Comment négocier un crédit auto ?

Pour financer l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, le crédit auto est une solution privilégiée : près de 50% des voitures neuves sont achetées à crédit. Il s’agit d’une solution arrangeante et économique, mais pour limiter le plus possible le coût d’achat de votre voiture, vous avez encore la possibilité de négocier un prêt auto. Suivez nos conseils afin de bénéficier d’un crédit automobile au meilleur prix.

Peut-on négocier un crédit auto ?

Oui. Dès lors que votre capacité de remboursement est calculée et validée par l’organisme de prêt que vous avez sélectionné, vous pouvez formuler une demande de prêt, avec le soutien d’un conseiller. C’est à ce moment précis que vous devez négocier les détails de votre prêt et non pas après avoir reçu une proposition.

Obtenir un crédit auto requiert de remplir certaines conditions. Vous devez être solvable et en capacité d’en assumer les mensualités.

Comment négocier son prêt-auto avant sa souscription ?

Le crédit auto propose, en général, le taux d’intérêt le plus bas au sein des différents crédits à la consommation. À juste titre, car il est fortement concurrentiel !

Vous êtes par conséquent en position de force pour négocier votre crédit auto si vous vous appuyez sur ce marché concurrentiel.

Concessionnaire, établissements bancaires, organismes de crédit, plateformes en ligne de crédit collaboratif… réalisez des simulations et demandez des devis, afin de les présenter aux différents acteurs sollicités et trouver le meilleur taux de prêt

Confrontez les différentes offres de crédit pour faire jouer la concurrence

Afin d’obtenir le meilleur taux pour votre crédit auto, mettre les différentes propositions obtenues en concurrence est une technique qui fonctionne :

  • Les organismes financiers, en particulier les établissements bancaires, n’apprécient pas que leurs consommateurs signent ailleurs.
  • En conséquence, n’hésitez pas à formuler des demandes auprès de divers établissements.
  • Si un établissement de crédit vous soumet une offre plus intéressante que votre établissement bancaire habituel, contactez ce dernier afin de lui demander de faire une meilleure offre de crédit ou de s’aligner… il fera un geste, s’il en a la possibilité.

Pour évaluer au mieux les différentes propositions reçues, comparez-les en tenant compte des TEG (taux d’intérêt effectif global), qui intègrent les frais de dossier — qui augmentent généralement lorsque le taux d’intérêt diminue – mais aussi les frais de timbres ainsi que le taux d’assurance emprunteur (TAEA : taux annuel effectif de l’assurance).

Dans vos démarches de négociations auprès des concessionnaires automobiles, un argument important à ne pas perdre de vue est la ristourne sur la voiture, souvent très intéressante : en effet, devant la concurrence, les concessionnaires peuvent être amenés à réduire les taux d’intérêt de manière conséquente.

Réaliser un apport personnel pour obtenir de meilleurs taux d’intérêt

Tous les établissements vous proposeront un financement à 100 % pour l’achat de votre automobile. Néanmoins, il vaut mieux disposer d’un apport personnel équivalent à 10 % ou 20 % de son prix d’achat.

Un apport personnel vous permettra d’avoir un meilleur taux d’intérêt auprès de votre organisme prêteur. A noter qu’en fonction de votre situation financière, il est cependant tout à fait possible de souscrire un crédit sans apport personnel et obtenir un taux compétitif.

De plus, la durée de remboursement de votre crédit s’en trouve automatiquement diminuée : le coût final d’achat de l’automobile — qui est le montant du prêt auquel s’ajoute les intérêts — sera alors moins élevé.

Modifier la durée du remboursement pour réduire le coût total de l’emprunt

La durée du prêt le plus souvent proposée va d’un an à cinq ans (parfois même au-delà).

En calculant raisonnablement votre capacité de remboursement mensuel, en fonction de vos revenus, établissez avec votre conseiller un échéancier de remboursement le plus court possible. Plus la période sera courte, plus le coût total de l’emprunt diminuera.

De plus, les taux d’intérêt des prêts de douze à vingt-quatre mois sont souvent les plus bas. Des taux avantageux sont également proposés ponctuellement par les établissements de crédit pour des prêts de courte durée.

À savoir : une voiture neuve est un bien qui perd rapidement de la valeur. Les assureurs divisent par deux la valeur d’un véhicule de plus de trois ans.

Sur un engagement de courte durée, vous aurez alors la possibilité de ne pas avoir à souscrire à la garantie dite « valeur à neuf » de votre contrat d’assurance de crédit, ce qui vous permettra d’en diminuer fortement le coût.

La relation client est au cœur des préoccupations des établissements de crédit

Si vous ne parvenez pas à mettre en concurrence les différents établissements de prêt, vous pouvez mettre en avant la qualité de vos relations avec votre conseiller :

  • Rappelez-lui que vous êtes un fidèle client de l’établissement, que vous avez souscrit une quantité de services, évoquez également votre constance dans la gestion de vos comptes…
  • Vous pouvez alors l’amener à vous proposer une offre de prêt plus attrayante, si sa direction lui en laisse l’opportunité.
  • Les établissements bancaires et les organismes de crédit redéfinissent fréquemment les taux pour leurs meilleurs clients, car la qualité du service client est au centre de leurs préoccupations.

Peut-on renégocier les mensualités de son crédit auto ?

Vous rencontrez quelques difficultés à honorer vos mensualités ? Avant de vous retrouver en défaut de paiement, il vaut mieux renégocier la mensualité de votre crédit voiture. Quelles possibilités s’offrent à vous ?

Il est envisageable de renégocier les mensualités d’un crédit automobile en cours, mais sous certaines conditions.

Le prêt automobile n’est, en théorie, pas renégociable. C’est pourquoi, si vous rencontrez des difficultés financières et craignez un défaut de paiement, il ne vous reste souvent pour seule option que la réorganisation des mensualités de votre crédit auto, par le biais d’un rachat de crédit.

Comment renégocier les mensualités de votre crédit auto?

S’agissant de renégociation des mensualités de votre crédit auto, certains contrats envisagent un assouplissement des remboursements :

  • Diminution du montant des mensualités
  • Report d’une ou plusieurs échéances

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est conseillé de réaliser une simulation de rachat de crédit en ligne, mais aussi de vous rapprocher directement de votre organisme de crédit pour amorcer une discussion sur la renégociation du crédit auto en cours. À défaut, vous pouvez aussi envisager une autorisation de découvert ponctuelle.

Pour profiter de la bonne volonté de votre conseiller, contactez-le dans les plus brefs délais et restez courtois.

Quelles solutions en cas de refus ?

Votre bonne foi et votre volonté ne suffisent malheureusement pas toujours à renégocier le remboursement de votre prêt voiture, que ce soit auprès de votre banque ou d’un établissement de crédit.

Si votre conseiller émet un refus catégorique, vous avez la possibilité de demander à un juge de vous accorder une échéance, compte tenu de votre situation personnelle et financière.

Vous pouvez, également, vous tourner vers la Commission de Surendettement, qui peut alors vous accorder un Plan de Redressement Conventionnel.

Attention toutefois, car ces démarches sont susceptibles de mener à votre inscription sur le fichier de la Banque de France et vous pourriez ne plus être en mesure de contracter un nouveau crédit.

L’essentiel à retenir

  • Le crédit conso est une solution de financement auto souple : vous pouvez négocier et renégocier un emprunt automobile, c’est tout à fait légal, légitime et habituel. Ne vous laissez pas impressionner par votre banquier !
  • Un apport personnel, même d’un montant réduit, 10-20% du montant du crédit (somme empruntée), vous permettra souvent de bénéficier de meilleures conditions d’emprunt, et d’obtenir un prêt à taux préférentiel.
  • La simulation d’un crédit auto est une étape primordiale dans la définition de votre projet. Mais l’étape qui suit l’est encore plus : utilisez un comparateur de crédit auto en ligne, il sera votre premier instrument de négociation dans la mesure où il vous permet de mettre les offres de prêts en concurrence.
  • Vous avez mal estimé vos capacités de remboursement et vous n’êtes plus en mesure d’assumer vos mensualités ? Pas de panique, il existe des solutions : prenez contact avec votre établissement de crédit, demandez une échéance ou refinancez votre crédit.
 Ces articles vont aussi vous aider 
Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !