, mais qui procurent un réel plaisir de conduite. Face à la Camaro, la 370Z n’aura pas l’avantage de la puissance puisque le modèle Chevrolet grogne avec 430 canassons sous le capot. Mais, il est aussi plus cher que la Nissan. La Toyota , elle est moins chère et moins puissante, mais a à son avantage un excellent comportement routier et une maniabilité parfaite. Cela dit, le modèle Nissan est un excellent compromis au vu de ses excellentes caractéristiques esthétiques, sa dotation complète, son niveau de confort et son comportement routier presque parfait. Il est vraiment tentant.

Les ventes du modèle

La 370Z a eu la lourde charge de succéder à la légendaire 350Z. Une transition qui s’est pour le moins bien déroulé tant le nouveau modèle a les atouts nécessaires pour perpétuer la légende. La 370Z s’est écoulée à 42 exemplaires en France en 2013. Sa déclinaison de 2015 est disponible à partir de 22 143 euros, uniquement sur Caroom à travers un mandataire Nissan, qui, doit-on le rappeller, propose ce modèle à -32.70% par rapport au prix catalogue du constructeur Nissan.