L’autonomie des batteries de voiture électrique baisse-t-elle en hiver avec le froid ?

Véhicule électrique roulant sur une route enneigée entourée de sapins

Le froid fait bien des misères aussi bien aux humains qu’aux machines. Et justement, les batteries des véhicules électriques n’y échappent pas et souffrent, elles aussi, des conditions hivernales. En effet, l’autonomie de la voiture électrique se retrouve amoindrie en hiver. Pour quelles raisons ? Et comment l’éviter ? Caroom vous explique tout dans cet article détaillé.

Les voitures électriques, victimes du froid et de l’hiver

Toutes les voitures, qu’elles fonctionnent au carburant ou à l’électricité, perdent de leur performance quand les températures chutent à moins de 0 °C. Mais les plus touchées par les conditions climatiques hivernales sont bien les voitures électriques.

Les effets du froid sur la performance des batteries

Le froid attaque surtout la batterie de la voiture électrique, sachant qu’elle fonctionne de façon optimale entre 0 ° et 45 ° C. Au-delà de cette plage de température, son autonomie ainsi que sa capacité de recharge se retrouvent abaissés. La durée de vie des batteries de voitures électriques peut également être impactée.

Quelles en sont les causes principales ?

La technologie lithium-ion

Pour rappel, la batterie lithium-ion produit de l’énergie grâce à des réactions électrochimiques. Lorsqu’il fait froid, les électrons Li+ ne se déplacent plus comme il se doit dans l’électrolyte. Ce qui présente un impact sur la puissance à la décharge, mais surtout à la charge de la batterie. En clair, celle-ci va demander plus de temps à se recharger lorsqu’elle est branchée. Puis en mouvement, le véhicule électrique se décharge plus rapidement, car la batterie ne fournit que très peu d’énergie. Il est donc possible d’entrevoir une perte d’autonomie en hiver comprise entre 20 et 50 %.

Certains constructeurs automobiles ont pris soin de mettre les utilisateurs en garde quant aux effets désastreux du froid sur la batterie. Ainsi, chez BMW, il est mentionné dans les manuels d’utilisation de ses modèles que le système de récupération d’énergie peut s’avérer inefficace lorsque les températures sont trop basses ou trop élevées. De son côté, Nissan a noté que la batterie, soumise à une température extrême de -25 °C, peut geler et ne plus délivrer l’énergie nécessaire au moteur électrique.

Par ailleurs, des tests ont confirmé le changement de comportement de la batterie lithium-ion en situation extrême. Notons l’étude réalisée en 2020 par la Norwegian Automobile Federation (NAF) sur 20 modèles électriques. Les voitures ont subi de rudes épreuves en Norvège où les températures oscillaient entre -6 °C et +3 °C. La perte d’autonomie a été évaluée par rapport à l’autonomie homologuée en cycle WLTP.

À titre d’exemple, la Tesla Model S a enregistré une perte d’autonomie de 26 %, tandis que l’Audi e-tron 55 a perdu environ 14 % de son autonomie. Quant à la Nissan Leaf, elle a perdu environ 23 % de son autonomie.

Et l’utilisation massive du chauffage

Le chauffage est certes un confort, mais il est un gros consommateur d’énergie à absolument maîtriser. Selon l’organisation American Automobile Association (AAA), les véhicules roulant à l’électricité perdent en moyenne 41 % de leur autonomie lorsque le chauffage est activé par -6 °C. Ce constat a été étudié lors des tests sur 5 modèles de véhicule électrique :

  • Volkswagen e-Golf
  • BMW i3s
  • Nissan Leaf
  • Chevrolet Bolt
  • Tesla Model S 75D

Vous savez maintenant ce qui affecte principalement l’autonomie des véhicules électriques. Découvrez nos conseils pour la préserver !

Quelles astuces pour limiter la perte d’autonomie en hiver ?

Afin de préserver l’autonomie de votre voiture électrique en hiver, voici quelques astuces toutes simples à considérer.

Voiture électrique couverte de neige en train de charger

Adopter une conduite souple

La conduite souple s’avère bénéfique sur tous les plans. Et ici, la préservation de l’autonomie en est le fruit. La pratique de l’éco-conduite consiste à prendre le volant sans à-coup. Vous accélérez doucement et vous freinez sans brusquer. Dans tous les cas, l’anticipation reste le meilleur moyen d’adopter une conduite fluide. Sur certains modèles électriques, le mode « ECO » permet de préserver l’autonomie de sa voiture électrique. Utilisez-le ! Enfin, n’oubliez pas que la technologie de récupération d’énergie vous aide aussi à gagner plus d’autonomie.

Vérifier la pression des pneus

Reposons-nous sur un principe de physique qui annonce que plus il fait froid, plus la pression des pneus diminue. Nous vous conseillons donc d’ajouter plus de pression aux pneus, soit 0,2 bar de plus par rapport aux recommandations des constructeurs.

Utiliser sa voiture à la fin d’une charge

En temps normal, il faut attendre que la batterie se refroidisse après une recharge, avant de reprendre la route. Mais par temps froid, il est préférable de profiter de la chaleur du système de recharge pour démarrer et tenir bon pour des kilomètres.

Avoir toujours au moins 20 % d’autonomie

Au démarrage, votre batterie aura besoin d’un peu de réserve pour se réchauffer. Veillez donc à disposer d’une charge minimale de 20 % en saison hivernale. Prenez également compte de ceci : si votre voiture est garée dehors, sous 0 degré, estimez que sa batterie perd 1 km d’autonomie par heure.

Préchauffer sa voiture avant de partir

Évidemment, pour bénéficier de la chaleur du système de recharge, faites le plein d’énergie au moins une heure avant votre départ. Profitez de l’occasion pour préconditionner la batterie en la chauffant de l’intérieur.

Privilégier le chauffage des sièges ou du volant en conduite

Plutôt que de chauffer l’habitacle tout entier, utilisez le chauffage des sièges et le volant chauffant, la consommation en est moins énergivore !

Et protéger sa voiture du froid

Si possible, ne laissez pas votre auto dehors sous le froid glacial. Protégez-la en la stationnant dans un garage ou dans un parking fermé. Elle et sa batterie vous en remercieront !

L’essentiel à retenir

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour préserver la batterie de votre véhicule électrique ! Partez en fin de charge avec un véhicule préchauffé, n’hésitez pas à rouler de manière fluide et protégez autant que possible votre voiture électrique des conditions hivernales. Et si elle a perdu en capacité, vous pouvez remplacer la batterie de votre véhicule en tenant compte des garanties des constructeurs !

Vous en savez désormais davantage sur les batteries de véhicules électriques. D’ailleurs savez-vous que vous pouvez faire le choix entre l’achat ou la location de la batterie ?

Et vous, quelles astuces appliquez-vous pour protéger votre voiture du froid ? Dites-nous tout en commentaire !

Cet article vous a-t-il aidé ?

Cet article a été utile à 51 personnes

 Ces articles vont aussi vous aider 
Jordane
Publié par
Jordane
Commentez cet article

Pin It on Pinterest

Share This