Mercedes-AMG SL : le cabriolet étoilé revient plus exclusif que jamais

Nouveau Mercedes-AMG SL
Source : Mercedes

Ne l’appelez plus Mercedes SL mais Mercedes-AMG SL ! Le préparateur de la marque à l’étoile s’est penché sur la nouvelle génération du cabriolet pour plus de sportivité mais pas moins de luxe et de technologie !

 

Les cabriolets se font de plus en plus discrets sur le marché. Mercedes a toutefois décidé de ne pas laisser mourir son mythique SL. C’est ainsi que la génération actuelle datant de 2012 laisse sa place à un tout nouveau modèle, désormais affilié à AMG. Parmi les changements les plus marquants, on note le retour de la capote en toile et ou encore l’apparition de deux petits strapontins faisant de ce SL 2022 un 2+2.

Nouveau Mercedes-AMG SL
Source : Mercedes

Un style plus acéré

Le design du nouveau SL se fait plus agressif qu’auparavant, notamment au niveau des optiques acérés, à l’image des dernières Mercedes. Les fondamentaux sont toutefois toujours là comme le long capot, l’empattement généreux et de courts porte-à-faux. Comme toutes AMG récente, le SL reprend la calandre Panamericana. L’arrière est arrondi, un peu à la manière de l’AMG GT (qui de sera probablement pas remplacé) tandis que les feux sont, comme à l’avant, acérés et élancés.

Technologie, luxe, sport et (presque) 4 places

Nouveau Mercedes-AMG SL
Source : Mercedes

Bien que désormais rattaché à AMG, le cabriolet allemand fait toujours la part belle au luxe. Son habitacle est tiré à quatre épingles avec un design digne d’un concept car. Les aérateurs turbines et le volant à double branche participent à cette ambiance, tout comme la tablette tactile centrale de 11,9 pouces au format portrait. Elle a la particularité d’être motorisée et pouvoir s’incliner entre 11 et 32 degrés. Cela permet de se préserver des reflets pouvant gêner son utilisation lorsque l’on roule décapoté.

Lire aussi 👉 Le nouveau Mercedes SL 2021 dévoile son habitacle

Les matériaux sont bien évidemment choisis avec soin et l’on peut trouver du cuir, de la suédine, de l’aluminium ou encore du carbone. Tout cela pourra désormais être admiré par deux personnes de (très) petite taille supplémentaire installées sur les nouveaux strapontins.

Nouveau Mercedes-AMG SL
Source : Mercedes

Des matériaux composites mais près de 2 tonnes sur la balance

Cette septième génération du SL (nom de code R232 pour les plus connaisseurs d’entre vous), fait le plein de sportivité. Développée par les ingénieurs d’Affalterbach, elle a droit à un châssis qui lui est propre. Composé d’aluminium, de magnésium, de fibre composite et d’acier, le SL 2022 a droit au meilleur. Malgré cela, il ne fait pas vraiment dans la légèreté avec un poids annoncé à 1 790 kg.

 

Tout un arsenal aérodynamique est déployé comme par exemple l’Airpanel. Il s’agit de volets cachés dans les prises d’air inférieurs et supérieurs du bouclier avant. Ils sont destinés à optimiser au choix le refroidissement du moteur ou l’écoulement d’air et donc la consommation.

Selon le programme de conduite sélectionné, un élément en carbone s’abaisse plus ou moins dans le soubassement de l’auto afin de créer un effet Venturi et donc de plaquer davantage le cabriolet au sol.

Les jantes de 19, 20 ou 21 pouces ont été travaillées en soufflerie afin de limiter leur résistance à l’air et les turbulences engendrées par leur rotation.

Cette Mercedes-AMG SL reçoit évidemment tous les derniers raffinements pour un comportement routier optimisé. Système antiroulis hydraulique semi-actif (qui remplace les traditionnelles barres de torsion), différentiel arrière piloté électriquement et roues arrière directrices sont au programme.

Nouveau Mercedes-AMG SL
Source : Mercedes

C’est inédit sur un SL, la dernière mouture sera livrée exclusivement associée à la transmission intégrale 4MATIC+. Préférant la polyvalence à la sportivité elle sera dépourvue du mode Drift de la E 63 S AMG. Mercedes-AMG déclare tout de même que les roues arrière seront privilégiées et que la répartition du couple n’excèdera pas 50 % sur le train avant.

Pas de 100 % électrique mais de l’hybride rechargeable ?

À son lancement la découvrable ne sera disponible qu’en version SL 63 4MATIC+. Sous le capot, on trouvera le V8 4.0 biturbo de 585 ch et 800 Nm de couple déjà bien connu chez la marque à l’étoile. Associé à la boîte de vitesses automatique 9G-MCT (une boîte à double embrayage et 9 rapports) il est capable de faire atteindre les 100 km/h au SL en 3,6 secondes et de l’emmener à 315 km/h.

Par la suite d’autres motorisations seront disponibles, notamment un SL 55 AMG avec le même V8 mais dégonflé à 476 ch.

Si aucune version 100 % électrique n’est envisagée, il est fort probable de voir apparaitre une ou plusieurs versions hybrides rechargeables. Les versions hautes performances pourraient donc être électrifiées avec notamment une version 63 S E Performance de 843 ch et 1 400 Nm de couple. De l’autre côté de la gamme, le ticket d’entrée au SL pourrait aussi être abaissé avec pourquoi pas, l’adoption du futur 4 cylindres hybride rechargeable de la prochaine Classe C 63 AMG.

Nouveau Mercedes-AMG SL
Source : Mercedes
Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article