Sur Caroom c'est,

Prix bas garanti !

Soyez rassurés,

Achats sécurisés !

100% des mandataires

sont approuvés !

Mazda MX-30 : Un SUV (d)étonnant !

24/10/2019 Mazda


Lors du dernier salon de Tokyo, le constructeur nippon Mazda a dévoilé un modèle inédit, et qui a surpris bon nombre d’observateurs avertis du marché automobile. De fait, nous parlons ici du MX-30, un SUV compact d’ores et déjà disponible à la commande en version « First Edition », avec une offre Wallbox de 7,4 kW, car oui, il s’agit bien d’un modèle électrique.

Pour être plus précis, ce Crossover est 100% électrique, c’est-à-dire qu’il ne fait pas appel à un moteur thermique, mais uniquement à un bloc électrique. Ce dernier, déjà vu sur le prototype e-TPV, développe une puissance de 142 chevaux, pour un couple – disponible instantanément – de 265 Nm. En outre, une rapide lecture de la fiche technique permet de découvrir que la capacité de la batterie atteint 35,5 kWh, lui autorisant une autonomie de plus de 200 kilomètres. Un prolongateur d’autonomie pourrait également être proposé sous peu, mais cela reste du domaine du conditionnel à ce jour, et si tel devait être le cas, il s’agit d’un moteur rotatif.

Si l’idée d’associer un moteur de ce type avec une Mazda vous fait immédiatement penser à la RX-8, sachez que ce n’est pas le seul point commun qu’ont ces deux modèles : le nouveau MX-30 dispose de portes antagonistes pour accéder facilement aux places arrière, comme sur feue la RX-8. Au niveau du design, il faut saluer le travail accompli au niveau de la calandre, qui renouvelle bien le style de la marque, ainsi que la livrée bicolore qui sied à ravir à ce modèle. Croisée d'un coupé sport, d'un crossover urbain, et d'une compacte électrique, le MX-30 assume son positionnement décalé, comme en témoigne son nom affichant le préfixe "MX" (pour "Mazda eXperimental"), et non "CX" qui est habituellement employé par la marque pour désigner ses SUV et crossovers.


Enfin, comme l’on pouvait s’en douter, la technologique trouve sa place à bord, tant au niveau des aides à la conduite que de la dernière version du système multimédia Mazda Connect. Mais l'habitacle se démarque aussi par l'emploi de matériaux assez peu courants dans l'automobile; tels que le liège sur la console centrale. Une matière pertinente sur un véhicule à vocation écologique, et un joli clin d'oeil au passé de Mazda, dont l'activité avait débuté avec la production de bouchons de liège en 1920.