Comment vérifier l’intérieur d’une voiture d’occasion avant de l’acheter ?

Comment bien vérifier l'habitacle d'une voiture d'occasion ?

Après avoir trouvé une voiture à la hauteur de vos attentes, vous convenez avec le vendeur de contrôler son état général avant de passer à la négociation du prix d’achat. Après un premier examen de l’extérieur, il est temps de procéder à la vérification de l’intérieur de la voiture d’occasion. Cette partie du guide vous décrit la procédure adéquate pour réussir cette étape.

Plutôt que de prendre d’assaut l’habitacle de la voiture d’occasion, commencez par scruter certains points pour le moins importants, mais que vous risqueriez d’oublier par la suite. Par exemple, ouvrez le coffre pour vérifier s’il ne comporte pas de tâches incrustées ou de rayures profondes. N’oubliez pas d’en profiter pour apprécier l’état des ouvrants, lesquels sont parfois grippés, abîmés ou maintenus par un vérin fatigué. Si la roue de secours est située sous le plancher du coffre, pensez aussi à inspecter ce compartiment : il doit être propre et ne pas comporter de trace de corrosion. Ces tâches accomplies, ouvrez la portière débouchant sur le siège conducteur, puis inspectez rapidement l’ensemble de l’habitacle. C’est l’occasion d’évaluer l’état d’usure des sièges et la présence éventuelle de salissures avant de vous asseoir.

Installez-vous à son volant

Prenez place derrière le volant, et essayez d’attacher la ceinture de sécurité et de régler le siège, vous assurant de leur bon fonctionnement. Jetez un oeil au tableau de bord du véhicule. Mettez le contact pour apprécier le comportement des divers voyants. Un voyant rouge ou orange persistant suggère un défaut qu’il faudra faire réparer au plus tôt. C’est également l’occasion de vérifier des éléments tels que le ciel de toit, les contre-portes, la console centrale, les pare-soleils, les aérateurs, le volant, etc. Mettez à profit cette phase pour finaliser l’examen de la propreté et de l’usure de l’habitacle.

Enfin, pensez à tester la climatisation si le véhicule en est équipé. Démarrez le moteur, activez la clim et patientez un peu. L’absence de refroidissement ou l’émergence d’une odeur de moisi ne sont pas à prendre à la légère, surtout que la réparation des pannes liées à ces signes s’avère parfois onéreuse.

Prenez place à l’arrière

N’oubliez pas de vous installer à l’arrière de l’auto ! Cette place vous offrira un point de vue différent qui vous permettra de détecter certains détails qui auraient pu vous échapper depuis l’avant. Prêtez attention à l’état du dossier des sièges avant, et des accessoires propres aux places arrière s’il y en a (pare-soleils, buses d’aération, prise allume-cigare, etc.). Dans le cas d’un coupé, vous devez aussi vérifier le bon fonctionnement du système permettant le basculement des sièges. Contrôlez aussi le troisième rang si vous achetez un monospace ou un SUV 7 places.

Lors de l’essai routier

L’examen de l’habitacle achevé, vous avez atteint l’étape de l’essai routier. Pour que celui-ci se déroule de manière optimale, essayez de le réaliser sur un trajet que vous connaissez, ou à défaut sur un itinéraire simple. Cela vous permettra de vous concentrer pleinement sur la conduite du véhicule, et de mieux déceler toute anomalie. Vérifiez l’absence de jeu dans la direction. Si vous roulez sur une chaussée plane, la voiture doit avancer tout droit même si vous relâchez le volant. Idem en cas d’accélération ou de freinage. Tendez l’oreille à la recherche de vibrations anormales qui pourraient indiquer une pièce desserrée ou une vis tombée dans un panneau de porte. Enfin, faites brièvement fonctionner les équipements comme l’autoradio, le système d’infodivertissement, le chauffage, etc. Regardez régulièrement le bloc d’instrumentation, et guettez les voyants qui pourraient signaler un problème électrique. À l’arrêt, ce sera aussi l’occasion de constater d’éventuels petits défauts (rétro-éclairage défectueux, aiguille flottante ou immobile, pixels morts, etc.),

 Ces articles vont aussi vous aider 
Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !