Prim’Europe Auto : présentation de ce mandataire

Le mandataire Prim'Europe Auto
Prim’Europe Auto : présentation de ce mandataire Overall rating: 3 out of 5 based on 2 reviews.

 

Le mandataire Prim’Europe Auto est basé dans le département du Pas-de-Calais (62). Qui est-il, quels services propose-t-il et quels sont les avis de ses clients ? Nous vous disons tout ce qu’il faut savoir sur ce courtier automobile à Calais.

 

mandataire auto calais
Le logo de Prim’Europe Auto.

 

Présentation et historique

Créée par Jean SELVA en 1989, puis enregistrée au registre du commerce en 2002, la société Prim Europe Auto est une affaire personnelle commerçante au SIRET n° 440 561 033 00026. Aujourd’hui, c’est sa fille Sylvie FONTAINE SELVA qui la gère, accompagné de son mari Christian FONTAINE.

Adresse, contact et horaires :
79 impasse du Docteur Antoine Depage
62100 Calais

Tel. : 03 21 96 15 05
E-mail : contact@primeurope-auto.com

  • Lundi : 13h45 – 19h
  • Mardi : 8h45 – 12h / 13h45 – 19h
  • Mercredi : 8h45 – 12h / 13h45 – 19h
  • Jeudi : 8h45 – 12h / 13h45 – 19h
  • Vendredi : 8h45 – 12h / 13h45 – 19h
  • Samedi : 9h – 12h
  • Dimanche : fermé

 

Services Prim’Europe Auto

La livraison à domicile est proposée par ce courtier, moyennant entre 242 € et 605 € en fonction de votre département.

 

mandataire auto calais
Les locaux de Prim Europe Auto, basé dans le Nord-Pas-de-Calais.

 

Avis trouvés sur internet

Les avis que nous avons pu récolter sur les forums sont majoritairement encourageants et rassurants. Les clients sont satisfaits de leur achat et comptent généralement faire à nouveau appel à cet importateur pour leur prochain achat automobile.

Si vous avez déjà eu affaire avec Prim’Europe Auto, partagez-nous votre avis sur ce dernier dans les commentaires.

 

Si vous souhaitez déposer un avis client sur Prim’Europe Auto, vous pouvez le faire ci-dessous.


Notice: Undefined index: _wpnonce in /home/caroom/public_html/guide/wp-content/plugins/rich-reviews/shortcodes/rr-form.php on line 35
Name
Email
Review Title
Rating
Review Content

Mauvaise expérience

★☆☆☆☆
1 5 1
Mandataire très avenant jusqu’à la prise de commande. Ensuite, cela s’est un peu gâté, délai de livraison flou voire très flou du début jusqu’à la fin, et surtout manque d’informations durant cette période. J’ai dû reprendre contact moi-même avec le mandataire à 5 jours de la fin du mois de livraison prévu à la commande, pour savoir quand je serai livré. Enfin, à la livraison, c’était la cerise sur le gâteau, ou plutôt les cerises sur le gâteau (désolé, j’invente une nouvelle expression tellement c’était le « pompon ») ! Véhicule Citroën, récupéré dans une concession étrangère Peugeot ; la Concession Citroën était pourtant située à côté, mais le mandataire était trop pressé pour qu’on aille récupérer le véhicule dans la bonne concession. Véhicule mal préparé par la concession : ordinateur de bord non configuré en français (c’est le mandataire qui fera la manipulation sur place), cache de ceinture manquant (il me sera fourni par la suite), carnet de garantie signé avec une garantie commencée de plus de 15 jours (contrairement aux conditions générales de vente du mandataire qui prévoyaient une garantie débutant à la date de facturation ; je lui ai alors fait la réflexion sur place sans aucune réaction de sa part). Mais surtout le mandataire est venu à la livraison de mon véhicule avec une des deux plaques d’immatriculation françaises ne correspondant pas à mon certificat d’immatriculation provisoire (WW). Se rendant compte de son erreur, il fera réaliser sur place une plaque d’immatriculation étrangère correspondant à mon certificat d’immatriculation provisoire. Ayant des doutes sur la légalité de la chose, je lui ferai part de mes doutes, mais en « professionnel de l’automobile », il m’affirma que je pouvais rouler sans problème de la sorte ! Mais le meilleur, c’est qu’après la livraison de mon véhicule, j’ai appris que le mandataire avait fait une inversion de plaques d’immatriculation, et avait apposé une des plaques d’immatriculation françaises correspondant à mon certificat d’immatriculation provisoire sur un véhicule livré quelques jours avant à l’un de ses clients ! J’ai vraiment dû mal à comprendre comment on ne peut pas vérifier l’immatriculation d’un véhicule avant d’apposer les plaques sur celui-ci, surtout pour un professionnel de l’automobile ! Cela aurait pu avoir comme conséquence que si son autre client avait commis des infractions routières, j’aurai reçu les PV à mon domicile avec tous les problèmes que cela implique pour contester les PV. Sur la route et au retour à mon domicile, j’ai repris contact avec le mandataire, qui me renverra par la suite après discussions le cache de ceinture manquant, le carnet de garantie avec une date de début de garantie conforme et surtout une plaque d’immatriculation approprié au territoire français (mais pour laquelle je devrais alors me débrouiller seul pour la poser) ! En conclusion, tout se terminera bien, mais je ne recommande pas ce mandataire qui ne remet pas en question malgré les erreurs commises. Pour information, ce mandataire justifiera le manque d’informations concernant la livraison de mon véhicule par une panne de sa messagerie électronique connue de longues dates (si celui-ci avait connaissance du problème, pourquoi n’a-t-il pas utilisé un autre moyen de communication ?). Et par rapport à la livraison tardive, évidemment, il se justifiera par les grèves SNCF, mais cela n’était pas trop gênant pour moi, car je n’étais pas pressé pour prendre possession de mon véhicule. Bilan : - Les plus : facture d’achat de la concession étrangère à mon nom (ce qui n’est pas le cas via un importateur), démarches très simples pour le paiement de la TVA au centre des impôts et pour réaliser la demande d’immatriculation définitive (documents expliquant les démarches fournis par le mandataire) - Les moins : clairement le manque de professionnalisme du mandataire du début à la fin, alors que je le rappelle, les clients verse 10% du montant du véhicule à la commande, et qu’on peut se demander à un moment ou à un autre si on pourra récupérer un véhicule conforme à notre commande ! Je suggère aux futurs de clients de mandataires de ne pas signer de mandat sans délai de livraison précis, me concernant il était indiqué juste le mois de livraison, je ne ferai pas cette erreur la prochaine fois ! Pour information, ce n’était pas mon premier achat de véhicule neuf auprès d’un importateur ou d’une concession française, j’ai donc une certaine connaissance des pratiques habituelles.

Droit de Réponse à Juju

★★★★★
5 5 1
Monsieur ‘’Juju’’ Suite à votre commentaire très élogieux concernant notre société, nous nous permettons un droit de réponse, car il qui ne relate absolument pas les faits tels qu’ils se sont déroulés. 1/ Délai de livraison flou : FAUX a)Suite à votre commande du 30 janvier 2018, avec un délai annoncé pour avril 2018, nous vous avons transmis, à votre demande, le 5 février 2018, notre commande Hors taxes auprès de notre fournisseur Citroën, la fiche produit concernant le délai annoncé par Citroën, ainsi que la confirmation de commande Citroën. Où est donc le flou, puisque vous indiquez dans votre mail du 6 février 2018, ‘’Les doutes sont maintenant levés et je vous en remercie’’. b)Le 7 mars, vous reprenez contact par mail avec nous pour le délai de livraison, et nous vous répondons le 9 mars, avec une date plus précise d’arrivée du véhicule. c)Le 4 avril, nous nous rendons chez notre fournisseur pour faire un point sur nos commandes, et récupérons par la même occasion la page dialogue de votre véhicule, annonçant une livraison le 17 avril, ainsi que l’information générale de Citroën annonçant un impact possible sur les délais de livraison suite à la grève SNCF en France. Nous vous avons transmis tous ces documents par mail, le 5 avril 2018, sans savoir à ce moment-là que nous avions un incident technique avec notre opérateur téléphonique (sinon, bien entendu, nous aurions pu utiliser un autre moyen). C’est donc le seul mail concernant le délai que vous n’avez pas reçu, qui n’est donc pas de notre ressort. 2/ Manque d’informations de la part du mandataire : FAUX a)Nous pouvons apporter la preuve, par A+B, que sur l’ensemble des mails que vous nous avez envoyés, y compris les demandes de devis, nous vous avons répondu sous 24 heures, voir 48 heures maximum b)Concernant la panne de notre messagerie, il aurait fallu pour nous, savoir à partir de quand cette panne est apparue. C’est grâce à nos différents contacts que nous nous sommes rendus compte que notre messagerie ne fonctionnait pas correctement (nous vous avons d’ailleurs fourni un justificatif de BOUYGHES TELECOM prouvant cet indicent technique, qui a duré environ 3 semaines) 3/ Retard de la livraison de votre véhicule : FAUX a)Vous parlez d’une livraison tardive du véhicule. Votre véhicule est rentré le 26 au lieu du 17 avril, délai retardé suite à la grève SNCF, document que nous vous avons à nouveau fourni puisque vous nous avez indiqué ne pas avoir reçu celui du 5 avril. Je vous avait proposé une livraison le 6 mai. b)Je vous rappelle que nous avons dû la retarder par le fait de l’obtention de vos chèques de banques, le deuxième étant établi par BOURSORAMA le 3 mai, que vous avez reçu, comme indiqué dans votre mail, le lundi 7 mai ! A cela s’est ajoutée la grève SNCF et nous avons donc bloqué ensemble la date du 19 mai. 4/ Véhicule récupéré dans une concession PEUGEOT : FAUX Comme je vous l’avais indiqué le jour même, les 2 concessionnaires adjacents, Peugeot et Citroën, ayant un seul et unique secrétariat (chez Peugeot), et un dépôt de stockage commun, il était plus simple pour nous de récupérer les documents de votre véhicule au secrétariat, et votre véhicule n’a donc en aucun cas été livré par PEUGEOT, il se trouvait dans le dépôt. 5/ Véhicule mal préparé : FAUX a)Hormis un cache écrou plastique, qui a du rester collé sur les protections plastiques servant à protéger l’intérieur de votre véhicule et qui a du par mégarde resté collé, votre véhicule était propre, niveaux vérifiés, et intérieur bien préparé. Pour information, nous vous rappelons que vous êtes censés contrôler votre véhicule lors de la livraison, et que comme vous ne l’avez pas vu de suite, nous n’étions pas obligé de vous le fournir. Mais, vu notre manque de professionnalisme, nous vous l’avons quand même fourni. b)Pour l’ordinateur de bord, c’est à moi ou le préparateur qui le faisons car il y a juste un bouton à activer 6/ Garantie constructeur débutée 15 jours avant : FAUX Vous omettez de dire que le véhicule n’avait pas été enregistré dans le système, et qu’il l’a été à la date de livraison du véhicule, donc aucune perte de garantie. Lorsque vous m’avez fait la réflexion que votre carnet de garantie était établi à la date du 26 avril, date où le véhicule est arrivé, nous aurions du le livrer dans les 15 jours suivant son arrivée, soit le 6 mai, mais faute de chèque de banque… Cette date manuscrite n’était pas, comme nous vous l’avons expliqué, une date effective et enregistrée dans le système. 7/ Concernant l’erreur de plaque: a)Vous indiquez dans votre commentaire que vous avez appris cette erreur après la livraison, et non sur place, ce qui est faux puisque je vous ai dit de vive voix que j’avais inversé l’une des plaques avec le véhicule livré la veille. De plus, ce client, à qui j’ai donné par mégarde l’une de vos plaques, a été informé, le samedi 19 mai, jour de votre livraison. et il a été immédiatement faire le nécessaire. Ce client peut d’ailleurs nous faire également une attestation. b)Concernant l’établissement d’une plaque correspondant à votre numéro provisoire d’immatriculation, mais avec des chiffres rouges, je vous rappelle que vis-à-vis des forces de l’ordre, le véhicule doit être identifiable afin de pouvoir retrouver aisément le propriétaire du véhicule. Bien entendu, il est préférable d’avoir des chiffres noirs plutôt que des chiffres rouges. C’est pourquoi, nous vous avons proposé, en date du 20 mai (et oui, par manque de professionnalisme, nous travaillons quand cela est nécessaire, le dimanche), de vous rendre vous-même dans un centre auto pour faire établir et installer une nouvelle plaque, à nos frais, ce que vous avez refusé. Comme vous indiquez dans votre mail du 5 septembre 2018, ‘’Si j'ai oublié de relater des faits, n'hésitez pas à m'en faire part, et je corrigerai mon commentaire’’. Nous vous demandons donc de relater les faits tels qu’ils se sont réellement passés, puisque c’est la stricte vérité, en n’omettant pas de bien préciser tous les documents que nous vous avons fournis à chaque fois et prouvant notre bonne foi
Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !