Les prix de la Peugeot 508 PSE en fuite !

Peugeot 508 PSE

La Peugeot 508 PSE vient se positionner au sommet de la gamme avec un prix qui frise les 70 000 €. Mais grâce à l’électricité, elle échappe à tout malus et se place favorablement face à la concurrence.

La Peugeot 508 PSE n’a jamais été aussi proche de la commercialisation et a désormais un prix. C’est sur le Forum Worldscoop que l’information a fuité. La 508 Peugeot Sport Engineered débutera donc à 67 100 € en berline. Il faudra rajouter 1 300 € si vous souhaitez la déclinaison break SW (68 400 €). Un sacré saut financier alors que jusqu’à présent, la plus onéreuse des 508 (en finition GT et motorisée par le un bloc hybride de 225 ch) s’échange contre 51 800 €. Deux modèles qui ne peuvent de toute façon pas profiter des bonus de l’Etat pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable, leur prix dépassant le plafond de 50 000 €.

Du thermique et de l’électrique pour 360 ch

La 508 PSE se distinguera par un boucliers plus agressifs, des logos spécifiques ou encore des touches de vert fluo (vert kryptonite) aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Une 508 qui ne passera pas inaperçue sans verser pas dans un look tapageur.

Peugeot 508 PSE

Sous le capot se trouve le 1.6 PureTech de 200 ch associé à deux moteurs électriques (un par essieu pour bénéficier d’une transmission intégrale) pour une puissance cumulée de 360 ch et un couple total de 520 Nm. Les performances sont de premier ordre puisque les 100 km/h sont atteint au bout de 5,2 secondes tandis que la vitesse maximale est limité à 250 km/h, comme les berlines allemandes qui se trouvent être la cible visé par Peugeot.

Peugeot 508 PSE SW

Une concurrente venue du nord

Par rapport à ses concurrente issu du premium allemand constitué des BMW M340i xDrive (66 200 €) , Mercedes C43 AMG 4Matic (74 649 €) et Audi S4 (75 030 €) la 508 PSE se trouve bien placée, puisque seule la BMW se trouve à un prix inférieur. Mais c’est sans compter l’hybridation de la Peugeot qui lui permet d’échapper à tout malus grâce à ses rejets de CO2 homologués à seulement 46 g/km. De plus, l’équipement de la française se veut complet avec comme seules options le toit ouvrant, une peinture spéciale ou encore des câbles de recharge supportant une puissance supérieure, au contraire des allemandes au catalogue d’option permettant d’alourdir significativement la facture finale.

Par rapport à ses concurrentes, la française avance une technologie plus dans l’air du temps, qui ne conviendra cependant pas forcément à tous le monde (une Audi S4 au V6 TDI, sera plus adaptée à ceux parcourant majoritairement l’autoroute). De plus, la tenue à la cote n’est pas garantie pour la 508, bien que les Peugeot, s’en sortent mieux que par le passé.

Mais la concurrente la plus directe vient du nord puisque Volvo propose une S60 T8 Polestar en échange de 66 450 € tout en proposant pas moins de 405 ch, elle aussi en hybride rechargeable, à l’équipement aussi complet mais à l’image plus luxe que celle, davantage orientée vers le  »sport » de la Peugeot.

Peugeot 508 PSE SW

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article