Sur Caroom c'est,

Prix bas garanti !

Soyez rassurés,

Achats sécurisés !

100% des mandataires

sont approuvés !

Volkswagen propose son T-Roc sans le haut !


Soyons clairs, avec le T-Roc Cabriolet, la marque allemande Volkswagen n’est pas la première à tenter l’aventure d’un SUV doté d’une capote en toile, puisque Nissan et Land Rover l’ont précédé. Cependant, le Murano CrossCabriolet a été un échec commercial cuisant, et l’Evoque Cabriolet ciblait une clientèle très spécifique avec un produit premium plus. L’audace du groupe VAG mérite donc d’être soulignée, et seul le temps permettra de dire si le pari aura été, ou non, payant.

Pour l’heure, ne boudons pas notre plaisir de découvrir une voiture … plaisir, justement, car c’est bien de ça dont il est question. Dérivant du concept-car T-Cross Breeze, le T-Roc Cabriolet vient remplacer la Golf VI Cabrio, avec des dimensions très proches, et un toit en tissu réputé pour sa durabilité, ainsi que pour son isolation phonique. En outre, il ne lui fait que 9 secondes pour s’ouvrir ou se fermer, et cette opération peut s’effectuer en roulant, jusqu’à une vitesse de 30 km/h.

Au niveau des motorisations, Volkswagen a le bon goût de ne proposer que des blocs essence, le trois cylindres 1.0 de 115 chevaux, et le 4 cylindres 1.5 de 150 chevaux, ce dernier pouvant se voir associer à l’excellente transmission à double-embrayage DSG7. Les performances ne seront évidemment pas celles d’une voiture sportive, mais pour une ballade avec le ciel au-dessus de soi – ce à quoi invite précisément ce type de véhicule – c’est amplement suffisant.

En outre, bien que le coffre soit sévèrement réduit par rapport au T-Roc « classique », avec 285 dm3 contre 445 litres pour la version normale du crossover, les places arrière ont été préservées et peuvent toujours accueillir deux adultes. Quant au comportement routier, Volkswagen promet un réel confort de roulement mais sans mouvements excessifs de roulis ni de tangage, que ce cabriolet « haut sur pattes » pouvait faire craindre.