Voiture d’occasion : Le guide complet

Le guide de la voiture d'occasion

Vous envisagez l’achat d’une voiture d’occasion ? Mais vous ne savez pas comment procéder pour acquérir le modèle rêvé en fonction de votre budget. Quelle sportive d’occasion acheter ? Quels sont les critères à considérer ? Citadine, berline, SUV : quelle silhouette convient à votre profil ? Comment négocier efficacement le prix ? Voilà autant de questions qui traversent votre esprit. Cette partie du guide auto vous permettra de mettre terme à vos hésitations. Vous y trouverez des conseils et astuces pour identifier les meilleures affaires parmi les nombreux véhicules de seconde main disponibles sur le marché de l’occasion, tels que les points à contrôler, les façons de connaître la cote des véhicules ainsi que la marche à suivre pour s’assurer que l’entretien du véhicule en vente a été effectué en temps voulu.

Comment bien choisir sa voiture d’occasion ?

Qu’elle soit neuve ou d’occasion, l’achat d’une auto se prépare. Comment être sur de faire le bon choix pour sa voiture d’occasion ? Avant toute chose, vous devez étudier les points suivants.

La marque

Plusieurs marques inondent le marché de l’occasion de leurs modèles. Quand vient le moment de se décider, l’acheteur se tournera alors généralement vers son constructeur favori. S’il n’en a pas, il aura tendance à consulter collègues, amis ou voisins. Or cet échantillon n’est pas forcément représentatif, et surtout rarement objectif.

Il existe de nombreuses études disponibles en ligne permettant d’évaluer la fiabilité des véhicules en se basant sur des statistiques. Pour évaluer plus globalement la satisfaction qu’apporte tel ou tel véhicule aux personnes qui l’ont acheté, on pourra se référer à des forums ou mieux encore, à des organismes indépendants regroupant les avis d’automobilistes. Enfin, pour en savoir plus sur les fonctionnalités d’un modèle, ou savoir ce qu’il vaut face à ses concurrents directs, l’idéal est de se tourner vers des tests et comparatifs en ligne, fréquemment réalisés par les sites spécialisés..

Vous vous rendrez alors compte que finalement, il n’existe pas de marque fiable à considérer de façon absolue. Le choix dépend en conséquence de vos préférences, et internet vous propose de nombreux moyens de vous forger votre propre opinion.

La silhouette de la voiture : SUV, citadine, berline

Bien plus important que le choix de la marque dans la plupart des cas, il convient de soigneusement réfléchir au type de véhicule dont on aura besoin. Entre SUV, citadine, monospace, berline, break, crossover, ludospace … Le choix peut vite devenir difficile.

Prenez tout d’abord en compte votre situation familiale. Plus concrètement : serez-vous le plus souvent seul à bord de votre auto, ou aurez-vous besoin d’emmener des passagers, en quel cas combien ?

Votre lieu de résidence peut aussi être un facteur important : si vous êtes dans un région fréquemment victime de chutes de neige, ou si vous devez emprunter des chemins cabossés, vous apprécierez sans doute un véhicule surélevé voire 4 roues motrices. Si vous êtes au cœur d’un agglomération, vous voudrez une voiture plus maniable et simple à garer.

Enfin, la nature de vos trajets jouera pour beaucoup. Si vous utilisez votre véhicule sans cesse sur de longs trajets, vous aimerez le confort d’un grand SUV ou d’une berline routière bien équipée. Si en revanche vous n’utilisez votre voiture qu’occasionnellement et sur de courts trajets, une petite citadine d’entrée de gamme fera parfaitement l’affaire.

Le carburant ou l’énergie

Également lié au type de trajet que vous effectuez le plus souvent, chaque carburant ou type d’énergie s’accompagne d’avantages et d’inconvénients (essence, diesel, hybride, électrique, etc.)

Considérées comme les plus économiques, les voitures Diesel perdent en notoriété, car désignées comme responsables d’émissions de particules fines nocives et étant ainsi plus exposées aux restrictions de circulation lors des pics de pollution. Ce type de motorisation reste toutefois une solution appropriée pour celles et ceux qui font majoritairement des trajets extra-urbains. D’autant plus que leur cote a baissé suite au Dieselgate, permettant de trouver de très bonnes affaires en occasion.

Les moteurs à essence, plus démocratiques, s’érigent en must et ce, quel que soit le trajet à parcourir. Ils s’adaptent très bien aux environnements urbains et périurbains, mais leur consommation élevée pourra décourager les automobilistes qui parcourent énormément de kilomètres.

Ils leur préfèreront les véhicules hybrides, voire 100% électriques qui, pour des raisons écologiques, s’utilisent de plus en plus. Par ricochet, ils constituent une solution très recommandée dans les villes, et s’ils sont plus chers à l’achat, le surcoût sera vite rattrapé par les économies de carburant réalisées par les gros rouleurs..

D’autres énergies moins répendues existent, comme le bioéthanol E85, le GNV ou encore le GPL, mélange de propane et de butane liquéfié. Proches des carburants fossiles traditionnels, ils sont considérés comme plus écologiques et ont également l’avantage d’être beaucoup moins chers à la pompe. En revanche, ils sont aussi plus rares. L’idéal est alors d’opter pour un véhicule à bicarburation proposés par des constructeurs comme Ford ou Fiat. Ceux-ci peuvent rouler indifféremment avec deux types de carburants (généralement SP+E85, SP+GPL, ou SP+GNV) pour être certain de toujours pouvoir se réapprovisionner à la station la plus proche.

Estimer la valeur d’une auto d’occasion

Sur Internet, plusieurs sites proposent des outils répertoriant la cote des véhicules d’occasion. Pour ce faire, ils utilisent des critères dont la marque de la voiture, le modèle, la date de la première immatriculation et des indications sur son état général. En tenant compte, par exemple, de l’âge de l’automobile, on constate qu’il se décote de :

  • 22 % la première année ;
  • 19 % la deuxième année ;
  • 16 % les années suivantes.

Enfin, certains facteurs supplémentaires influencent sa valeur. Il peut s’agir de sa rareté, ou encore du rapport kilométrage/âge de l’automobile.

Certains véhicules de collection, par contre, augmentent de valeur avec les années. Ils ne répondent pas aux mêmes critères que les autres. Ainsi, leur achat vous reviendrait en conséquence beaucoup plus onéreux que leur coût initial.

Parce que la valeur d’une voiture dépend de nombreux éléments qui ne sont pas tous quantifiables, il est difficile de la calculer précisément soi-même. Vous pouvez alors vous référer à des cotes auto spécialisées comme l’Argus (référence en France utilisée par les professionnels) ou LaCentrale, basée sur le prix de vente moyen pour un véhicule donné.

Le facteur le plus déterminant est bien sûr l’état du véhicule, et les certains vendeurs feront leur maximum pour camoufler les défauts et faire tourner les négociations sur le prix en leur faveur. Une observation rigoureuse de la voiture s’impose donc pour que vous puissiez déceler les travaux maquillés et les vices cachés et l’acheter au prix juste.

Où trouver des occasions pas cher ?

Pour acquérir votre auto d’occasion, plusieurs acteurs s’offrent à vous :

  • les particuliers qui cèdent leur propre bien ;
  • les concessionnaires, vendeurs et loueurs de voitures d’occasion;
  • les importateurs qui commercialisent des véhicules de seconde main étrangers.

L’achat entre particuliers s’avère globalement moins fiable, car il ne propose pas de contrat de garantie. Par ailleurs, les professionnels mettent en vente des automobiles de qualité avec une carte grise, un carnet d’entretien et des factures de réparations vérifiées. Ce qui vous permet d’éviter diverses arnaques tels que les compteurs trafiqués et les vices cachés.

Les importateurs eux, profitent en plus de certains avantages. En effet, ils ne se limitent pas au marché de l’occasion français, ce qui leur permet de trouver des véhicules moins chers dans des pays ou la cote du modèle (ou des véhicules en général) est plus basse, et d’avoir plus de choix et donc de meilleures chances de trouver le véhicule désiré et en bon état.

Comment financer sa voiture d’occasion ?

Il s’avère souvent difficile de se décider lorsque vient le moment de financer son auto d’occasion. À défaut du paiement comptant plusieurs possibilités peuvent être envisagées :

  • le crédit auto classique permettant d’étaler le paiement du véhicule sur la durée
  • la Location longue durée (LLD) : elle vous permet de posséder le véhicule sur une durée déterminée ;
  • la Location avec option d’achat (LOA) : elle autorise que vous rouliez l’automobile pendant un certain temps avant de l’acquérir si elle vous plaît.

À vous, cependant, de choisir la solution la plus adéquate en tenant compte de votre budget, de votre capacité de remboursement ainsi que de votre projet.

Entretien et historique d’un véhicule d’occasion

Pour retracer l’historique d’une automobile d’occasion, vous pouvez vous servir des documents tels que :

  • la carte grise ;
  • le carnet d’entretien ;
  • les factures de réparations.

Pour l’entretien de votre voiture, mieux vaut exiger d’un vendeur professionnel un contrat de garantie de six mois minima. Cette mesure vous permet de lui faire assumer les frais en cas d’éventuels vices cachés.

Quelle est la meilleure façon de revendre son auto d’occasion ?

Dans le cadre de la revente de votre véhicule, vous disposerez de deux possibilités. Dans le premier cas, vous pouvez faire reprendre la voiture à un professionnel ou concessionnaire qui s’occupera des démarches nécessaires à sa vente. Il s’agit d’une option moins chronophage, mais qui induit un prix de rachat souvent plus bas que si vous vous en occupiez vous-même.

Vous pouvez aussi en tant que particulier vous charger vous-même de la revente de votre auto et de l’ensemble du processus que cela implique. Vous devez donc accomplir vous-même les formalités administratives inhérentes ainsi que le contrôle technique. Quoiqu’assez exigeant, l’absence d’intermédiaire fait que vous empochez dans ce cas de figure l’intégralité du prix de vente.

À cet égard, vous êtes aussi libre d’opter pour la stratégie que vous estimez la plus avantageuse, à savoir remettre des frais dans le véhicule et rénover certains aspects esthétiques et mécaniques en vue de la vente, afin d’essayer d’en tirer le meilleur prix, ou choisir de le vendre en l’état et accepter l’impact que cela aura sur sa valeur.

 Ces articles vont aussi vous aider 
Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !