Renault Clio : pas de motorisation diesel avant septembre 2021

Nouvelle citadine Renault Clio 5

Si le retour du diesel sous le capot de la Clio était attendu pour ce mois de juin, le 1.5 Blue dCi 100 n’arriverait finalement pas avant septembre 2021.

À son lancement, la Renault Clio V était une des rares citadines à proposer deux motorisations diesel (BluedCi 85 et 115 ch). Mais la nouvelle norme antipollution, entrée en vigueur au mois de janvier 2021 et répondant au doux nom d’Euro 6D full, a obligé Renault à les supprimer du catalogue. Alors que le diesel devait initialement faire son retour en mai, les amateurs de gazole vont encore devoir patienter quelques mois avant son introduction qui ne se fera pas avant la rentrée prochaine. Il ne sera alors plus question de double proposition mais d’un unique 1.5 Blue dCi de 100 ch. Une puissance identique à celle de la concurrence comme les Peugeot 208, Citroën C3 et Opel Corsa.

Depuis fin 2020, la Renault Clio ne propose donc plus que de l’essence sous son capot, dont une version hybride E-Tech présentée en janvier 2020. Il est à noter que la boîte automatique X-Tronic est de retour sur le moteur TCe 90, après avoir été suspendue afin de favoriser les ventes de la Clio électrifiée.

Le diesel encore demandé par les clients

Si la Clio continue de bien se vendre, cette absence de motorisation diesel ne lui permet pas de s’afficher en tête des ventes de sa catégorie. Elle est en effet dominée par la Peugeot 208 qui profite d’une motorisation diesel participant à hauteur de 6 000 ventes, sur les 33 000 exemplaires du modèle sochalien écoulés le mois dernier. Une demande, qui si elle n’est pas majoritaire, reste bien présente sur le segment B, celui des citadines polyvalentes, notamment pour bon nombre de professionnels ou tout simplement, pour les particuliers parcourant de nombreux kilomètres.

Si les motorisations gazoles ne sont pas en odeur de sainteté et ont vu leur part de marché reculer pour atteindre aujourd’hui 25 %. Cela représente tout de même encore 1 vente de voitures neuve sur 4, une proportion qui n’a rien de négligeable.

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article