Comment se passe une fin de LLD ?

La fin d’une LLD implique la restitution de l’objet du contrat, à savoir le véhicule. Mais si cette étape n’est pas bien définie dans les clauses, elle peut être objet de grincement de dents surtout pour le locataire. Pour savoir l’attitude à adopter à cette phase de la location, lisez ces lignes.

Rendez-vous avec le loueur

 

La fin d’un leasing est souvent tendue. Le locataire doit fixer un rendez-vous avec l’établissement propriétaire de la voiture, qui la fera passer devant un expert automobile afin d’en évaluer l’état. Le prêteur se montre en toute logique minutieux et regardant sur tous les détails pour s’assurer que l’auto ne cache pas de défauts qui pourraient faire chuter sa valeur. De son côté, le contractant essaie de minimiser les dommages afin de ne pas être exposé à des surcoûts ou à des frais supplémentaires à la fin de la LLD. Pour vous épargner de tels malentendus, mieux vaut contacter le gestionnaire à l’avance.

En effet, quelques semaines avant le terme, l’idéal est de retourner vers le distributeur pour revisiter ensemble les clauses de restitution qui semblent floues. Idéalement, il faudra demander la grille d’évaluation dont l’expert du concessionnaire entend se servir. L’objectif derrière cette démarche est de vous mettre sur la même longueur d’onde que le loueur.

Dans cette perspective, vous serez à même de connaître les critères qui seront évalués pour attester de l’état d’usure normal de la voiture après cette durée d’utilisation. À cet effet, le loueur pourra vous remettre un guide regroupant les conditions de l’organisme prêteur, vous permettant de faire une première évaluation de l’auto. Vous pouvez aussi avoir recours aux grilles SNLVLD, sur lesquelles se basent en général les loueurs. Celles-ci servent à vérifier si un véhicule correspond à l’état standard qu’une auto devrait avoir à la fin de la LLD.

Ainsi, vous serez en mesure de faire un état des lieux du véhicule bien avant l’échéance. Cela permettra d’engager les réparations nécessaires vous-même s’il en existe à un coût moindre. Sinon, en laissant l’initiative au distributeur, la note risque d’être salée pour vous.

Outre ces précautions, il est possible que dans la foulée vous puissiez négocier votre nouveau véhicule avec les implications que cela comporte.

 

Pensez à préparer l’après-contrat

 

Lorsque votre contrat touche à son terme, l’idéal est d’anticiper sur les nouvelles perspectives envisagées pour continuer à disposer facilement d’une voiture. Car en effet, une fois l’inspection de l’auto réalisée, vous rendrez les clés et vous repartirez sans votre auto. Si vous attendez ce moment pour négocier le contrat pour votre prochaine auto, vous vous retrouverez sans véhicule le temps que votre prochaine voiture soit mise à disposition (ce qui peut prendre plusieurs mois s’il s’agit d’un modèle commandé en usine).

De plus, au cas où vous compteriez louer le véhicule suivant auprès d’un autre professionnel, notez que vous devez reprendre toute la procédure avant d’être à nouveau locataire. Pour éviter cela, vous aurez tout intérêt à anticiper autant que possible cette fin de LLD avec l’obligation de prise en compte de certains facteurs.

Dans un premier temps, vous devez avoir fait le bilan à mi-parcours de votre collaboration avec cet organisme. S’il vous paraît un partenaire crédible et fiable, alors il semble logique que vous désiriez continuer avec lui, sinon quoi vous pouvez changer carrément d’établissement. L’autre point à prendre en compte pour la fin du bail demeure votre budget. C’est grâce à lui que vous saurez avec précision quelle est la prochaine opération. Si vous voulez arrêter le leasing et racheter un véhicule, vous aurez besoin d’économiser en amont pour être certain de disposer d’une somme suffisante à la fin du contrat.

Mais d’autres options s’offrent également à vous, vous pouvez dans certains cas choisir de prolonger votre leasing avec quelques réajustements. Soit vous signez un nouveau contrat pour repartir avec une nouvelle voiture d’une gamme supérieure ou inférieure. Pour faire des économies, il est également possible de choisir la location longue durée de véhicules d’occasion. Dans tous les cas, parlez-en avant votre loueur plusieurs semaines, voire plusieurs mois à l’avance !

 

Nos autres conseils sur la fin de contrat LLD
Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !