Comment importer une voiture d’Angleterre ?

Jaguar proposée à la vente par un mandataire automobile

Parmi les pays favoris des mandataires automobiles pour se fournir en véhicules moins chers figure l’Angleterre : le marché de l’automobile y est fortement développé et les usines anglaises sont reconnues pour leurs produits de qualité. Importer une voiture d’Angleterre peut être un casse-tête : c’est la raison pour laquelle nous vous recommandons de passer par un importateur ou négociant automobile spécialisé qui saura gérer efficacement les modalités administratives liées à l’importation. Cependant, il est tout à fait possible d’importer une voiture soi même : si vous souhaitez vous lancer ou simplement vous informer sur la marche à suivre, cet article est fait pour vous.

Pourquoi acheter une voiture en Angleterre ou au Royaume-Uni ?

L’Angleterre est un des grands pays européens de l’automobile : en 2017, le Royaume-Uni a produit 1 682 156 voitures parmi lesquelles 81% étaient destinées à l’export. Par ailleurs, les constructeurs automobiles britanniques sont reconnus à l’internationale pour la qualité de leurs voitures et de leurs moteurs : vous pouvez donc compter sur un produit de qualité.

En ce qui vous concerne, importer une voiture anglaise vous permettra avant tout d’obtenir des prix réduits sur votre achat : de manière générale, l’import de voitures Européennes est moyen de réaliser des économies considérables sur l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion.

Ensuite, si vous rêvez de voitures anglaises mythiques, qu’il s’agisse d’une Rolls Royce ou d’une Bentley, c’est évidemment en Angleterre que vous trouverez votre bonheur !

Pourquoi avoir recours à un courtier automobile pour importer une voiture d’Angleterre ?

Les démarches administratives de l’import de véhicules d’Angleterre sont conséquentes, c’est le cas de manière générale pour l’import de véhicules Européens, il faut prendre de nombreuses précautions et s’assurer de passer par toutes les étapes légalement obligatoires pour acheter, importer puis immatriculer votre véhicule.

De nombreux cas de personnes ayant importées une voiture anglaise sans pouvoir par la suite l’immatriculer en France ont été recensés : c’est une situation très inconfortable et difficile à résoudre sans engager des frais supplémentaires conséquents…

Le travail d’un importateur auto ou d’un mandataire, c’est non seulement de s’occuper de toutes ces formalités administratives qui peuvent être un frein à votre achat, mais aussi de vous trouver un véhicule de qualité au meilleur prix possible, qu’il s’agisse d’une voiture d’occasion ou neuve ! Un mandataire, c’est aussi et surtout un professionnel chevronné de l’automobile digne de confiance, qui dispose d’une expertise technique, légale et administrative, capable de négocier les prix grâce à sa connaissance du marché et ses achats de lots.

Comment importer une voiture d’Angleterre ?

On vous explique en détail toutes les étapes nécessaires à l’importation d’un véhicule depuis l’Angleterre : si vous souhaitez l’importer vous même, ce guide vous permettra d’y voir plus clair. Sinon, sachez qu’un mandataire de véhicules anglais peut s’occuper de toutes ces étapes à votre place !

Trouver la voiture anglaise qui vous convient

Il existe de nombreux sites d’annonce de vente de voiture au Royaume-Uni sur lesquels vous pourrez trouver votre bonheur. On peut citer parmi eux :

  • Ebay.co.uk : on vous passe le détail, le géant du web Ebay est aussi présent en Angleterre et vous pourrez y trouver tout un tas d’offres de voitures neuves et d’occasion bien que le site ne soit pas spécialisé en vente automobile.
  • Gumtree : voila un nom que vous n’avez probablement jamais entendu – il s’agit d’un site généraliste d’annonces type leboncoin implémenté des les pays anglo-saxons.
  • Autotrader.co.uk : un site spécialement dédié aux offres d’automobiles de toutes les marques, sur lequel figure des professionnels, des concessionnaires ainsi que des particuliers, le paradis de la vente de véhicules d’occasion ou neufs à prix avantageux.
N’oubliez pas que les automobiles anglaises ont souvent le volant à droite !

Sachez qu’il est complètement légal de rouler en France avec le volant à droite, et ce n’est pas spécialement difficile, bien que cela demande un certain temps d’adaptation, notamment lors des dépassements.

Acheter un véhicule neuf ou d’occasion en Angleterre

Une fois la voiture de votre choix dûment observée, vérifiée et sélectionnée, il est temps de procéder à l’achat.

Comment payer une voiture en Angleterre ?

Paiement en espèces

Vous pouvez passer la frontière avec un montant allant jusqu’à 10 000 euros (ou équivalent en monnaie locale) en liquide sans démarches supplémentaires… bien entendu, ce n’est pas recommandé pour des raisons évidentes de sécurité.

Pour une somme supérieure à 10 000 euros, il vous faudra effectuer une déclaration écrite à la douane française ainsi qu’à la douane anglaise : voir le site officiel de la douane française pour plus d’informations.

Sachez qu’il vous faudra commander la somme en GBP (livre anglaise) à l’avance auprès de votre banque : comptez 10 à 15 jours pour la réception de la somme.

Transfert bancaire

Vous pouvez effectuer un virement bancaire simplement et sans frais vers un compte bancaire anglais (zone SEPA) pour régler le montant de votre achat, cependant, il se fera nécessairement en différé : il faut donc payer à l’avance !

Chèque bancaire

Le chèque de banque est le moyen de paiement favori des français pour l’achat d’une voiture. Cependant, il vous sera systématiquement refusé à l’étranger par votre vendeur, impossible donc de payer par chèque sauf dans de très rares cas.

Transfert d’argent en ligne

Paypal, Western Union et autres services de transfert d’argent vous proposent de transférer des fonds à l’international et instantanément : attention cependant, car les transferts sont annulables et les conditions d’utilisation de ces services sont extrêmement agressives, vous pourrez avoir des problèmes…

Services bancaires spécifiques sécurisés

Il existe de nouveaux services proposés par les banques pour effectuer un paiement instantané, rapide et sécurisé comme Paycar : renseignez-vous auprès de votre banque !

Certificat de cession (voitures d’occasion) ou facture (véhicules neufs)

Afin de pouvoir immatriculer une voiture d’occasion en France, vous devez obligatoirement produire un certificat de cession lors de la vente : il s’agit d’un justificatif de vente entre particuliers.

Attention : ce certificat doit être réalisé en français, vous pouvez produire une version anglaise aussi mais elle ne pourra pas être présentée pour réaliser un certificat d’immatriculation de la voiture en France.

S’il s’agit d’une auto neuve, c’est la facture du vendeur qui servira de justificatif.

Carte grise anglaise (V5)

Le V5 est l’équivalent anglais d’une carte grise française. Une partie du document reste aux mains du vendeur, et l’autre partie vous appartient.

Attention : il faut impérativement remplir les parties « Nouveau propriétaire » (new keeper) et « Export permanent » (permanent export).

Ramener le véhicule depuis l’Angleterre

D’abord, sachez qu’on peut légalement conduire un véhicule acheté en Angleterre sur le territoire français jusqu’à 1 mois après l’achat : cela simplifie grandement l’importation puisque vous n’aurez pas besoin de plaque de transit ou de faire remorquer/convoyer le véhicule par un prestataire.

Cependant, cela ne vous dispense pas d’avoir une assurance auto ! Arrangez-vous auprès de votre assurance ou faites vous conseiller par des mandataires auto.

Pour convoyer le véhicule, deux solutions s’offrent à vous : le Ferry et tunnel sous la manche.

Nous vous conseillons d’opter pour le Ferry, vous obtiendrez des coûts largement inférieurs par rapport au tunnel.

Immatriculer la voiture en France

Après avoir importé la voiture, vous disposez d’un délai théorique de 15 jours pour engager les démarches administratives d’immatriculation de la voiture auprès de l’ANTS. En pratique, ce délai peut être allongé, personne ne viendra vous chercher !

Quitus Fiscal

Une fois la voiture anglaise importée sur le territoire français, il est nécessaire de déclarer l’importation du véhicule et régulariser sa situation fiscale en établissant un Quitus Fiscal.

Les documents à fournir sont les suivants :

  • la facture d’achat ou le certificat de cession (si vous avez acheté le véhicule à un particulier),
  • la carte grise anglaise (V5)
  • la pièce d’identité de l’acheteur
  • un justificatif de domicile en France

Pour en savoir plus, visionnez notre vidéo pour faire un quitus fiscal.

Certificat de Conformité Européen (COC)

Afin d’être immatriculée en France, votre voiture doit répondre à certaines normes européennes, on dit qu’elle doit être homologuée. Ces normes sont vérifiées par le COC (Certificat de Conformité Européen) qui est établi directement par le constructeur si votre voiture est en effet conforme aux réglementations européennes : il ne faut pas contacter un concessionnaire mais bien le constructeur directement.

Si votre voiture est homologable mais ne dispose pas encore d’un COC, il suffit de contacter le constructeur pour le faire établir, cette opération coûte entre 200 et 300€ en moyenne.

Attention : vérifiez que le véhicule que vous achetez dispose d’un COC.

Sinon vous devrez le faire homologuer vous même par la DREAL, et ce à condition que le véhicule soit homologable (certains ne le sont pas, comme des voitures à triple essieu) : le processus est long et coûteux, il est bien plus simple d’importer un véhicule disposant déjà d’un COC.

Un contrôle technique est-il nécessaire après l’importation d’une voiture anglaise ?

S’il s’agit d’un véhicule d’occasion et vieux de plus de 4 ans, vous devez faire réaliser un contrôle technique pour pouvoir l’immatriculer.

A noter : un contrôle technique étranger de moins de 6 mois est valable.

Sachez qu’en Angleterre il existe un dispositif permettant de connaître l’historique des contrôles technique d’un véhicule appelé le « MOT » : cet historique peut être consulté sur le HPI car check.

L’essentiel à retenir

  1. Malgré la facilités administratives (pas besoin de plaque provisoire WW, autorisation de circulation sur le territoire français), l’importation d’un véhicule depuis l’Angleterre reste un processus long et fastidieux.
  2. N’hésitez pas à avoir recours aux services d’un mandataire automobile dont c’est le métier et l’expertise, il saura vous aiguiller dans l’achat d’une nouvelle voiture neuve moins chère qu’en concession, avec des remises allant jusqu’à 50% et un large choix de finition pour tous les modèles de vos rêves.
  3. Privilégiez l’achat d’un véhicule homologable ou disposant déjà d’un COC pour éviter les mauvaises surprises…
 Ces articles vont aussi vous aider 
Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !