Sur Caroom c'est,

Prix bas garanti !

Soyez rassurés,

Achats sécurisés !

100% des mandataires

sont approuvés !

Nouvelle Ibiza ST

Prix Ibiza ST neuve

à partir de18 348€
Jusqu'à -28%

Voici tous les prix Ibiza ST et les 3 offres disponibles :

  • Tarif de 18 348 € à 21 465 €
  • Jusqu'à -28% de remise

3 offres - Tarifs des Seat Ibiza ST neuve et 0km

Seat Ibiza ST Style
Seat Ibiza ST Leon sportourer st 1.0 tsi 115 start/stop bvm6
Style Nbrx coloris
18 348 €
-28%
115cv
Ess.
Man.
5 portes
Sur devis Elite-Auto Elite-Auto
Seat Ibiza ST Style
Seat Ibiza ST Leon sportourer st 1.6 tdi 115 start/stop bvm5
Style Nbrx coloris
20 478 €
-28%
115cv
Dies.
Man.
5 portes
Sur devis Elite-Auto Elite-Auto
Seat Ibiza ST Style
Seat Ibiza ST Leon sportourer st 1.5 tgi 130 start/stop dsg7
Style Nbrx coloris
21 465 €
-28%
130cv
Ess.
Auto.
5 portes
Sur devis Elite-Auto Elite-Auto

Statistiques du modèle

Données actualisées toutes les 24h

Remise moyenne

-28% Actualisé /24H
Jusqu'à

-28%

Prix moyen

20 097€

Offres sur commande

3

Carburants

Tous les carburants disponibles

Seat Ibiza ST diesel

1 modèle diesel

Seat Ibiza ST essence

2 modèles essences

Finitions Ibiza ST

Toutes les finitions disponibles

Ibiza ST Style

dès 18 348€
-28%

Les avis sur la Ibiza ST

...

Aucun avis posté pour le moment Laisser un avis

Aucun avis pour le moment.

Seat Ibiza ST : l'Ibiza en version break

La Seat Ibiza ST est le premier petit break proposé par Seat depuis l’aïeul Cordoba Vario (RIP). Une petite révolution donc qu’à opéré Seat en mars 2010, année à laquelle le constructeur ibérique a présenté l’Ibiza ST au salon de Genève. Un break qui comme nous le verrons, conserve la ligne esthétique de la berline, mais possède en plus de véritables qualités de déménageuse.

Comparatif rapide

Alors en mettant la berline et sa déclinaison break côte à côte, on voit quoi ? Eh bien l’Ibiza ST conserve en grande partie le style Ibiza. Naturellement, elle est plus longue (18 cm) à l’arrière et présente quelques modifications au niveau des portières.

Continuons le jeu des comparaisons dans l’habitacle où rien ne change quasiment hormis le volume de coffre qui gonfle. Habitabilité, finitions, c’est pareil dans les deux modèles.

Pour finir, soulevons le capot. Là, les choses ont bougé. Seuls deux moteurs (1.2 70 ch et 1.4 85 ch) utilisés par l’Ibiza ont été retenus pour équiper le break. La ST inaugure donc en plus quatre nouveaux blocs puisque sa gamme en compte six (trois essence et trois turbo-diesel).

Jolie, mais coincée

Proposer des déclinaisons break pour des modèles à succès a toujours été un exercice risqué. Sans le bon équilibre, le véhicule peut perdre tout son charme. Heureusement chez Seat, les designers ont su trouver le bon dimensionnement et les retouches précises à faire pour conserver l’effet Caliente de l’Ibiza sur sa version break. Dès qu’on la voit, pas besoin de plus pour lui trouver du charme. Sa face avant, comme sur la berline, présente une petite calandre trapézoïdale, de gros projecteurs géométriques qui confèrent un regard agressif au véhicule et un bouclier doté d’une large prise d’air. Rien de nouveau vraiment de ce côté.

Par contre à l’arrière, tout change avec l’allongement du porte-à-faux arrière de 18 cm par rapport à la berline, ce qui en fait un véhicule long de 4,23 m. Pour autant, ce gain important n’a pas déséquilibré le style du véhicule. Le mérite en revient à l’ingéniosité des designers de Seat qui ont également allongé les portes arrière, parfaitement incliné la lunette arrière et tendus un peu plus les lignes de la carrosserie. Résultat, on découvre de profil une Seat ST au look harmonieux et gracieux. On s’accorde donc à conclure que niveau look, cette Seat Ibiza ST est une réussite en matière de dynamisme et d’élégance.

Passons à la visite de l’habitacle dont l’accès aux places arrière est grandement facilité par les longues portes. On découvre un ensemble tout aussi harmonieux que sobre. On y ressent la touche de Volkswagen, notamment en ce qui concerne le soin des assemblages et la qualité des finitions malgré l’utilisation de matériaux moyens. La planche de bord est d’une grande simplicité et affiche une ergonomie honorable.

Côté confort, l’Ibiza propose des assises enveloppantes agréables et qui offrent un bon maintien latéral. L’habitabilité demeure également bonne à l’avant comme à l’arrière, même si on aurait préféré avoir plus d’espace par rapport à la berline. Mais, on ne peut pas tout avoir surtout que le volume de coffre grimpe à 430 l, ce qui est quand même une déception. Par contre, bon point pratique pour le coffre dont le seuil de chargement est bas (59 cm).

On déplorera également le manque de modularité de l’habitacle, notamment le fait qu’une fois rabattus, les sièges de la banquette arrière ne forment pas de plancher plat. Autre bémol à soulever, l’absence de crochets d’arrimage, d’élastiques de maintien ou de filet de coffre dans la dotation de série. Des accessoires proposés dans le « Pack Rangement ».

En parlant dotation, l’Ibiza ST bénéficie d’un équipement correct complété par quelques options. On retrouvera entre autres : l’ABS, l’ESP, des airbags, la climatisation manuelle ou automatique, une autoradio, un système d’info-divertissement « Easy Connect » avec écran tactile, des jantes alliage 16 et 17 pouces, un système d’alerte anti-collision, des rétroviseurs électriques, le régulateur de vitesse…

Quelques caractéristiques moteur

L’Ibiza ST est équipée de 6 blocs dont trois essence et trois diesel.

Nous allons présenter les caractéristiques de quelques-uns de ces blocs propulseurs.
Commençons par le 1.2 TDI de 75 ch également disponible en 80 ch. Son couple maximal est de 180 Nm disponibles à partir de 1800 trs/min. Côté performances, il propulse la ST de 0 à 100 km/h en 14,5 s et lui fait atteindre une vitesse maximale de 168 km/h. Il se révèle très sobre avec seulement 3,9 l/100 km en cycle mixte pour des niveaux d’émissions de 102 g/ km.

Second bloc, le 1.2 TSI de 105 ch qui dispose d’un couple moteur de 175 Nm entre 1550 et 4100 trs/min. Associé à une BVM5, il lui faut 10,2 s pour amener l’Ibiza ST de 0 à 100 km/h tandis que la Vmax atteint 190 km/h. Plus intéressant, il affiche au compteur, 5,3 l/100 km en cycle mixte. Ses émissions sont de l’ordre de 119 g/km.

Passons ensuite au 1.2 HTP 70 ch qui est le bloc d’entrée de gamme en essence de l’Ibiza ST. Il développe un couple de 112 Nm à 3000 tr/min et est associé à une BVM5. Avec ce bloc sous le capot, l’Ibiza franchit les 100 km/h en 14,6 s et atteint une Vmax de 163 km/h. Niveau consommation, c’est 5.5 l/100 km pour 128 g de CO2 émis par kilomètre.

Il y a également le 1.6 TDI disponible en deux niveaux de puissance (90 ch et 105 ch). En version 90 ch, les performances affichées sont : 230 Nm entre 1500 et 2500 tr/min ; 12.2 s pour le 0 à 100 km/h ; 4.2 l/100 km en cycle mixte et 109 g/km de CO2 émis.
La déclinaison de 105 ch propose 250 Nm entre 1500 et 2500 trs/min, le 0 à 100 km/h en 10,9 s (188 km/h) ; une consommation de 4.2 l aux 100 km en cycle mixte et des émissions de CO2 d’environ 109 g/km.

Rapport à la concurrence

L’Ibiza est arrivée sur un segment déjà mature occupé par des modèles comme la Renault Clio Estate, la Skoda Fabia Combi, ou encore la Peugeot 207 SW (et future 208 SW). Pour autant, elle s’est donné les moyens de chambouler la hiérarchie avec notamment son look séduisant, son coffre volumineux même s’il n’est pas le plus important de la catégorie, son habitabilité dans la moyenne supérieure, sa qualité de finition irréprochable et ses blocs moteurs performants.

Les statistiques

En somme, une belle réussite qu’est cette Ibiza ST dont les atouts indéniables, lui ont déjà permis d’afficher quelques belles performances sur le marché. En 2014, ce sont environ 150 000 Seat Ibiza toutes versions confondues qui ont été écoulées dans le monde. L’Ibiza est disponible chez les importateurs automobile de Caroom, à partir de 18 348 € et jursqu'à 28% de remise déjà négocié !