Sur Caroom c'est,

Prix bas garanti !

Soyez rassurés,

Achats sécurisés !

100% des mandataires

sont approuvés !

Cupra hybride occasion

à partir de 43 740€

Vous cherchez une Cupra hybride d'occasion au meilleur, en parfait état et en toute confiance ? Vous la trouverez ci-dessous avec Caroom ! Tous nos vendeurs de voitures hybride occasion ont étés approuvés par nos soins pour leur fiabilité. Ils proposent des voitures Cupra hybride occasion de France ou importées d'Allemagne, contrôlées et sous garantie.

  • 1 véhicules hybride disponibles rapidement, avec des tarifs de 43 740 € à 43 740 €.

Occasion Cupra hybride : où et comment la trouver ?

Compte tenu de la nécessité de réduire notre empreinte carbone, mais aussi de la complexité persistante à rouler quotidiennement en 100 % électrique, les modèles hybrides rencontrent actuellement un fort succès. C’est notamment le cas des véhicules de la marque Cupra, émanation de Seat et appartenant donc au groupe Volkswagen, qui vole de ses propres ailes depuis février 2018. En effet, s’il s’agit d’un constructeur récent, il lui est possible de puiser dans l’impressionnante « banque d’organes » du groupe VAG afin de constituer des modèles hautement désirables et respectueux de l’environnement. Cela étant posé, l’achat de l’un de ces véhicules en neuf représente un budget conséquent, d’où l’intérêt de s’orienter vers le marché de la seconde main, et mieux encore de passer par un mandataire auto pour le faire.

Pourquoi acheter une Cupra hybride d’occasion ?

Bien que la marque Cupra soit toute jeune, elle dispose d’ores et déjà de quatre modèles hybrides (ainsi que d’un full electric, baptisé Born), au travers des Formentor, Formentor VZ, Leon et Leon Sportstourer. En outre, ces véhicules sont déclinés en deux versions e-hybrid, développant respectivement 204 ch / 350 Nm et 245 ch / 400 Nm. Dans tous les cas, c’est le 1.4 TSI, désormais bien connu et fiabilisé de longue date, qui officie en tant que bloc thermique, et qui se voit adjoindre un électromoteur allant jusqu’à 116 chevaux.

Notez bien que l’ensemble de la gamme hybride de Cupra repose sur une architecture PHEV, acronyme de Plug-in Hybrid Electric Vehicle. Il s’agit donc de voitures hybrides rechargeables, soit sur une prise domestique (auquel cas il faut compter environ 5h45 de recharge), soit sur une borne de recharge rapide, pouvant permettre de récupérer 80 % d’autonomie en moins de 40 minutes. En matière d’autonomie, justement, comptez sur une cinquantaine de kilomètres en tout-électrique, ce qui correspond, incidemment, au trajet moyen d’un automobiliste français chaque jour. Dit autrement, en dehors de voyages au long cours, une Cupra hybride vous permettra de rouler au quotidien sans consommer une goutte d’essence, ni émettre un gramme de CO2. 

Et puis, bien sûr, la marque Cupra ayant pendant longtemps été la division « sportive » de Seat, à l’instar de Motorsport pour BMW ou de AMG pour Mercedes-Benz, il n’est pas surprenant que les Cupra e-hybrid mettent en avant des performances flatteuses. Pour exemple, la Leon peut avaler le 0 à 100 km/h en 7,8 s et atteindre 205 km/h, tandis que la version de 245 équidés réalise le même exercice départ arrêté en 6,7 secondes pour ne s’arrêter qu’à 250 km/h. 

À ce stade de votre lecture, l’envie d’acheter une Cupra hybride doit vous titiller, mais les prix catalogue vous font peut-être hésiter, et c’est compréhensible. En effet, bien que les véhicules PHEV restent moins chers que les 100 % électriques, ils sont aussi plus coûteux à l’achat que les thermiques « purs » équivalents. La bonne solution pour en profiter sans se ruiner consiste donc à se tourner vers le marché de l’occasion, ainsi que nous l’évoquions dans l’introduction. De fait, vous pourrez y trouver des modèles récents et fiables, puisque l’association 1.4 TSI / électromoteur a démontré sa robustesse, tout en réalisant de sympathiques économies. Ainsi, un véhicule de moins de 10 000 km s'affiche souvent avec une décote de 15 à 20 % par rapport au prix du neuf, alors qu'il sort pour ainsi dire de rodage. C’est d’autant plus vrai qu’en fonction du modèle choisi, et de l’éventualité d’une reprise d’un véhicule Crit’Air 3, 4 ou 5, vous pourriez bénéficier d’aides gouvernementales à l’achat (sous la forme du bonus écologique et de la prime à la conversion).

Comment dénicher la meilleure occasion hybride ?

Pour bien choisir son prochain véhicule, et qu’il soit hybride ou non d’ailleurs, la première chose à vérifier réside dans sa capacité à répondre à vos attentes. Bien sûr, l’on peut avoir un « coup de foudre » pour un modèle particulier, mais si vous comptez utiliser votre Cupra hybride d'occasion au quotidien, vous devez veiller à ce qu’elle vous permette de le faire sans trop de compromis. De ce point de vue, le choix d’une Cupra apparaît très judicieux, car qu’il s’agisse d’une Leon break ou berline ou d’un SUV Formentor, ces modèles se révèlent particulièrement polyvalents. En outre, leurs châssis dynamiques et leurs moteurs aussi efficients que performants sauront séduire les aficionados d’une conduite « vivante ». 

En ce qui concerne les principaux points de vigilance, il n’y en a pas vraiment puisque l’on parle bien de véhicules récents, dont la fiabilité ne pose pas d’inquiétude particulière, rappelons-le. Soyez simplement vigilant sur l’état des consommables (pneus et freins), ainsi que sur le carnet d’entretien qui doit être rempli conformément aux préconisations du constructeur.

Pourquoi faire confiance à un mandataire pour sa Cupra hybride ?

S’adjoindre les services d’un mandataire auto présente plusieurs avantages, à commencer par un accompagnement de qualité dès les premières étapes de votre projet. En effet, si vous hésitez sur le modèle à choisir ou sur les équipements essentiels ou superflus, ce professionnel de l’automobile pourra vous aider à y voir plus clair et à faire des choix avisés

Ensuite, il mettra à profit ses contacts auprès de vendeurs « de gros », répartis sur l’ensemble de l’Union européenne, pour obtenir un prix « plancher » pour votre future Cupra hybride. À ce stade, rappelons qu’un mandataire auto achetant régulièrement d’importantes quantités de voitures pour le compte de ses clients, il dispose d’un pouvoir de négociation largement supérieur à celui d’un particulier. Et puis, bien sûr, il sait comment faire jouer la concurrence à laquelle se livrent les grossistes entre eux.

Pourquoi acheter une Cupra hybride importée ?

Dans la mesure où votre Cupra hybride proviendra de manière quasi certaine d’un autre pays de l’UE, vous vous inquiétez peut-être à l’idée de rouler dans une voiture d’importation. Cependant, rassurez-vous, cela ne posera aucun problème, à vrai dire, vous pourriez même y trouver des avantages insoupçonnés, en dehors du prix plus avantageux. D'ailleurs, à ce sujet, il est bon de préciser que l'écart peut être substantiel d'un pays à l'autre pour un véhicule équivalent : on parle ici d'une différence pouvant atteindre assez facilement 10 à 15 %.

Tout d’abord, la législation européenne prévoit clairement que la garantie constructeur d’un véhicule importé s’appliquera dans l’État membre de destination sans la moindre forme de discrimination. Ensuite, votre mandataire auto ne prendra évidemment pas le risque de solliciter un vendeur qui n’aurait pas pignon sur rue. De plus, certains marchés (en Allemagne ou au Pays-Bas, notamment) sont réputés pour la qualité de leurs voitures d’occasion, à la fois mieux entretenus qu’en France mais aussi globalement mieux équipés. Avouez qu'il n'y a aucune raison de se priver d'une Cupra hybride à la fois moins chère et plus généreusement dotée, sans la moindre contrepartie…