Sur Caroom c'est,

Prix bas garanti !

Soyez rassurés,

Achats sécurisés !

100% des mandataires

sont approuvés !

Volvo électrique occasion

à partir de 43 900€

Vous cherchez une Volvo électrique d'occasion au meilleur, en parfait état et en toute confiance ? Vous la trouverez ci-dessous avec Caroom ! Tous nos vendeurs de voitures électrique occasion ont étés approuvés par nos soins pour leur fiabilité. Ils proposent des voitures Volvo électrique occasion de France ou importées d'Allemagne, contrôlées et sous garantie.

  • 54 véhicules électrique disponibles rapidement, avec des tarifs de 43 900 € à 70 625 €.

Acheter une Volvo électrique occasion

Occasion Volvo électrique : où et comment la trouver ?

L’annonce a fait grand bruit : dès 2030, toutes les Volvo commercialisées disposeront d’une motorisation électrique. Et le fait est que la marque suédoise s’est lancée depuis plusieurs années déjà dans la transition énergétique, en proposant à la fois des véhicules micro-hybrides (MHEV), hybrides rechargeables (PHEV) et désormais 100 % électriques. En outre, le constructeur Polestar, très proche de Volvo, cible directement Tesla avec ses deux premiers modèles. De plus, Volvo restant fidèle au credo qui a fait son succès, tous ces modèles « propres » dévoilent un niveau de sécurité très impressionnant, en sus d’un design élégant, de technologies dernier cri et d’un confort appréciable. 

Pourquoi acheter une Volvo électrique d’occasion ?

Tous ces points forts donnent évidemment envie d’acheter une Volvo électrique, mais le moins que l’on puisse dire, c’est que le constructeur nordique ne brade pas ses véhicules et les tarifs du neuf ont de quoi refroidir bien des ardeurs. 

Toutefois, ne désespérez pas, car il reste possible de profiter du savoir-faire de Volvo tout en ne consommant que peu, voire pas du tout, de carburant à trois conditions. La première, évidente, consiste à ne pas passer à côté des aides gouvernementales auxquelles vous pourriez avoir droit, car si vous cumulez le bonus écologique pour l’achat d’une voiture « zéro émission » avec la prime à la conversion (pour la reprise d’un diesel pré-2011 ou d’une essence pré-2006), l’économie générée peut atteindre 6 000 euros. La seconde condition réside dans le fait de chercher votre future Volvo électrique sur le marché de l’occasion, puisqu’il est possible de trouver une seconde main peu kilométrée avec une remise notable par rapport au prix du neuf. Enfin, il convient de faire appel à un mandataire auto d’occasion pour faciliter l’obtention du véhicule idéal à son « prix plancher ». 

En ce qui concerne vos possibles inquiétudes sur la fiabilité de ces différents modèles et notamment de la durée de vie des batteries, sachez que d’énormes progrès ont été accomplis dans ce dernier domaine depuis le passage de la technologie nickel-hydrures à celle au lithium-ion. Il n’en demeure pas moins préférable, pour les modèles full electric de ne pas recharger trop souvent en rapide, car si vous pouvez récupérer 80 % d’autonomie en 30 min, cela sollicite fortement les batteries. Plus généralement, il est admis qu’une batterie perdra un peu moins de 20 % de sa capacité de charge après environ 8 ans d’utilisation. Pour en revenir à la fiabilité des autres composants, soulignons qu’un moteur électrique est foncièrement beaucoup plus simple qu’un équivalent à combustion ; il réclame donc moins d’entretien et présente moins de risque de panne.

Comment dénicher la meilleure occasion électrique ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet avec une présentation de la gamme électrique Volvo, notons que la première étape doit consister à déterminer l’usage que vous comptez faire de votre future voiture électrique d’occasion. De fait, le choix ne sera pas le même selon que vous êtes un gros rouleur ou non, que vous partez souvent en famille ou pas et que telle ou telle carrosserie vous attire ou, au contraire, vous rebute. 

Ensuite, il faudra s’intéresser au budget de l’opération, qui devra se baser sur vos ressources financières personnelles, mais sans négliger les gains attendus en termes d’économies de carburant, d’assurance moins chère et d’entretien moins coûteux. De surcroît, ce sera aussi le moment d’intégrer dans vos calculs les éventuelles aides étatiques afin d’avoir une idée d’un montant global maximum. 

Volvo ambitionne de décupler son offre de véhicules BEV (Battery-powered Electric Vehicle) en moins d’une décennie et les premiers résultats sont d’ores et déjà visibles au travers du très réussi Volvo XC40 Recharge, disposant d’une puissance de 150 kW et d’un couple de 300 Nm, pour une autonomie supérieure à 400 kilomètres.


Pourquoi faire confiance à un mandataire pour sa Volvo électrique ?

Seul un mandataire auto peut vous ouvrir l’accès au marché européen des voitures d’occasion électriques. Or, il va sans dire que la taille d’un marché est inversement proportionnelle au tarif moyen que vous pourrez obtenir pour votre prochain véhicule. En effet, un mandataire de voiture d’occasion pourra mettre en concurrence des vendeurs « de gros », avant de faire appel à ses talents de négociateur pour faire baisse les prix au maximum

Mais ce n’est pas tout, et le rôle d’un mandataire débute dans la phase amont, pour vous aider à déterminer précisément votre besoin. N’oublions pas qu’il s’agit d’un professionnel de l’automobile, fin connaisseur des gammes des différents constructeurs. Dès lors, il pourra vous aiguiller vers le modèle le plus approprié, la finition à privilégier et les éventuelles options à choisir

Pourquoi acheter une Volvo électrique importée ?

Dans la mesure où le mandataire étend sa zone de recherche à toute l’Union européenne, il est fort probable que vous receviez in fine une Volvo électrique importée, mais cela ne doit pas constituer un point bloquant ; au contraire ! En effet, ainsi que nous l’avons évoqué précédemment, cela vous permettra tout d’abord de profiter de prix nettement plus bas que dans le cadre d’un achat en direct en France. 

Ensuite, nous savons que les véhicules présents sur certains marchés étrangers, outre-Rhin, notamment, sont très majoritairement mieux entretenus que leurs équivalents dans l’Hexagone. La politique d’équipement des constructeurs se révèle aussi souvent plus généreuse, à finition pourtant équivalente. Enfin, la législation de l’UE stipule qu’une garantie proposée dans un État membre s’appliquera dans les autres en toute transparence pour l’acheteur ayant importé le véhicule.