Comment bien essayer une voiture d’occasion avant de l’acheter ?

Comment bien essayer une voiture d'occasion avant de l'acheter ?

De nombreux conducteurs français privilégient des critères de coût et de rentabilité, optant pour une voiture d’occasion. Que vous soyez passé par les services d’un concessionnaire ou que vous traitiez directement avec un particulier , l’occasion de faire une bonne affaire ne doit pas vous faire occulter la nécessité de contrôler le bon fonctionnement de l’auto. Cela passe par la vérification de son état mécanique, mais aussi l’essai de votre future voiture avant de vous engager.

Voici donc comment bien essayer votre nouvelle voiture d’occasion afin d’éviter pièges et mauvaises surprises.

Ne vous laissez pas distraire

Pour essayer un véhicule d’occasion, il n’est pas indispensable d’être un expert en automobile. Il suffit simplement d’être vigilant et de traquer la moindre anomalie affectant le véhicule sans se laisser influencer par son caractère ni par son look. Pour cela, faites un essai dynamique du véhicule, indispensable pour se faire une idée précise de son état mécanique et ne mettez pas la radio à bord pour ne pas vous laisser distraire. Enfin, choisissez si possible un trajet que avez l’habitude de faire afin de pouvoir vous concentrer exclusivement sur la voiture.

Démarrage

Le véhicule doit démarrer facilement, en deux coups maximum, sans requérir l’utilisation d’un jump starter, ce qui pourrait alerter sur un souci mécanique ou bien indiquerait que le véhicule est resté immobilisé trop longtemps. Lorsque vous avez démarré, attendez quelques instants afin que le régime moteur se stabilise, et vérifiez sa constance et sa hauteur à l’arrêt. S’il émet couinements ou sifflements, cela peut indiquer une tension défaillante de la courroie ainsi qu’un risque de rupture de celle-ci.
D’autre part, assurez-vous que le pot d’échappement ne crache pas de fumée visible et surtout pas bleutée, symptomatique de graves problèmes mécaniques.

Bien vérifier l'intérieur d'une voiture d'occasion lors de l'essai

Avant de rouler

A l’arrêt, contrôlez minutieusement les voyants du tableau de bord, l’équipement (climatisation, autoradio, GPS …) pour vous assurer que rien n’est défectueux. Vérifiez également le niveau d’huile ainsi que sa couleur, ce qui vous donnera une idée du soin apporté au véhicule par son propriétaire.

Pendant que vous roulez

Une fois ces premiers éléments inspectés, il est temps de prendre la route.

Les bruits et odeurs suspects

Pendant que vous conduisez, soyez attentif à tout claquement, grincement, sifflement, ou autres bruits métalliques anormaux ainsi qu’aux odeurs suspectes d’essence, de brûlé, d’huile ou d’échappement.

Le moteur

Lorsque la mécanique est à la bonne température, observez ce qui se passe lors des montées en régime qui doivent être fluides et sans à-coups. Dans le cas contraire, cela peut indiquer que le filtre à air ou que les bougies sont encrassés. C’est également un signe d’usure du moteur.

Comment vérifier le freinage sur une auto d'occasion ?

Les freins

Vérifiez que les freins répondent correctement à l’action sur la pédale.
Testez les en freinant fortement à 90 km/heure après vous être assuré qu’il n’y ait personne derrière vous et vérifiez que la voiture reste en ligne. Un bruit de sifflement des freins n’est pas nécessairement grave, mais il est préférable d’inspecter visuellement les freins dans la mesure du possible, et de poser des questions sur le dernier changement des disques et plaquettes.

Les amortisseurs

Pour vérifier l’intégrité de ces pièces mécaniques, assurez-vous que le véhicule ne manifeste pas un roulis trop prononcé dans les virages et qu’il ne plonge pas excessivement durant le freinage.

La boîte de vitesses

Si elle est manuelle, les vitesses doivent passer facilement, sans craquer ni faire d’à-coups, ce qui indiquerait une usure des synchroniseurs.
Par ailleurs, si la boîte de vitesses émet un ronflement, cela signifie que les roulements ou que les pignons sont usés.

L’embrayage

Pour tester son bon fonctionnement, serrez le frein à main à l’arrêt, passez la troisième vitesse et débrayez doucement jusqu’à presque caler. Si le système d’embrayage patine, et s’il produit des saccades au démarrage, cela signifie probablement que ses disques ou que le volant moteur sont usés.

La direction

En roulant, testez le volant en le relâchant très légèrement afin d’examiner la direction et de vous assurer que la manœuvre se déroule sans claquements, que le volant ne vibre pas et que le véhicule ne dévie pas anormalement sur un côté en ligne droite sur une route régulière. Par ailleurs, pendant les virages, il faut que la voiture réponde sans délai à l’action sur le volant.

Questionnez le propriétaire

N’hésitez pas à questionner le vendeur du véhicule au sujet de son entretien, afin d’éclaircir tout les points qui vous semblent suspects.
En revanche, soyez méfiant s’il se montre réticent quant à l’essai de son véhicule. Enfin, vous pouvez lui demander de conduire sa voiture en votre présence afin de vous assurer du bon état de santé général du véhicule. Si le conducteur fait chauffer le moteur trop vite, conduit sèchement ou s’il roule à un régime inadéquat, réflechissez avant de vous engager.

En cas de doute : n’hésitez pas à faire intervenir un pro !

Si vous n’êtes pas sûr de la pertinence de votre diagnostic, vous pouvez aussi demander à un expert de vous accompagner lors d’une contre-visite du véhicule. Il saura débusquer pour vous les défauts que vous n’auriez pas remarqué.

Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !