Sur Caroom c'est,

Prix bas garanti !

Soyez rassurés,

Achats sécurisés !

100% des mandataires

sont approuvés !

Nouvelle Celerio

Prix Celerio neuve

à partir de 7 999€
Jusqu'à 18%

Voici tous les prix Celerio et les 3 offres disponibles :

  • Tarif de 7 999 € à 10 281 €
  • Jusqu'à -18% de remise

3 offres - Tarifs des Suzuki Celerio neuve et 0km

cv cv

Disponibilité

Trier par

string(3) "asc"
Suzuki Celerio Avantage
Suzuki Celerio Celerio 1.0 vvt
Avantage Nbrx coloris
7 999 €
-18%
68cv
Ess.
Man.
5 portes
Sur devis Elite-Auto Elite-Auto
Suzuki Celerio Privilège
Suzuki Celerio Celerio 1.0 vvt
Privilège Nbrx coloris
9 571 €
-17%
68cv
Ess.
Man.
5 portes
Sur devis Elite-Auto Elite-Auto
Suzuki Celerio Pack Plus
Suzuki Celerio Celerio 1.0 vvt
Pack Plus Nbrx coloris
10 281 €
-16%
68cv
Ess.
Man.
5 portes
Sur devis Elite-Auto Elite-Auto

Statistiques du modèle

Données actualisées toutes les 24h

Remise moyenne

17% Actualisé /24H
Jusqu'à

18%

Prix moyen

9 284€

Offres sur commande

3

Carburants

Tous les carburants disponibles

Suzuki Celerio essence

3 modèles essences

Finitions Celerio

Toutes les finitions disponibles

Celerio Avantage

dès 7 999€
-18%

Celerio Privilège

dès 9 571€
-17%

Celerio Pack Plus

dès 10 281€
-16%

Les avis sur la Celerio

...

Aucun avis posté pour le moment Laisser un avis

Aucun avis pour le moment.

Suzuki Celerio : Elle vient faire d'une pierre deux coups

Encore une bien jolie petite citadine que nous propose la marque japonaise aujourd'hui et que nous allons décrire à travers cet essai : En effet, nous allons parler de cette Celerio qui vient donc remplacer l'Alto ainsi que la Splash. Particulièrement compacte comme l'Alto et aussi habitable que la Splash, la Suzuki Celerio possède de solides arguments qui semblent tenir la route pour qu'elle se distingue de ses concurrentes franchement atypiques. Il n'y a donc plus de doute à avoir, la Suzuki Celerio est une petite citadine compacte qui risque de voir sa carrière s'envoler dans un temps assez réduit. Voyons donc ce que nous réserve cette nouvelle venue ?

Un modèle implanté dans un solide segment

Le segment A représente le segment des petites citadines et représente environ 8 à 9% du marché européen. Il y a donc de quoi attirer les convoitises de nombreux constructeurs qui n'ont alors qu'une seule idée en tête : détrôner la petite citadine nippone. Les concurrents sont donc dans la place. Pour autant, Suzuki ne se laisse démonter car avec pas moins de 15 835 immatriculations pendant l'année 2014 au sein de l'hexagone et qui sont essentiellement dues aux ventes du Grand Vitara et du Celerio. Désormais, le constructeur espère réellement atteindre les 30 000 immatriculations d'ici l'année 2017 ce qui semble être un objectif plutôt cohérent et réaliste en vue des ventes actuelles. Alors que le marché asiatique devient de plus en plus important, notre petite Suzuki Celerio parvient malgré tout à se distinguer des innombrables modèles produits en Asie.
Quel est donc son secret ?

Une ligne assez basique

Clairement, ce n'est pas sur l'aspect extérieur que la Suzuki Celerio nous emballe le plus. Il faut dire que ses lignes sont assez impersonnelles et ne reflètent aucun effet de style en particulier. On constate tout de même la présence de flancs retravaillés tandis que la ceinture de caisse est quant à elle assez haute et étroite ce qui est typique des citadines nippones. L'absence totale de protection en cas de chocs est quant à elle assez dominante pour être soulignée.

Et à l'intérieur ?

Du côté de l'habitacle là encore, Sukuki joue la carte de la simplicité mais on reconnait tout de même cette petite touche caractéristique de la marque nippone et qui participe à sa renommée. D'ailleurs, avec son volant à trois branches ainsi sa console centrale des plus épurées, on peut dire que la Suzuki Celerio reste un modèle doté d'un assemblage sérieux et qui devrait pouvoir supporter sans difficulté aucune les affres du temps. Et si finalement, la recette du succès ne tenait pas en la simplicité et en la modestie du modèle ? C'est la question que nous pouvons nous poser lorsqu'on constate à quel point la Suzuki Celerio répond aux exigences de la clientèle. Le coffre vient revendiquer le meilleur volume de sa catégorie avec pas moins de 254 litres pour atteindre les 1 053 litres lorsque la banquette arrière est entièrement rabattue.

Elle a un appétit de moineau

Sous le capot de cette Suzuki Celerio, on retrouve un moteur 3 cylindres 1.0l qui est directement dérivé de sa consœur Alto et qui développe une puissance de 68ch ainsi que 90 Nm de couple à 3 500 tr/min. La puissance est réduite mais vu le poids de seulement 805 kilos de la voiture, cela n'entache en rien ses performances. Assez discret en ville, ce petit 3 cylindres permet à la citadine de se faufiler très rapidement dans une circulation parfois dense sans jamais broncher. En plus de cela, on a affaire ici à un véritable chameau avec une consommation moyenne de 5l/100km en ville : Un consommation qui ne dépassera jamais les 5,7l/100 lors de phases de conduite plus dynamiques.

Le bilan global du test

Du côté des points positifs, on peut dire que la Suzuki Celerio est un modèle doté d'une excellente habitabilité qui en ferai pâlir de jalousie ses principales rivales. Son moteur très dynamique lui permet de nous offrir une impressionnante agilité sur la route et sa dotation est assez intéressante pour être écrite ici. En revanche, sur les mauvaises routes, l'inconfort pourra alors se faire sentir. Par ailleurs, nous aurions peut-être apprécié un modèle aux lignes un peu moins classiques.

Elle coute combien la petite ?

Du côté des prix, cette Suzuki Celerio s'affiche à partir de seulement 7 999 euros sur Caroom, ce qui représente un excellent compromis qualité/prix, en passant uniquement par un mandataire automobile.