Comment calculer le coût total d’un crédit auto ?

Comment calculer le coût total d'un crédit auto ?

Pour pouvoir mieux choisir votre crédit auto il est primordiale de comprendre les variables qui le constituent : taux effectif global, durée d’emprunt, mensualités, taux d’assurance, amortissement. Un taux intéressant en cache souvent un autre, alors pour éviter toute ambiguïté, on vous explique en bonne et due forme comment calculer le coût réel de votre prêt auto pour pouvoir comparer les offres et simuler votre emprunt en toute confiance.

Qu’est-ce que le coût total réel d’un crédit auto ?

Le coût total d’un crédit auto représente la différence entre le montant emprunté et la totalité des frais engendrés par le remboursement normal de votre prêt (hors PRA et autres pénalités) suivant les dispositions de votre contrat. En pratique, le coût total d’un crédit (exprimé en euros) est calculé à partir du TAEG (taux annuel exprimé en pourcentage du montant emprunté). Attention, le coût total de l’emprunt comprend le coût de l’assurance emprunteur optionnelle, qui n’est pas toujours prise en compte dans le calcul des TAEG affichés.

Que faut-il prendre en compte pour calculer le coût total d’un prêt auto ?

TAEG (taux annuel effectif global)

Aussi appelé TEG, il s’agit d’un taux annuel exprimé en pourcentage du montant emprunté, il permet de calculer le coût annuel de votre prêt auto : attention, il ne comprend pas le montant demandé pour le remboursement du capital mais seulement les divers frais bancaires et d’assurance qui vous sont appliqués dans le cadre de votre emprunt (taux nominal d’intérêts bancaires, taux d’assurance, frais de dossier et autres frais annexes).

Le TAEG est un indicateur-clé dans votre recherche du meilleur taux de crédit auto et doit être le montant pris en compte sur les comparateurs ou lors d’une simulation de crédit.

Le TAEG peut être exprimé hors-assurance ou comprendre le TAEA, attention à ne pas compter le taux d’assurance en double !

Avant de pouvoir calculer le coût total de votre prêt, il est nécessaire de connaître le TAEG, qui comprend les frais détaillés ci-dessous.

Taux d’intérêts bancaires

Il s’agit du taux nominal, il ne comprend que le montant dû à votre établissement de prêt à titre d’intérêts sur le montant emprunté, hors taux d’assurance et autres frais. C’est le montant qu’on vous fera souvent miroiter comme très bas, subtilement accompagné d’un astérisque pour faire grimper le coût total. Lors de votre recherche de crédit, comparaison ou de vos simulations de prêt, faites bien attention à prendre en compte le TAEG plutôt que le taux nominal.

TAEA (taux annuel effectif d’assurance)

Il s’agit du coût de l’assurance emprunteur optionnelle à laquelle vous aurez souscrit le cas échéant, il est exprimé en pourcentage du montant emprunté au même titre que le taux nominal et doit comprendre le coût de la délégation d’assurance en cas d’assurance externe, ainsi que le coût des assurances facultatives (comme la garantie perte d’emploi). Pour en savoir plus : comment assurer son crédit auto ? 

Frais de dossier

Ils correspondent au montant perçu par l’établissement de crédit pour la mise en place de votre dossier de demande de crédit. Ces frais couvrent le coût de l’analyse de votre dossier de demande de prêt et peuvent être fixes ou proportionnels au montant total du prêt. En général, ils ne vous seront pas demandés en cas de refus de crédit, mais assurez-vous auprès de votre organisme de prêt que c’est bien le cas.

Le plafond réglementaire (maximum) appliqué aux frais de dossier est de 1% du capital emprunté. 

Frais de courtier

Ces frais représentent le montant perçu par un intermédiaire dans le cadre de la mise en place de votre prêt (comparateurs de crédit, courtiers spécialisés et autres intermédiaires en assurance-crédit). En général, ils sont couverts par l’organisme prêteur mais si ce n’est pas le cas, ils doivent être compris dans le calcul du TAEG et font donc partie intégrante du coût total de l’emprunt.

Frais annexes

Ces frais multiples comprennent « les frais d’ouverture et de tenue d’un compte donné, d’utilisation d’un moyen de paiement permettant d’effectuer à la fois des opérations et des prélèvements à partir de ce compte ainsi que les autres frais liés aux opérations de paiement » (article R314-4 du code de la consommation) 

Le TAEG d’après le législateur
Dans tous les cas, pour la détermination du taux effectif global du prêt, comme pour celle du taux effectif pris comme référence, sont ajoutés aux intérêts les frais, les taxes, les commissions ou rémunérations de toute nature, directs ou indirects, supportés par le débiteur et connus du prêteur à la date d’émission de l’offre de crédit ou de l’avenant au contrat de crédit, ou dont le montant peut être déterminé à ces mêmes dates, et qui constituent une condition pour obtenir le crédit ou pour l’obtenir aux conditions annoncées.
Legifrance

Durée de remboursement du crédit

Avec le TAEG (avec TAEA, taux d’assurance), la durée du prêt (exprimée en années) est la seconde composante qui entre dans le calcul du coût global de votre emprunt.

En règle générale, plus la durée d’emprunt est courte, moins le coût total du crédit est élevé. Mais attention au surendettement, vos échéances doivent correspondre à votre capacité de remboursement : l’achat d’un véhicule représente un investissement important et il est primordial de bien choisir la durée de financement de son crédit automobile.

Par ailleurs, votre créditeur (banque ou autre organisme de crédit) vous refusera un crédit sur un laps de temps trop court si vous dépassez un certain taux d’endettement (en général 33%) en fonction de votre situation professionnelle et financière (revenus, type d’emploi, contrat CDI/CDD etc.), vos charges (loyer, enfants…), votre apport personnel sur l’emprunt et tous les autres éléments qui rentrent en compte dans votre dossier de demande de crédit affecté. Il est parfois préférable d’augmenter légèrement le coût total de votre crédit automobile pour faire diminuer vos mensualités. 

Quels frais n’entrent pas en compte dans le calcul du coût total d’un emprunt ?

Les pénalités et les frais résultant d’un fonctionnement anormal ne font pas partie du calcul ni du TAEG ni du coût total de votre emprunt :

  • Majorations et indemnités de retard ou frais d’impayés (hors frais de relance)
  • Pénalités de remboursement anticipé (PRA)

Exemple de calcul du coût d’un prêt automobile

Calcul du montant total dû

Avant de calculer le coût total d’un crédit auto, calculons le montant total dû (amortissement capital + frais). Pour notre exemple, il s’agira du financement d’une voiture, neuve ou d’occasion, au prix de 10 000 euros sur 60 mois.

Montant emprunté10 000 euros
Durée totale du crédit 60 mois
TAEG (hors assurance)2%
TAEA (taux annuel effectif d’assurance)1%
Montant total dû 10 780.81 euros

 

Calcul du coût réel et global d’un crédit auto

Pour obtenir le coût total et réel de votre crédit, il suffit d’opérer une simple soustraction :  montant total dû – montant emprunté

Montant emprunté10 000 euros
Montant total dû10 780.81 euros
Coût total du crédit 780.81 euros

La calculette à crédit

A l’ère du numérique, vous trouverez en ligne tous les outils nécessaires à la planification du financement de votre véhicule (comparateur de crédit, simulateur, calculateur…). Parmi ceux-ci, la calculette à crédit est un outil indispensable, elle vous permettra de calculer instantanément et gratuitement le coût total de votre crédit auto, vos mensualités, et bien d’autres choses encore.

Qu’est-ce que l’amortissement d’un crédit auto ?

La souscription d’un crédit pour acheter une voiture vous engage légalement à rembourser le montant emprunté à votre prêteur, auquel s’ajoute des frais divers (taux d’intérêt bancaire, taux d’assurance etc.) que vous devrez aussi couvrir. Cet amortissement se fait sur une certain laps de temps, à une échéance préétablie sur le contrat (en général, l’échéance est mensuelle), ce qui permet d’établir un échéancier.

Établir un tableau d’amortissement vous permet de voir plus clairement la distribution dans le temps de l’amortissement de votre crédit et d’estimer l’impact de celui-ci sur vos finances, notamment sur votre budget mensuel : il comprend notamment le montant de votre mensualité et le calendrier des versements. Pour plus d’informations : comment calculer l’amortissement d’un crédit auto ? 

L’essentiel à retenir 

  • Pour calculer le coût total d’un crédit, il est essentiel d’utiliser le TAEG et de lui ajouter, s’il ne le comprend pas déjà, le TAEA (taux d’assurance).
  • La durée d’emprunt joue directement sur le coût total d’un crédit : votre prêt vous coutera moins cher si le temps d’amortissement est plus court. Mais attention à ne pas dépasser votre capacité d’emprunt !
  • Pour planifier, calculer, comparer et simuler votre projet de financement, il existe de nombreux outils disponibles en ligne. Par ailleurs, il est même possible de réaliser une demande de crédit en ligne.
 Ces articles vont aussi vous aider 
Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !