Renault : la future marque la plus verte d’Europe en 2030

2021 - Renault Talk Luca de Meo

Lors d’un grand « Talk », Renault a annoncé que d’ici 2030, 90 % de ses modèles seraient électrifiés, grâce notamment à l’hybride et l’hybride rechargeable. Le recyclage et l’utilisation de matériaux reconditionnés pour ses batteries ont aussi été annoncés pour faire de Renault la marque la plus verte d’Europe.

Luca de Meo, PDG du groupe Renault a annoncé lors d’un grand « talk » que « Renault sera dès 2030 la marque la plus « verte » d’Europe avec 9 voitures vendues sur 10 électrifiées. »

Si les véhicules tout électriques vont bien évidemment être de plus en plus nombreux dans la gamme du constructeur (avec notamment l’arrivée en 2022 de la future Mégane et de la version 100 % électrique du nouveau Kangoo), le dirigeant du losange indique cette électrification passera par les technologies hybrides et hybrides rechargeables regroupées sous le logo E-Tech.

6 modèles hybrides en 2022

Pour l’instant la gamme E-Tech se limite à trois modèles : Clio E-Tech hybride simple et Captur et Mégane Estate E-Tech en hybride rechargeable. En 2021, le catalogue électrifié de Renault va s’étoffer avec l’arrivée de la Mégane berline E-Tech (hybride rechargeable, comme la Mégane Estate), le Captur hybride simple alors que l’Arkana, tout juste commercialisé, possédera elle aussi une motorisation FHEV (hybride non rechargeable).

À l’avenir, un nouveau moteur 3 cylindres TCe 1.2 fera son apparition. Associé à un moteur électrique, il permettra d’atteindre une puissance de l’ordre de 200 ch en hybride (prévu pour 2022) alors que la version PHEV (hybride rechargeable) fera son apparition en 2024 et autorisera 280 ch. Ces nouvelles déclinaisons profiteront surtout au segment des C-SUV, à savoir la catégorie des SUV compacts comme les Renault Kadjar, Peugeot 3008 et Ford Kuga.

Le recyclage limité

Pour devenir plus vert, Renault souhaite aussi réduire son impact environnemental. La marque au losange s’engage ainsi à rénover et recycler 120 000 véhicules par an (y compris les véhicules électriques), . Un chiffre certes important mais qui ne représente qu’une goutte d’eau par rapport au 1,4 million d’exemplaires produits en 2020 (dont 115 888 autos électriques), qui fait pourtant figure de mauvaise année ! Les batteries, très polluante à produire, utilisées par les modèle de la marque comprendront aussi une part de 80 % de matériaux stratégiques recyclés (reste à savoir ce qui est entendu par « matériel stratégique »). D’ici 2030, Renault ambitionne d’être « le constructeur automobile ayant le plus haut pourcentage de matériaux recyclés dans les nouveaux véhicules, au niveau mondial. »

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article