Fiat 500 La Prima : la version berline fait baisser le prix à 34 900 €

Nouvelle Fiat 500 La Prima
Crédit : Fiat

La toute nouvelle 500 est récemment passée au tout électrique. Alors qu’elle n’était jusqu’alors disponible qu’en cabriolet, elle arrive dorénavant en berline, toujours en série limitée  »La Prima ».

 
Nouvelle Fiat 500 La Prima
Crédit : Fiat

La Fiat 500 a eu droit à une véritable révolution lors de son passage à la troisième génération. Si la ligne est toujours identifiable au premier coup d’œil, sous le capot fini les motorisations thermiques, place à l’électrique !

Présentée en mars dernier, elle ne s’affichait alors qu’en version découvrable. Elle inaugurait une série spéciale au positionnement haut de gamme dénommée  »La Prima » affichée au prix haut perché de 37 900 €. Elle bénéficie tout de même d’un équipement plus que complet qui comprend notamment : l’éclairage full LED, des jantes diamantées en alliage de 17 pouces, une sellerie  »éco-cuir » ou encore un écran tactile de 10,25 pouces.

L’électricité, ce n’est pas donné

La Fiat 500 découvrable est aujourd’hui complétée par la berline qui troque sa capote en toile par un toit en dure. Mais pour préserver la luminosité et profiter (un petit peu) du grand air, cette dernière a droit à un toit ouvrant panoramique en verre. Toujours disponible uniquement en série spéciale  »La Prima », la berline voit son prix baisser de 3 000 € pour atteindre 34 900 € hors bonus gouvernemental.

Nouvelle Fiat 500 La Prima
Crédit : Fiat

Comme pour le cabriolet, cette 500  »3 » berline a droit à une nouvelle plateforme conçue juste pour elle. Cela lui permet d’accueillir une batterie de 42 kWh, qui accepte une charge jusqu’à 85 kW, et d’annoncer une autonomie de 320 km maximum (WLTP). Si vous trouvez la borne adéquate, elle retrouvera alors 80% de son plein en 35 min. Son moteur de 87 kW (118 ch) la dote d’accélérations vigoureuses pour sortir en tête de peloton lorsque le feu passe au vert.

Une concurrence moins bien lotie

Si la Fiat 500 berline n’est pas encore accessible à toute les bourses, son prix est justement calculé pour être inférieur de 160 € à celui de sa principale concurrente : la Honda e. D’autant plus que cette japonaise particulièrement  »Kawaii » (mignonne en japonais) possède une batterie à la contenance plus limitée (seulement 35,5 kWh) et une autonomie annoncée de seulement 210 km (WLTP).

 
Crédit : Fiat

 

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article