Quel Citroën Berlingo choisir ? Dimensions, finitions, motorisations …

Ludospace Citroën Berlingo 3

Renouvelé en 2018, le Citroën Berlingo 3 est devenu un ludospace tendance qui plait autant aux artisans qu’aux familles. Plus confortable, plus habitable avec la possibilité d’accueillir 7 passagers et toujours aussi pratique, ce modèle n’a pas fini de faire parler de lui. La gamme, relativement complète, se compose de quatre motorisations et trois finitions. Pour vous aider à faire votre choix, Caroom vous propose ce guide pratique qui a pour mission de vous aider à identifier la meilleure configuration pour ce véhicule. Dès que vous aurez trouvé la version qui vous correspond, vous pourrez comparer les tarifs de mandataires et trouver votre Citroën Berlingo au meilleur prix !

Motorisations et boîtes

Diesel

Motorisation Boite Conso moyenne Emissions Puissance Fiscale Note
BlueHDi 100 Manuelle 5 5,4L/100km 141g/km 5 CV ⭐️⭐️⭐️
Diesel aux performances suffisantes pour le quotidien. Les reprises demeurent timides sur autoroute, avec une boîte 5 manuelle seulement.
BlueHDi 130 Manuelle 6 5,5L/100km 143g/km 7 CV ⭐️⭐️⭐️⭐️
Auto EAT 8 5,6L/100km 146g/km
En boîte manuelle ou automatique, ce diesel 130ch est idéal pour les gros rouleurs. Chargé, on appréciera le dynamisme et les reprises supérieures à bas régime.

 

Essence

Motorisation Boite Conso moyenne Emissions Puissance Fiscale Note
PureTech 110 Manuelle 6 6,8L/100km 154g/km 6CV ⭐️⭐️⭐️⭐️
Suffisant pour le quotidien, un moteur essence qui sera le plus à son aise en milieu urbain.
PureTech 130 Auto EAT 8 7,0L/100km 157g/km 7CV ⭐️⭐️⭐️⭐️
Exclusivement en boîte auto, il correspond très bien au Berlingo. Le dynamisme est au rendez-vous grâce à un ensemble moteur/boîte savoureux.

 

Dimensions Berlingo

Berlingo M :

  • Longueur 4402 mm
  • Largeur 1848 mm
  • Hauteur 1874 mm
  • Volume de coffre : 597 à 775 litres

Berlingo XL :

  • Longueur 4753 mm
  • Largeur 1848 mm
  • Hauteur 1878 mm
  • Volume de coffre : 850 à 1050 litres

Couleurs disponibles

  • Blanc Banquise
  • Aqua Green
  • Noir Onyx (Métal.)
  • Gris Acier (Métal.)
  • Deep Blue (Métal.)
  • Gris Platinium (Métal.)
  • Sable (Nacré)

Finitions et options disponibles

Live ⭐️⭐️

De l’extérieur, cette finition d’entrée de gamme joue clairement la carte de la sobriété. Pare-chocs non peints sur la partie basse, coques de rétroviseurs et poignées de porte couleur plastique, jantes tôle avec enjoliveurs, pas de barres de toit… Malgré cela, l’habitacle du Citroën Berlingo Live fait moins de compromis et reçoit une sellerie bicolore, les deux portes arrière coulissantes, un rangement type capucine, l’aide au démarrage en côte, le kit mains libre Bluetooth avec prise USB et les vitres électriques à l’avant. Le choix est alors restreint du côté des motorisations puisqu’il faut choisir entre le moteur essence de 110 chevaux ou diesel de 100 chevaux.

Le catalogue des options est assez peu fourni. Il faut ajouter 700 € pour disposer des sept sièges, 200 € pour les phares antibrouillard, 120 € pour une roue de secours et 250 € pour le radar de recul arrière. Assez minimaliste, cette finition saura toutefois contenter ceux qui ne sont pas forcément à la recherche des dernières technologies. L’intérieur est bien exécuté, mais il demeure terne et peu fantaisiste. Les options disponibles étant peu nombreuses, cette finition peut difficilement être complétée selon les envies de l’acheteur. Si elle pourra parfaitement satisfaire un public à la recherche d’un véhicule pratique et économique, d’autres risqueront de rester sur leur faim.

Feel ⭐️⭐️⭐️⭐️

Contre un surcoût de 1 600 €, le Citroën Berlingo Feel reçoit des poignées de porte et coques de rétroviseurs couleur carrosserie. Les inserts de pare-choc sont également peints. La climatisation est désormais incluse, tout comme les feux diurnes à LED, la radio numérique, les antibrouillards mais les jantes restent en tôle. À bord, les passagers découvrent les quatre vitres électriques, un écran tactile de 8 pouces, des aumônières au dos des sièges avant et même une boîte à gants réfrigérée. L’intérieur est mieux fini, avec des inserts colorés, bien que l’ambiance reste terne. Cependant, il est possible de faire son choix parmi toutes les motorisations au catalogue et d’avoir accès à davantage d’options.

Les barres de toit sont proposées à 200 €, le Park Assist à 700 € et le pack Safety Plus à 300 €. Vous avez même accès à la caméra de recul pour le même prix, à l’affichage tête pour 350 € et au Grip Control à 350 €, qui peut permettre d’adapter la transmission à l’état de la chaussée. Seule coquetterie esthétique : les jantes alliage diamantées en 16 pouces, à 500 €, peuvent rendre le design plus séduisant. Une finition nettement plus complète qui conviendra à l’essentiel des familles, mais il pourra être préférable d’opter pour la caméra de recul ainsi que les jantes alliage au moment de la commande.

Shine ⭐️⭐️⭐️

La finition Shine, qui fait figure de haut de gamme, se différencie seulement par ses barres de toit de série et les vitres sur-teintées. Cependant, c’est à l’intérieur que tout se passe. Affichage tête haute, climatisation automatique bizone, grand écran central tactile, essuie-glace automatique, reconnaissance des panneaux de signalisation et volant en croute de cuir sont désormais inclus de série.

Cette fois encore, l’acheteur peut opter pour des options complémentaires, comme le toit panoramique Modutop à 750 €, l’accès et démarrage mains libres à 400 € ou le Grip Control à 350 €. Cette fois encore, les jantes alliage demeurent en option ce qui, pour une version haut de gamme, est un peu décevant. Malgré un surcoût modéré de 3 050 €, le Citroën Berlingo Shine tend à faire l’impasse sur les équipements esthétiques, qui exigeront un passage par la case option. En revanche, son prix d’appel bien placé au vu du confort qu’il offre lui assurera sans doute de beaux volumes de vente.

Le choix Caroom pour le Berlingo

Le Citroën Berlingo 3 fait un grand bond en avant en terme de dotation et de modernité. Au niveau des motorisations, le moteur essence de 110 chevaux est suffisant pour mouvoir correctement le ludospace. Si vous avez l’habitude de voyager à sept et avec le coffre plein, mieux vaut s’orienter vers la version de 130 chevaux. En ce qui concerne les finitions proposées, elles manquent selon nous de structure et de hiérarchie. La finition la plus haute, Shine, offre de série certains équipements de confort loin d’être indispensables, en dépit d’une apparence pas vraiment haut de gamme. L’entrée de gamme est elle en dessous des standards actuels, la réservant à ceux qui recherchent un véhicule spacieux et économique quitte à ce qu’il soit spartiate. Entre deux, la finition Feel constitue donc certainement le meilleur choix.

Cet article vous a-t-il aidé ?

Cet article a été utile à 20 personnes

 Ces articles vont aussi vous aider 
Yann
Publié par
Yann
Commentez cet article

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !