Mercedes EQA : Le GLA électrique arrive

Mercedes EQA 2021

Mercedes continue de développer sa gamme 100% électrique. Le nouveau venu se nomme EQA et reprend de nombreux éléments techniques du GLA. Prévue pour le printemps, il annonce une autonomie supérieur à 400 km.

Mercedes EQA 2021

La gamme EQ continue de grandir chez Mercedes. C’est cette fois vers le bas que la famille électrique s’agrandit avec la présentation de l’EQA. À l’image de EQC et des EQV qui reprennent les bases techniques des GLC et Classe V, l’EQA est le dérivé électrique du GLA, qui a pris l’apparence d’un véritable SUV à l’occasion de son renouvellement en 2020.

Différences électriques

Reprenant la ligne générale de son homologue thermique. Il s’en distingue par ses faces avant et arrière remodelées. À l’avant, il s’identifie à la gamme EQ par sa calandre pleine recouverte de noir laqué alors que l’on trouve des touches de bleu à l’intérieur des optiques. La poupe voit la plaque minéralogique descendre dans le pare-chocs alors que les feux arrière, reprenant la forme de ceux du GLA, sont reliés par un bandeau lumineux.

Mercedes EQA 2021

Le profil est commun aux deux véhicules, du vitrage au dessin des passages de roue légèrement anguleux. Ces derniers peuvent accueillir des jantes spécifiques bicolores, voir tricolores pouvant atteindre les 20 pouces avec des éléments décoratifs de teinte or rose ou bleu.

Mercedes EQA 2021

Mercedes EQA 2021

Habitacle de GLA

La planche de bord de cet EQA ne déstabilisera pas les habitués des dernières productions de la marque. Reprenant la double dalle numérique inaugurée par la Classe A, on retrouve aussi le système d’info-divertissement MBUX faisant référence. L’ambiance lumineuse bleutée (synonyme de voitures branchées chez Mercedes) est complétée par des inserts couleur or rose. Des détails qui permettent de différencier cet EQA du GLA, tout comme les modes de conduites spécifiques. Si le volant est doté de palettes, ces dernières ne servent pas à passer les rapports mais à moduler la puissance de la récupération d’énergie au freinage.

Mercedes EQA 2021

Installés sur la banquette arrière, les passagers ne verront pas de différence avec le GLA, la longueur de l’empattement étant identique (2,73 m). En revanche, le coffre se voit amputé de 95 litres pour ne faire que 340 litres. Cette diminution du volume est due à l’implantation des batteries. Heureusement, la modularité ne change pas avec toujours une banquette rabattable en 3 parties (40/20/40).

Une autonomie confortable

Mercedes EQA 2021

Pour son lancement, l’EQA dispose d’une batterie de 66,5 kWh (EQA 250). Permettant une autonomie de 426 km selon le cycle d’homologation WLTP, elle pèse la bagatelle de 495 kg ce qui amène le poids total de la voiture à plus de deux tonnes (2 040 kg). Le moteur développe la puissance de 190 ch (140 kW). Simple traction pour le moment, la traction intégrale sera disponible ultérieurement, de même qu’une version atteignant 272 ch (200 kW) ou encore une batterie plus importante permettant de parcourir jusqu’à 500 km (WLTP).

Prévue pour le mois de mai prochain, le Mercedes EQA n’a pas encore dévoilé ses prix mais devrait tourner aux alentours des 50 000 € en entrée de gamme. Celle-ci ne sera pas qu’un prix d’appel et possédera de nombreux équipements comme les phares LED avec passage automatique en feux de route, le hayon électrique, une caméra de recul ou encore des jantes de 18 pouces.

Mercedes EQA 2021

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article