Le marché français en baisse de 20,5 % : pénurie de semi-conducteurs

Renault Captur 2021

Le marché automobile connaît un manque de disponibilité entraînant une baisse des ventes de 20,47 % au mois de septembre.

Alors que le mois de septembre vient de finir, l’heure des comptes a sonné. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le marché automobile fait grise mine. En effet, avec 133 835 immatriculations enregistrées, il est en recul de 20,47 % par rapport au mois de septembre 2020. Et si l’on remonte au même mois 2019, la baisse atteint même 22,8 %.

Depuis le début de l’année, 1 260 378 voitures neuves ont été immatriculées. Si cela permet d’afficher un score toujours en hausse par rapport à 2020, la progression n’est plus que de 8,03 %. Cela ne devrait pas aller vers le mieux puisque septembre est le quatrième mois consécutif de repli du marché français.

Moins de choix, moins de livraisons

Une des causes ? La crise des semi-conducteurs qui retarde de nombreuses livraisons et ralentit, voir fait fermer des lignes de production. Les moyens sont redistribués vers les modèles les plus rentables ou permettant aux constructeurs d’atteindre leurs objectifs en matière de CO2. C’est ainsi que les autos électriques, hybrides et hybrides rechargeables continuent de grignoter des parts de marché.

Bien qu’en baisse (-20,56 %) Renault repasse devant Peugeot qui dominait le marché jusqu’à présent. La marque au lion passe donc en deuxième position (-35,77 %) devant Citroën (-16,98 %). Mais la principale surprise du classement du mois de septembre vient de Dacia. Si la marque roumaine pointe toujours à la quatrième place, elle voit ses ventes baisser de 3,38 %. Si l’évolution est légère, elle n’en est pas moins assez rare.

Du côté des marques étrangères, ce n’est pas vraiment mieux. BMW trébuche de 10,66 %, alors que Mercedes chute carrément de 43,26 %. Audi de son côté s’en sort bien mieux avec + 2,21 %. Les autres marques du groupe Volkswagen, la marque éponyme baisse de 20,62 % alors que Seat et Skoda se replient de 33,37 % et 39,27 %.

Des marques qui s’en sortent

On note toutefois quelques belles remontées notamment chez les Coréens de chez Kia et Hyundai (+ 13,91 % et + 31,11 %). Land Rover voit aussi ses ventes progresser (de 28,41 %) tout comme DS (+17,57). Chez Tesla, tout va pour le mieux. Le nombre d’immatriculation a explosé avec + 244 % !

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article