Abarth 500e : le pot de yaourt s’électrise

La Fiat 500 est passée à l’électrique depuis sa troisième génération. Sa déclinaison sportive signée par le préparateur Abarth était pour l’instant restée avec le moteur thermique 1,4 T-Jet développant 180 chevaux. Cependant, Fiat et Abarth dévoilent à présent la nouvelle Abarth 500e dans l’usine historique de la marque à Turin.

 

Style affirmé

L’Abarth 500e reprend la base technique de la Fiat 500e mais il est impossible de confondre les deux véhicules des deux marques différentes. L’Abarth 500e est bien plus agressive et s’affirme volontiers comme une citadine sportive. Son bouclier avant est plus agressif et le capot est nervuré. La voiture est bien posée sur des jantes de 18 pouces dans cette version Scorpionissima. L’arrière est plus discret avec un diffuseur et un aileron de toit ajoutant de la sportivité à l’arrière de la 500e.

newabarth500e24-637cb611c45b9_637ce1676836d Grande
newabarth500e26-637c96d6eee2e_637ce16871bae Grande
newabarth500e25-637c96dca4a98_637ce16867879 Grande
newabarth500e08-637c974263517_637ce167b36eb Grande

Avec ce style sportif et cette teinte verte acide ne va pas passer inaperçu. Et pour être sûr de ne pas passer inaperçu, Abarth dote en option cette citadine sportive électrique d’un « générateur de sons reproduisant l’incomparable rugissement Abarth ». Cependant, il n’est pas certain que celui-ci soit aussi surprenant et séduisant que l’Abarth 595 avec l’échappement Record Monza.

Un habitacle aux éléments sportifs

On remarque dans l’habitacle de cette Abarth 500e des éléments sportif. Le volant est spécifique en cuir et en alcantara siglé Abarth. On peut aussi y remarquer un pédalier en alu Abarth et une planche de bord en alcantara également. Enfin pour compléter cet habitacle de l’Abarth 500e Scorpionissima, elle présente des sièges sport en alcantara eux aussi.

newabarth500e31-637c96be31866_637ce168a175d Grande

Sous le capot ?

Sous le capot de cette Abarth, la nouveauté est présente avec un moteur électrique. D’une puissance de 154 chevaux et 235 Nm, il ne fait pas peur aux Abarth 595 competizione qui développent 180 chevaux pour 250 Nm de couple. En ce qui concerne ses performances, il permet à cette Abarth 500e d’accélérer de 0 à 100 km/h en 7 secondes quand l’Abarth 595 competizione demande 6,7 secondes pour le même exercice. En ce qui concerne la vitesse de pointe, il n’y a pas match car l’Abarth électrique est limitée à 150 km/h tandis que la version thermique dépasse les 200 km/h.

newabarth500e12-637c972ab8462_637ce167dee10 Grande
newabarth500e04-637c9755ae4f0_637ce1678f253 Grande

Alors vaut-elle réellement ce badge sportif ? La réponse est complexe surtout si on la compare aux autres citadines électriques concurrentes. En effet, la Honda E et la Peugeot e-208 affichent des puissances et performances proches sans être des versions revendiquées comme sportives.

 

Du côté de sa batterie, elle hérite de la batterie de 42 kWh de la Fiat 500e qui offre sur cette dernière 320 km d’autonomie WLTP. Cependant, la déclinaison Abarth devrait avoir une autonomie légèrement inférieure en raison de la puissance plus élevée et d’un appui aérodynamique plus important.

newabarth500e07-637c974735c1b_637ce167a9e7e Grande
newabarth500e15-637c971aece3a_637ce16809f17 Grande

Prix et réservation

Les réservations de l’Abarth 500e vont ouvrir à partir du 15 décembre prochain tandis que les livraisons doivent débuter dès mars 2023. Le prix n’est pas encore officialisé mais il pourrait être proche des 40 000€. Un tarif élevé qui ne l’empêchera pas d’être une star des quartiers chics.

Publié par
Paul-Émile
Commentez cet article