Sur Caroom c'est,

Prix bas garanti !

Soyez rassurés,

Achats sécurisés !

100% des mandataires

sont approuvés !

Renault électrique occasion

à partir de 16 490€

Vous cherchez une Renault électrique d'occasion au meilleur, en parfait état et en toute confiance ? Vous la trouverez ci-dessous avec Caroom ! Tous nos vendeurs de voitures électrique occasion ont étés approuvés par nos soins pour leur fiabilité. Ils proposent des voitures Renault électrique occasion de France ou importées d'Allemagne, contrôlées et sous garantie.

  • 2 véhicules électrique disponibles rapidement, avec des tarifs de 16 490 € à 44 990 €.

Occasion Renault électrique : où et comment la trouver ?

Depuis longtemps, la motorisation électrique intéresse la marque au losange et l’on doit en effet remonter en 1937 pour faire connaissance avec la première Renault « zéro émission », à savoir la Celtaquatre. Plus tard, dans les années 1970 suite au « choc pétrolier », ce sont les fameuses R4 et R5 qui ont été « électrifiées », avant que la Clio ne suive le même mouvement une vingtaine d’années plus tard. 

Pourquoi acheter une Renault électrique d’occasion ?

C’est véritablement au début du XXIe siècle que la transition énergétique s’est accélérée, y compris chez Renault, avec le lancement de modèles tels que l’originale Twizy et surtout la citadine polyvalente Zoé. Aujourd’hui, et avec cette même optique de réduction des émissions de CO2 pour limiter autant que possible le réchauffement climatique en cours, le constructeur français ne propose pas moins de 5 modèles 100 % électriques (et bientôt 6 avec la très attendue et très séduisante Mégane E-Vision). 

Cependant, acheter une voiture électrique représente une dépense importante, qui peut excéder votre budget maximum et vous êtes peut-être à la recherche d’un moyen simple pour réduire la facture. À vrai dire, il faut tenir compte des aides gouvernementales, bonus écologique et prime à la conversion (pour la reprise d’un véhicule essence d’avant 2006 ou diesel d’avant 2011), mais il convient de se tourner en amont vers le marché de la seconde main. En effet, des occasions peu kilométrées peuvent s’y échanger pour des prix nettement plus abordables que dans le neuf. Qui plus est, si vous sollicitez un mandataire auto d’occasion, il sera également en mesure de vous proposer des voitures électriques avec des remises encore plus avantageux.

En outre, pour ce qui est d’un modèle full electric, rappelons que son moteur n’a qu’une seule pièce en mouvement, contre des dizaines dans un bloc thermique… nul besoin d’être ingénieur pour déterminer lequel est le plus simple à entretenir. 

Reste l’épineuse question de la durée de vie des batteries et dans le passé, les versions à nickel-hydrures avaient en effet une fâcheuse tendance à perdre rapidement de leur superbe. Avec la technologie de batterie lithium-ion, les progrès sont notables, mais à condition de ne pas l’« épuiser » trop vite en multipliant les recharges rapides (80 % d’autonomie en 30 min) sur des bornes de recharge spécifiques. Quoi qu’il en soit, les experts estiment qu’au bout de 7 ou 8 ans d’utilisation du véhicule, une perte de charge d’un peu moins de 20 % est probable ; c’est à garder à l’esprit, mais ce n’est pas catastrophique. 

Comment dénicher la meilleure occasion électrique ?

La première étape consiste à faire le point sur votre besoin réel par rapport à cette future acquisition. S’agit-il uniquement de trajets urbains sur de très courtes distances avec un passager au maximum, ou bien avez-vous besoin de davantage de polyvalence tout en restant « zéro émission » ? Dans ce cas, tournez-vous vers la polyvalente Renault Zoé.

Ensuite, faites le point sur l’aspect pécuniaire de ce projet, pour déterminer votre budget maximum, sans oublier les éléments que nous avons mentionnés précédemment, à savoir les aides de l’État pouvant atteindre 7 000 euros et les économies que vous ferez sur l’entretien, mais aussi sur l’assurance et bien entendu le carburant. 

Pourquoi faire confiance à un mandataire pour sa Renault électrique ?

Un mandataire auto est un allié précieux dans l’achat d’une voiture électrique d’occasion, et ce pour plusieurs raisons. D’abord, s’agissant d’un professionnel de l’automobile, il saura vous orienter vers le modèle le plus adapté à votre besoin et ses conseils pourront aussi porter sur les équipements à privilégier, ou au contraire ceux à éviter. De fait, vous pourriez avoir été séduit par une option de prime abord et vouloir à tout prix que votre future Renault électrique d’occasion en dispose. Grâce à son expérience, un courtier auto peut alors vous indiquer que, compte tenu de vos critères de choix, il s’agit davantage d’un gadget et ainsi vous permettre de faire des économies en choisissant une voiture moins chère qui en serait dépourvue.

Et puis, bien sûr, le principal atour d’un mandataire de Renault électrique d’occasion réside dans sa capacité à mettre en concurrence une multitude de vendeurs spécialisés, disséminés aux quatre « coins » de l’Union européenne. Or, qui dit marché de grande taille dit « guerre des prix » et vous pourrez donc en profiter pour obtenir une remise conséquente par rapport à une voiture identique achetée en direct en France. Enfin, rappelons qu’un courtier automobile est aussi un négociateur aguerri et il sera ainsi en mesure de vous proposer de prendre le volant de votre future voiture à un « tarif plancher ». 

Pourquoi acheter une Renault électrique importée ?

Ainsi que nous l’avons vu précédemment, l’attrait d’une Renault électrique importée se trouve dans la taille du marché de la seconde main au sein duquel votre mandataire l’aura trouvée. En effet, vous disposerez d’une voiture « propre » pour un prix beaucoup plus abordable que vous ne l’auriez initialement pensé. Et il n’y a aucune contrepartie négative à cela, puisque la garantie continuera de s’appliquer en France comme elle le faisait dans le pays d’origine du véhicule, conformément à la législation européenne en vigueur. 

Enfin, les statistiques démontrent que les automobilistes et les constructeurs n’ont pas exactement le même comportement dans tous les pays. De fait, en Allemagne par exemple, le conducteur tend à entretenir bien plus scrupuleusement sa voiture que ne le fait son voisin dans l’Hexagone. En parallèle, pour plaire à des clients qui veulent des véhicules suréquipés, les dotations de série sont parfois plus généreuses qu’en France, à finition pourtant équivalente. L’un dans l’autre, vous percevez sans doute mieux maintenant l’intérêt d’une Renault électrique d’importation ! Alors, craquerez-vous pour une Zoé de seconde main ?