Comment préparer la restitution d’une LLD ?

Préparer la restitution de sa LLD est primordial si l’on ne souhaite pas faire face à certaines déconvenues à la fin de son contrat. Cette anticipation vous assurera de respecter le délai de restitution et d’avoir le temps de mettre à jour des pièces inhérentes à cette échéance au besoin. Si vous désirez savoir comment vous y prendre, alors vous êtes au bon endroit.

Faites le point sur l’état du véhicule

 

Faire le point sur l’état de la voiture implique de vérifier de nombreux points. Pour vous y aider, vous pouvez consulter le guide de l’état standard établi par le SNLVLD. En effet, celui-ci met à disposition un petit guide vous permettant de connaître les accessoires et détails à prendre en compte pour votre bilan. De façon pratique, il s’agira, pour préparer la restitution de la LLD, de vérifier le moindre impact sur les vitres et la peinture, et de contrôler l’usure de l’habitacle et des consommables.

Une rayure, une fissure ou une éraflure, aussi minime soit-elle, devra être prise en considération. Pareil pour la carrosserie, vous devez minutieusement la vérifier pour détecter toute déformation légère ou profonde. Ne négligez aucun accroc sur les jantes. Surtout, pensez à changer les pneus si ceux-ci sont trop usés et risquent d’affecter la présentation du véhicule.

Passez également au peigne fin les pare-chocs, la sellerie, les optiques, les rétroviseurs sans oublier le moteur. Lorsque vous choisissez d’anticiper ces réparations plutôt que de vous acquitter des pénalités de remise en état, sachez que vous économiserez entre 30 et 50 % de ce qu’elles vous coûteraient avec le leaseur.

 

Nettoyez votre véhicule

 

Après avoir effectué les réparations qui s’imposent, passez à l’étape du nettoyage pour mieux préparer la restitution de la LLD. Il s’agira de laver correctement l’extérieur avec de l’eau et des produits adéquats pour pouvoir lui redonner un peu plus d’éclat et de brillance. Quant à l’habitacle, il faudra y passer et repasser l’aspirateur et faire le nettoyage intérieur comme il faut, sans oublier de le désodoriser si vous êtes fumeur par exemple.

Pour réussir cette phase non négligeable, vous pouvez recourir aux professionnels. Assurément, ils vous reviendront moins cher que si le loueur devait prendre en charge ces révisions.

Dans tous les cas, il est conseillé de commencer par le nettoyage, qui est l’occasion à saisir pour retirer du véhicule tout objet personnel que vous auriez pu laisser ou oublier dans l’habitacle, et qui aura également pour avantage de vous aider à repérer les défauts présents sur l’auto. À vous ensuite de faire le nécessaire !

 

Munissez-vous de tous vos documents

 

Bien préparer la restitution d’une LLD passe également par le rassemblement de toutes les pièces et des documents relatifs à votre engagement. Le premier de ces documents reste bien évidemment le contrat. C’est lui qui comporte les clauses de restitution qui devront simplifier l’opération. Ensuite, vous vérifierez la carte grise et tous les papiers qui sont liés à l’utilisation du véhicule.

En outre, au moment même de la restitution, prenez le temps d’examiner toutes les observations faites par l’expert ainsi que les dommages relevés. Pour plus de vigilance, après le nettoyage, prenez la photo de l’auto sous plusieurs angles. Cela pourrait vous servir valablement dans l’hypothèse où vous seriez en désaccord avec certaines conclusions de l’expert à la fin du bail. Les CGU vous accordent alors un délai (habituellement 8 jours) pour contester les points que vous rejetez dans le PV du spécialiste.

 

Nos autres conseils sur la fin de contrat LLD
Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !