L’assurance décès pour la location auto

Assurance décès pour le leasing

Obligatoires ou facultatives, les assurances auto en leasing permettent aux locataires d’être mieux protégés ou mieux remboursés en cas de dommages. Souvent source de confusion et parfois de litiges, le cas du décès du locataire mérite quelques éclaircissements. Ici entre en jeu l’importance de l’assurance décès.

Comment fonctionne l’assurance décès ?

En réglant ses mensualités dans le cadre d’un leasing, le locataire de la voiture neuve a pris un engagement. Les organismes de crédit réclament souvent une assurance décès aux personnes qui choisissent de prendre une voiture à travers une LOA. Seulement, par souci d’économie, certaines d’entre elles négligent ce détail.

Et le problème survient lorsque le locataire meurt au cours du contrat de leasing. S’il n’a pas souscrit une assurance décès, ce sont ses enfants, son conjoint (e), bref, ses héritiers, qui doivent assumer ses charges. C’est pour épargner cette situation qu’il est plus intéressant de signer une assurance leasing qui couvrira celui qui l’a souscrite en cas de décès. Ce sera alors à l’assureur de régler les loyers restants, sans que les ayants droit encourent une pénalité. Quant à la voiture, elle est restituée à l’institut de leasing puisque l’option d’achat n’a pas été levée.

La compagnie d’assurance intervient également lorsque l’assuré se retrouve dans une situation d’invalidité grave le rendant définitivement inapte à travailler. Juridiquement, ce cas se traduit par la perte totale et irréversible d’autonomie ou PTIA.

Dans la pratique, les assureurs sont très exigeants et avancent de ce fait des exclusions de garantie telles que le suicide et la pratique de sports dangereux. Ils imposent également une limite d’âge ainsi qu’un plafond de remboursement. D’où la nécessité de comparer en ligne les offres d’assurances décès en leasing.

Doit-elle être souscrite indépendamment du contrat de leasing ?

Pour rappel, dans un contrat de leasing, deux personnes sont au centre du sujet en plus du fournisseur de l’automobile. Il s’agit du loueur à la fois prêteur et propriétaire du véhicule et du locataire. Comme les offres d’assurances émanent souvent du loueur, les cotisations d’assurance sont intégrées dans les loyers. Dans ce cas, l’assurance décès est souscrite dans le cadre du contrat de leasing. Toutefois, le preneur de leasing est en droit de refuser ou de se tourner vers une autre compagnie d’assurance si la proposition initiale ne lui convient pas. Mais il faut garder en tête que la souscription d’une assurance leasing en cas de décès est fortement recommandée.

Qui peut proposer une assurance décès ?

Pour éviter d’éventuels litiges, le loueur proposant le leasing est le premier à proposer une assurance décès en nouant un partenariat avec une compagnie de son choix. Si l’offre ne convient pas au locataire, il peut choisir une assurance moins coûteuse avec les mêmes garanties auprès d’autres assureurs, en sollicitant l’aide d’un courtier en assurance ou en se renseignant auprès de sa banque. Mais la tâche peut être ardue si bien qu’il est plus judicieux de comparer les assurances décès invalidité en leasing en ligne.

 

Nos autres conseils sur les assurances leasing
Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !