Comment préserver la batterie de sa voiture électrique ?

Ecran montrant la recharge de la voiture électrique

Si vous êtes propriétaire d’un modèle électrique ou songez à en acquérir un, sachez que parmi les éléments de la voiture électrique dont il faut prendre soin se trouve la batterie. Extrêmement chère, la batterie du véhicule électrique se doit d’être préservée. Mais, comment ? Dans cet article détaillé, Caroom vous expose les règles de base pour préserver la batterie de votre voiture électrique

Les caractéristiques de la batterie d’une voiture électrique

À côté de la batterie Nickel-Métal Hydrures qui continue d’alimenter les véhicules hybrides, la batterie lithium-ion s’est imposée pour devenir une référence dans la mobilité électrique grand public. Ce qui distingue la batterie lithium-ion des autres technologies, c’est l’absence d’effet mémoire. Cela signifie qu’elle n’a pas besoin d’être vidée pour être rechargée.

Cette technologie offre par ailleurs la meilleure performance en matière d’autonomie. Certains constructeurs comme Tesla avancent même une autonomie jusqu’à 500 km. Mais la moyenne tourne généralement autour de 200 km. Les constructeurs soulignent alors une garantie située entre 8 et 10 ans, soit 160 000 km environ. L’étude menée par la Geotab démontre que les batteries lithium-ion perdent en moyenne 10 % de leurs capacités en 5 ans, ce qui reste tout à fait correct. En revanche, pour préserver cette capacité d’autonomie, quelques principes doivent être respectés.

Quels facteurs affectent la batterie des véhicules électriques ?

Nombreux sont les facteurs qui peuvent affecter l’autonomie de la batterie des voitures électriques. Le principal étant sa taille. En effet, plus elle est de petite taille, plus sa durée de vie est amoindrie. Dans la logique, une batterie de 20 kWh sollicitera deux fois plus de recharges qu’un modèle de 40 kWh, et ce, en effectuant les mêmes distances.

Le nombre de cycles de charge

En moyenne, la batterie lithium peut supporter entre 1 000 à 1 500 charges/décharges avant de perdre une grande partie de ses capacités. Dans ce cas, pour la préserver aussi longtemps que possible, préférez avoir le moins de cycles de recharge.

La chaleur dans tous ses états

La chaleur fait dégrader la batterie, quelle que soit sa source. Ainsi, plusieurs scénarios s’avèrent possibles :

  • Surchauffe de la batterie après avoir roulé des kilomètres ou après une conduite sportive : dans ce cas, il vaut mieux recharger la batterie plus tard et avec une recharge plus douce.
  • Chaleur due à la recharge : après une recharge, évitez de conduire la voiture électrique directement, car la batterie vient tout juste de subir une surchauffe. Laissez-la donc « respirer ».

Toujours dans ce volet « chaleur », les températures extrêmes peuvent aussi nuire à l’état de santé de la batterie. Préservez-la en garant par exemple votre véhicule électrique à l’ombre. Attention, l’autonomie de votre voiture électrique baissera également en hiver à cause du froid !

Et les autres facteurs

Le type de charge peut également affecter la durée de vie de la batterie des voitures électriques. La recharge rapide génère inévitablement de la chaleur, ce qui entraîne la surchauffe des cellules. Peuvent encore nuire à la performance de la batterie, l’utilisation fréquente de la climatisation ou du chauffage et le non-respect du seuil du niveau de décharge ou de charge.

Maintenant que vous savez ce qui peut nuire à la batterie des voitures électriques, comment faire pour conserver au mieux son autonomie ?

Les conseils pour préserver la batterie de sa voiture électrique

Une chose est sûre, la batterie de la voiture électrique devra un jour tirer sa révérence, mais pour que ce ne soit pas trop tôt, voici les grandes lignes à respecter :

Se servir de la voiture régulièrement

Les voitures électriques ne sont pas faites pour décorer le garage ou servir de modèle de collection, car elles vont y laisser leurs batteries. Elles vont vieillir sur place. Il est donc préférable d’utiliser, de temps à autre, votre véhicule électrique.

Recharger souvent le véhicule

Favorisez les petites recharges plutôt que les grosses. Ne croyez pas que le nombre de cycles de recharge se compte à chaque fois que vous branchez votre voiture électrique. Le nombre de cycles correspond à un chargement à 100 %. Ainsi, si vous rechargez la batterie à 50 % en deux fois, votre consommation n’équivaut qu’à un seul cycle.

Rester dans un niveau de charge optimal

Il s’agit là de veiller à ce que le niveau de charge de votre auto soit compris entre 20 et 80 %. Cela préserve la structure chimique des cellules et c’est mieux que d’avoir une batterie complètement chargée ou littéralement à plat pendant un certain temps.

Ne paniquez cependant pas si la batterie est tombée à 5 % en cours de route. Vous pouvez la recharger sur une borne rapide pour poursuivre votre trajet, à condition de la laisser se refroidir un peu.

Adopter une conduite souple

Que ce soit en ville ou sur autoroute, vous devez conduire avec modération. Évitez les accélérations agressives et répétées ou encore les freinages trop brusques, car la batterie va se décharger rapidement.

Préférer une charge lente

Comme dit plus haut, la charge rapide génère une chaleur néfaste au niveau des cellules, c’est pourquoi il est recommandé, si possible, de charger votre véhicule électrique à la maison ou sur une borne à charge normale.

Attendre avant et après une recharge

Retenez que la recharge cause de la chaleur, ce qui doit nous pousser donc à attendre que la batterie se « repose » un peu avant d’être sollicitée, que ce soit pour la recharger (après la route) ou pour la décharger (reprise de la route). Dans ce même contexte, une voiture électrique qui est garée toute la nuit dans le froid ne doit pas recevoir brutalement une recharge.

Certaines batteries plus intelligentes peuvent en revanche supporter ces circonstances, en raison de l’intégration d’un chauffage actif et d’un système de limitation de la charge si elles ont été exposées dans le froid. Ne pas stationner dans un lieu ni trop froid, ni trop chaud !

Suite logique aux précédents conseils, le fait de garer sa voiture électrique dans un endroit trop froid ou trop chaud peut nuire à la durabilité de sa batterie. Notez quand même que le froid ne nuit pas à la performance de la batterie, il l’empêche seulement de libérer l’énergie qu’il faut.

L’essentiel à retenir

Vous l’aurez compris, préserver la batterie des véhicules électriques demande de la flexibilité lors de son usage. Elle n’a ni besoin d’être trop chouchoutée ni d’être trop agressée. Ne manquez pas de vous informer sur la technologie utilisée par votre véhicule électrique. Cependant, si vous remarquez qu’elle a perdu de sa capacité, vous pouvez remplacer la batterie de votre voiture électrique.

D’ailleurs savez-vous que la location de la batterie de voiture électrique est possible et permet de faire des économies lorsque vous achetez un modèle électrique ?

Et vous, quelles solutions adoptez-vous pour préserver la batterie de votre voiture électrique ? Faites-nous part de votre expérience en commentaire !

Cet article vous a-t-il aidé ?

Cet article a été utile à 71 personnes

 Ces articles vont aussi vous aider 

 

Jonathan LUCK
Publié par
Jonathan LUCK
Commentez cet article

1 commentaire

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !