Clap de fin pour l’Alfa Romeo Giulietta

Alfa Romeo Giulietta

La Giulietta a droit à une retraite bien mérité après une longue carrière de 10 ans. Autant dire une éternité sur le marché automobile actuel. Elle sera remplacée par un SUV, mais pas avant 2022.

Sa présentation en 2010 a précédé un début de carrière couronné de succès. Mais la concurrence se renouvelant et les années continuant de défiler, la Giulietta voit ses ventes s’effriter. Bien qu’ayant bénéficié de deux restylages (2013 et 2016), elle ne s’est écoulée qu’à 250 exemplaires depuis le début d’année. Une misère comparée au plus de 30 000 308 vendues dans le même temps (pourtant elle aussi en fin de carrière) ou même au 1 700 Fiat Tipo ayant trouvé preneur en 2020. Il était temps pour Alfa Romeo d’offrir à sa compacte une retraite bien méritée.

Pas de nouvelle compacte pour Alf Romeo ?

La fusion de Fiat-Chrysler avec PSA laisse imaginer une remplaçante basée sur la plateforme EMP2 des futures 308 et DS 4. Mais cela n’a pas été confirmé et la marque au Biscione, pour éviter une concurrence frontale, pourrait se contenter de ne proposer qu’un SUV, déjà dans ses cartons : le Tonale. Alfa mise de grands espoirs sur ce modèle pour voir ses ventes décoller et ainsi sortir de la zone rouge. Malgré deux modèles prometteurs, la berline Giulia et le SUV familiale Stelvio aux qualités affirmées, les commandes ne sont pas à la hauteur des espérances des dirigeants.

Moteurs américains

Le style du Tonale se rapprochera sur Stelvio en reprenant les codes stylistiques maison comme la grande calandre en V, des courbes gracieuses et des optiques effilées à l’avant. L’arrière pourrait voir un bandeau lumineux relier les feux. Présenté en 2019, soit bien avant la fusion avec PSA, le Tonale ne bénéficiera donc pas d’une plateforme française mais aura droit à la structure des Jeep Renegade et Compass. Sous son capot, on devrait logiquement retrouver le 1.3 de 130 ch en essence et le 1.6 Multijet de 120 ch en diesel. Contrairement aux Giulia et Stelvio, sa puissance sera envoyée aux roues avant. Une version hybride rechargeable sera certainement aussi de la partie, comme ses cousins américains en bénéficient déjà.

Sa commercialisation pourrait se faire attendre puisque sa préAsentation devrait avoir lieu courant 2021 pour une arrivée en concession qui ne devrait pas se faire avant 2022. Un manque dont pourrait souffrir Alfa Romeo.

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article