Volkswagen Polo restylée : toutes les infos sur la mini Golf

Volkswagen polo facelift 2021

Pour une fois chez Volkswagen, un restylage se voit ! La 6e génération de la Polo a droit à un facelift qui accentue sa filiation avec la Golf.

Peu de temps après sa cousine Seat Ibiza, la Volkswagen Polo se remet au goût du jour. Commercialisée depuis 2017, la sixième génération de la citadine de Volkswagen a fort à faire avec une concurrence toujours plus affutée, Peugeot 208 et Renault Clio en tête. Après 4 ans, elle passe donc par la case restylage et en profite pour faire le plein de technologie.

Golf miniature

Volkswagen polo facelift 2021

Volkswagen a généralement pour habitude de ne retoucher ses modèles que dans le détail. Si la Polo restylée n’est pas transfigurée, force est de reconnaître que l’évolution est visible avec la Golf comme principale source d’inspiration. Les optiques arrière s’allongent et sont désormais en deux parties. Le bouclier arrière est modifié et tandis que l’inscription Polo migre au centre du hayon et adopte la typographie de sa grande sœur.

Volkswagen polo facelift 2021

Volkswagen polo facelift 2021

L’avant voit aussi son pare-chocs redessiné avec une large prise d’air. La signature lumineuse évolue et l’éclairage passe aux LED et aux et clignotants à défilement sur toutes les versions. En revanche, seules les finitions les plus hautes ont droit aux phares IQ. Light reconnaissables à la barre de LED traversant la calandre et passant sous le logo VW.

Toujours plus de tactile

Derrière le volant multifonction emprunté à la Golf, l’équipement s’enrichit avec l’arrivée en série sur toute la gamme du Digital Cockpit (8 pouces). En option, il est toujours possible d’opter pour le Digital Cockpit pro de 10,25 pouces. La dalle centrale est disponible en plusieurs tailles (6,5 », 8,0 » ou 9,2 ») suivant les versions. La Polo est désormais compatible avec Apple CarPlay et Android Auto sans fil. Les commandes de ventilation physiques disparaissent au profit d’une interface tactile. Si la console centrale gagne en élégance avec la suppression des boutons, il n’est pas sûr que l’ergonomie en profite.

Volkswagen polo facelift 2021

La Polo profite de son restylage pour réorganiser sa gamme, les finitions étant désormais : Polo, Life, Style et R-Line. Les deux dernières possèdent un équipement similaire mais une orientation différente (plus luxe pour l’une et sport pour l’autre).

Avec ce facelift, la Volkswagen Polo se dote de l’IQ. Drive Travel Assist. Sous ce nom à rallonge se cache la conduite semi-autonome de niveau 2 capable de fonctionner depuis l’arrêt et jusqu’à 210 km/h. Le régulateur de vitesse adaptatif devient aussi prédictif grâce aux données du GPS. Cela lui permet d’ajuster la vitesse en temps réelle. La sécurité fait un pas en avant avec le nouvel airbag central. En cas de collision latérale, il se déplie entre le conducteur et son passager afin d’éviter que leurs têtes ne s’entrechoquent.

Statu quo sous le capot

Volkswagen polo facelift 2021

La nouvelle Polo possède les mêmes motorisations que précédemment. Le diesel est toujours absent tandis que l’offre en essence est assurée par le trois cylindres 1.0 décliné en version atmosphérique 80 ch et turbo de 90 et 110 ch. La version atmo est accolée à une boîte mécanique et la version 110 ch à une boîte auto DSG7. Le 1.0 TSI 90 laisse le choix entre unité manuelle ou automatique.

Volkswagen polo facelift 2021

L’hybridation ou une version électrique n’est pas à l’ordre du jour (la plateforme MQB A0 n’est de toute façon pas compatible. De plus, cela permet de laisser la place à une éventuelle future ID.2 100 % électrique). Il est tout de même possible de rouler plus « vert » en optant pour le 1.0 TGI 90 carburant au GPL. Une version GTI forte du 2.0 TSI de 207 ch pourrait voir le jour ultérieurement, mais Volkswagen France ne communique pour l’instant pas dessus. Plus de nouvelles sont attendues pour cet été.

La Volkswagen Polo restylée sera disponible à partir de septembre 2021. Les prix ne sont pas encore connus mais devraient logiquement connaître une légère hausse.

 

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article