Nissan Z : le nouveau coupé sportif de la marque japonaise

Nissan Z 2021

Le nouveau coupé sportif de Nissan s’appelle simplement Z. Il a droit à un V6 biturbo de 400 ch et une ligne de toute beauté. Malheureusement il ne posera pas ses roues en Europe.

V6 biturbo 400 ch mais pas pour nous

Nissan Z 2021

La 370 Z va enfin avoir une descendante…mais nous n’y aurons pas droit ! Cette nouvelle génération de Z (la septième) arrivera en priorité sur le marché américain et ne sera pas importée en Europe à cause des normes antipollution. La raison, son moteur 100 % thermique. Si elle abandonne l’ancien V6 3.7 atmosphérique de sa devancière, le nouveau V6 3.0 biturbo de 400 ch et 475 Nm de couple ne pourrait pas échapper à un lourd malus chez nous. Un problème que n’ont pas à subir les Américains, très friands des coupés sportifs Nissan.

Nissan Z 2021

Un style ravageur

Dommage pour nous puisque cette Nissan Z (son nom abandonne le code numérique des générations précédentes) est une réussite totale en matière de style ! Elle reprend quasiment à l’identique les lignes du Concept Z Proto dévoilé l’an dernier. On retrouve donc avec plaisir ce délicieux mélange néo-rétro savamment dosé.

Nissan Z 2021

Les clins d’œil aux Z l’ayant précédé ne manquent pas. On retrouve la calandre carrée et le bouclier avant enveloppant de la 350 Z. L’arrière rend hommage à la 240 Z, la première des Z, avec ses feux fumés. Un détail qu’avait déjà repris la 300 ZX des années 90. Le profil traditionnel de toutes les Z est conservé avec un capot long et un arrière ramassé associés à des porte-à-faux réduits.

Nissan Z 2021

Boîte mécanique et vrai frein à main

L’habitacle est aussi un savant mélange de tradition et de modernité, à l’image du petit volant trois branches aux multiples boutons mais au centre à moyeu rond. Comme dans toutes bonnes voitures modernes, on trouve une instrumentation numérique (12,3 pouces) et un grand écran central tactile (9 pouces).

Nissan Z 2021

Nissan Z 2021

Mais comme dans toutes anciennes qui se respectent, on constate la présence de trois compteurs à aiguille traditionnels posés sur la planche de bord afin de contrôler la pression et la vitesse du (des) turbo(s) ainsi que la charge de la batterie. On note aussi la présence d’un vrai frein à main et d’un levier de vitesse manuel très court (une unité automatique à 9 vitesses est aussi proposée pour les allergiques à la pédale d’embrayage).

Mais pour profiter de cette attrayante nouvelle Z, il faudra vous adresser à un importateur ou, solution plus radicale, déménager aux Etats-Unis !

Nissan Z 2021

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article