Renault Captur : une nouvelle finition RS Line et la fin du diesel

Renault Captur E-Tech

Le Renault Captur se sépare de sa motorisation diesel. Prévue de longue date, il s’accompagne d’un remaniement de ses finitions avec notamment l’apparition d’une version R.S. Line.

Le diesel disparaît peu à peu du catalogue des constructeurs. Il n’est désormais plus possible de choisir de Renault Captur équipé du 1.5 Blue dCi 115. Renault préfère miser sur d’autres motorisations plus « vertes ». Ainsi, il reste disponible en essence, GPL ou plug-in hybrid. Mais ces solutions ne conviendront pas à tous. En effet, le diesel reste toujours le plus efficient pour les gros rouleurs effectuant de forts kilométrages annuels sur autoroute. D’autant plus que les constructeurs ont fait de gros efforts ces dernières années en matière de réduction d’émissions sur les moteurs fonctionnants au gazole. Si vous souhaitez opter pour un diesel, il faudra vous tourner vers la Mégane où le dCi 115 reste d’actualité.

Des motorisations tout de même variées

Le Captur est donc désormais disponible avec l’essence TCe 90, suivit du bloc à bicarburation essence / GPL TCe 100 et du TCe 140, qu’il est possible de choisir en boîte manuelle ou boîte à double embrayage EDC 7. On trouve au-dessus la motorisation hybride rechargeable développant 160 ch. L’électrification de la gamme va continuer puisque à terme, le TCe 140 va avoir droit à une micro-hybridation lui permettant ainsi de baisser de quelques grammes ses émissions de CO2.

Disparition de la finition Life et apparition de la R.S. Line

Renault revoit aussi la gamme de son SUV urbain. L’entrée de gamme Live disparaît. C’est désormais avec Zen que se fait l’accès au Captur. Dans les faits, cela ne changera pas grand-chose, la finition Live, très dépouillé n’était que très peu choisi par les clients et servait surtout à afficher un prix d’accès le plus bas possible. Si les finitions Intens et Initial Paris sont toujours présentes, la finition R.S. Line fait son apparition entre les deux. Comme on peut s’y attendre, elle a droit à un kit carrosserie plus expressif. Son pare-chocs avant se dote d’entrées d’air plus larges et d’une  »lame » qui s’inspire de ce que l’on peut voir sur la Mégane RS. Le bouclier arrière se dote d’une double sortie d’échappement tandis que les jantes adoptent un dessin plus sportif. Dans l’habitacle, peu de changements, seule la sellerie à triple bande rouge est spécifique ou divers logo Renault Sport font leur apparition.

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article