Sur Caroom c'est,

Prix bas garanti !

Soyez rassurés,

Achats sécurisés !

100% des mandataires

sont approuvés !

Volvo V60 neuf

Prix Volvo V60 neuf

à partir de 36 290€
Jusqu'à -30%

Voici tous les prix V60 et les 7 offres disponibles :

  • Tarif de 36 290 € à 44 686 €
  • Jusqu'à -30% de remise

Photos non contractuelles

Statistiques du modèle

Données actualisées toutes les 24h

Remise moyenne

-23% Actualisé /24H
Jusqu'à

-30%

Prix moyen

40 831€

Offres sur commande

7

Carburants

Tous les carburants disponibles

Volvo V60 essence

1 offre essence

Volvo V60 diesel

6 offres diesels

Finitions V60

Toutes les finitions disponibles

V60 Momentum

dès 36 290€
-27%

V60 Inscription

dès 42 038€
-24%

V60 R-Design

dès 43 652€
-22%

V60 Business

dès 44 686€
-10%

Les avis sur le V60

...

Aucun avis posté pour le moment Laisser un avis

Aucun avis pour le moment.

Volvo V60 restylée, plaisante et simple

 Volvo dévoilait en mars 2013 au salon de Genève la version restylée de sa V60 à l’occasion de la présentation de tous ses modèles revisités de la gamme « 60 ». Nouvelle esthétique, nouvelle motorisation, à travers son restylage, Volvo a apporté des changements profonds à la V60 au point même de perturber un peu les habitués de la marque. Sans plus tarder, allons découvrir cette V60 nouvelle version et ses caractéristiques principales.

Esthétique et motorisation nouvelles

Les plus gros changements apportés par Volvo à son modèle étendard V60 se concentrent sur l’esthétique extérieure et la motorisation. La V60 restylée arbore notamment une nouvelle face avant qui lui confère un regard nouveau. Le design général a été épuré et l’arrière a aussi connu quelques changements notamment avec l’apparition de deux grosses sorties d’échappement.

À l’intérieur, Volvo a annoncé un meilleur confort avec de nouveaux sièges. Hormis cela, la nouvelle V60 présente un aspect similaire à l’ancienne côté habitacle.

Sous le capot, la V60 adopte une nouvelle gamme de motorisations appelée Drive-e et associée à une nouvelle boîte automatique à 8 rapports. Des moteurs quatre cylindres censés la rendre plus respectueuse des normes environnementales.

Connectée et plus épurée

Au premier regard, la V60 restylée s’affiche plutôt dynamique avec un design global plus épuré et compact. Pas de changement de gabarit pour ce break qui conserve ses 4,63 m de long, 1,86 m de large et 1,48 m de haut. Par contre la face avant a été totalement modifiée. La V60 affiche une nouvelle bouille avant plutôt ronde avec un bouclier massif qui intègre la traditionnelle calandre de la marque, une grande entrée d’air dans sa partie basse et soutient les deux nouveaux phares au design simpliste. Légèrement plus bas, on retrouve les antibrouillards à Led qui sont assez rapprochés des optiques.

Au niveau de la face arrière, la V60 présente de grands feux effilés en forme de boomerang qui s’intègrent bien à la philosophie du design général du véhicule. Dans la partie basse du bouclier arrière, on retrouve deux grosses sorties d’échappement de forme rectangulaire comme pour mettre en exergue le « côté bestial » du modèle.

À l’intérieur, on est agréablement surpris par le confort de cette V60. Volvo y a fait du Volvo avec une bonne ergonomie et une qualité de finition presque parfaite. On retrouve dans l’habitacle de nouveaux sièges confortables dotés d’un bon maintien dorsal, mais qui manquent d’appui aux jambes. Ils offrent un bon confort d’assise à l’avant comme à l’arrière où les passages de grand gabarit n’auront pas de soucis à se faire sur ce point. L’espace aux jambes et la garde au toit sont plus que corrects. Le tableau de bord, sobre et d’une esthétique épurée intègre un écran de navigation multimédia bien incrusté et trois sorties d’air pour la climatisation. Le dessin de la console centrale au revêtement métallisée suit la même logique avec un bel agencement des boutons peu nombreux, les fonctions du véhicule étant pour la plupart commandées à partir de l’écran central. La V60 offre une position de conduite haute avec un volant cuir trois branches qui offre une bonne prise en main et intègre quelques boutons de commandes.
L’instrumentation est entièrement numérique, une nouvelle mode chez Volvo.

Côté équipement, la V60 fait le plein de technologies, notamment sur le plan de la connectivité. On retrouve à bord un pack d’équipements multimédia dénommée Sensus Connect. Ce système offre de nombreuses possibilités comme le stockage à distance de données sur un Cloud ou encore la navigation GPS avec une carte en 3D.
Autre innovation, le système AHB qui concerne les feux de route. Il permet au véhicule de détecter intuitivement d’autres voitures en approche et de diminuer la luminosité des phares pour éviter d’éblouir le conducteur venant dans l’autre sens.
Chantre de la sécurité routière, Volvo a naturellement équipé sa V60 d’une panoplie d’assistances à la conduite (détection de piétons et cyclistes avec freinage automatique, alerte de franchissement de ligne, aide au stationnement semi-automatique, etc.). On retrouvera également dans la dotation une caméra de recul, un régulateur-limiteur de vitesse, l’airbag piéton, les airbags frontaux et latéraux, un système multimédia, l’ABS, l’ESP…

Si l’habitacle se révèle plutôt spacieux, on regrettera le faible volume de chargement proposé sur la V60. Le coffre n’offre que 430 l, une capacité de chargement décevante pour un break de cette envergure.

Nouvelle motorisation Drive-e

C’est l’une des nouveautés apportées par cette V60. La nouvelle gamme de moteurs quatre cylindres introduite par Volvo intitulée Drive-e et constituée de moteurs Diesels de 120 ch à 230 ch et de blocs essence de 140 ch à 306 ch.

Pour les besoins d’essai, c’est le diesel D4 de 181 ch qui a été testé. Un moteur bi-turbo qui offre une puissance de 181 ch à 4250 tr/min pour un couple intéressant de 400 Nm à 1750 trs/min. Ce bloc est associé à une BVA Geartonic à 8 rapports qui répond globalement bien. Il effectue l’accélération de 0 à 100 Km/h en seulement 7,6 s et atteint une vitesse maximale de 225 km/h.

Son bilan côté consommation est plutôt satisfaisant avec une moyenne de 7,5 l/100 km. En cycle extra-urbain, le niveau de consommation s’établit à 4,2 l/100 km. Ses émissions de CO2 atteignent 113 g/km.

En concurrence avec les Allemandes

Dans sa catégorie, la V60 sera principalement en concurrence avec des modèles allemands dont l’Audi A4 (visible ici), la Mercedes Classe C 3 SW (voir là), la BMW Serie 3 Touring (voir ici) ou encore la Passat 6 SW (visble par là). Bonne auto, la V60 peut compter sur sa nouvelle esthétique, sa nouvelle motorisation et un niveau de finition top. Gros bémol, son volume de coffre qui est vraiment très faible et pourrait la pénaliser face à ses concurrentes. Quoique son rapport équipements/tarifs est très intéressant.

Les ventes de V60

Au chapitre des ventes, la V60 a joué sa partition dans la progression des ventes mondiales du constructeur. Le modèle a enregistré des ventes en progression de 8,5 % en 2015, preuve que le restylage opéré a séduit. Équipée de son diesel D4 de 181 ch couplé à une boîte manuelle, la Volvo V60 est disponible à partir de 36 290 euros via une mandataire de Caroom, avec une remsie maximum de -30%.