Sur Caroom c'est,

Prix bas garanti !

Soyez rassurés,

Achats sécurisés !

100% des mandataires

sont approuvés !

Renault Espace V 2020 : passage par la case restylage

27/11/2019 Renault Renault Espace


Lancé en 2015, le Renault Espace de cinquième génération approche aujourd’hui de la moitié de sa carrière commerciale, ce qui implique le passage par la case « facelift ». Au niveau du style, les modifications se révèlent légères, mais ce n’est finalement pas une surprise, car le design de ce modèle avait tout de suite plu, incarnant une synthèse parfaite entre monospace et SUV.

Dès lors, les changements cosmétiques se limitent à une lame chromée au niveau du bouclier avant, un ski de protection redessiné au niveau de la poupe, ainsi que des sorties d’échappement ovales, ces dernières semblant s'inspirer de certains modèles allemands parmi les plus sportifs. En parallèle, un nouveau coloris a rejoint la gamme, et bien que ce soit subjectif, il nous parait que cette teinte – baptisée Rouge Millésime – sied à ravir au vaisseau amiral de Renault. Quant aux jantes de 20 pouces de la version la plus haut-de-gamme Initiale Paris, elles dévoilent à l’observateur averti une Tour Eiffel dessinée sur chaque branche.

Dans le cadre de ce restylage, les changements les plus flagrants se situent finalement du côté du contenu technologique, dont l’apparition d'un nouvel éclairage LED. En effet, les phares de l’Espace 5 restylé hérite d’un système dit « matriciel », qui permet d’accroître significativement la portée du faisceau lumineux, passant de 175 à 200m, et grâce à la caméra frontale détectant désormais les véhicules jusqu’à 550m, le passage entre feux de croisement et « plein phare » se fait encore plus finement.

Quant au système multimédia Easy Link, issu de celui de la Clio V, il se montre beaucoup plus performant que son prédécesseur, notamment en ce qui concerne la réactivité des commandes, ainsi que la recherche d’adresse via Google – même si la taille de l’écran est identique, à 9,3 pouces. Au niveau du tableau de bord, les compteurs à aiguilles ont enfin cédé leur place à une dalle numérique – du moins à partir de la finition Intens – qui se marie très bien avec l’affichage tête-haute déjà présent. Enfin, l’Espace V est désormais capable de conduite autonome sur autoroute, de 0 à 160 km/h, ainsi que de se garer – et de sortir de son stationnement – sans intervention du conducteur.