Ford Focus restylé (2022) : le look avant tout

Nouvelle Ford Focus 2022
Crédit : Ford

La Ford Focus a droit à un nouveau visage. Elle hausse son contenu technologique afin de mieux affronter une concurrence toujours plus affûtée.

Arrivée à mi-parcours, la quatrième génération de la Ford Focus passe par la case restylage peu de temps après sa petite sœur Fiesta. Ford essaie ainsi de replacer sa compacte dans la course face à des concurrentes toujours plus affûtées à l’image des nouvelles Peugeot 308 et Opel Astra par exemple.

Une face avant revue

Nouvelle Ford Focus 2022
Crédit : Ford

Comme pour sa citadine Ford opère un remodelage de sa Focus qui se voit, surtout au niveau de la face avant. On retrouve les mêmes méthodes que pour la Fiesta.

La calandre est ainsi agrandie et accueille désormais le logo qui se trouvait auparavant sur le capot. Le bouclier est redessiné et les optiques, désormais à LED sur toute la gamme, affinées. À l’arrière, c’est bien plus subtil puisque seule la signature lumineuse est revue. L’ensemble fait plus musclé et donne un vrai effet de nouveauté à cette Focus restylée. Ford mis toujours sur une différenciation entre les finitions avec notamment la classique Titanium, la sportive ST-Line ou la plus baroudeuse Active.

Nouvelle Ford Focus 2022 ST
Crédit : Ford

Écran géant

Dans l’habitacle, les changements ne sont pas légion mais sont bien visibles. Le plus flagrant est l’intégration d’un nouvel écran tactile de 13,2 pouces ! Une taille rare sur ce segment, et une sacrée augmentation par rapport à celui de la Focus phase 1 de 8 pouces. Il a droit à la dernière génération du système d’exploitation Ford : SYNC4. Ford annonce une interface plus claire et permettant d’accéder à de nombreuses fonctions plus simplement qu’auparavant. À vérifier.

En revanche, on note la disparition des commandes physiques de la climatisation, elle aussi désormais accessible via l’écran tactile. Si cela permet d’épurer la console centrale, pas sûr que cela soit plus pratique au quotidien…

Planche de bord classique et coffre (légèrement) plus grand

Nouvelle Ford Focus 2022 planche de bord
Crédit : Ford

Le reste de la planche de bord reste très classique et chacun devrait rapidement trouver ses marques. Il est toutefois dommage que le noir reste si présent. Ford aurait pu profiter du restylage pour ajouter quelques touches de couleur afin d’égayer l’habitacle.

Le coffre se dote d’un double plancher permettant d’augmenter de 17 litres le volume de chargement de la berline (358 litres) et de 18 litres sur le break (593 litres).

L’équipement est mis à jour avec de nouvelles aides à la conduite. On trouve notamment, le freinage d’urgence, la reconnaissance des panneaux de signalisation, ou encore le Stop&Go associé au régulateur de vitesse adaptatif.

Une gamme moteur complète

La Focus propose un large choix de motorisations avec de l’essence, (micro-hybride ou pas), du diesel et même une offre Flexfuel E85.

En essence, on trouve ainsi le 1.0 Ecoboost décliné en 100 ch, 125 ch et 155 ch. Si le premier n’est disponible qu’en 100 % thermique et le dernier en version mHEV, le 1.0 125 ch laisse le choix entre micro-hybridation ou non. La Focus pouvant fonctionner à l’E85 est aussi basée sur le trois cylindres Ecoboost 125 ch. Si le bloc 100 ch est uniquement disponible avec une boîte manuelle à 6 rapports, les 125 ch (mHEV ou non) et 155 ch peuvent être associés à une unité automatique à double embrayage (Powershift7).

La version sportive ST est toujours au catalogue et profite du 2.3 Ecoboost de 280 ch (BVM6 ou Powershift7).

Nouvelle Ford Focus 2022 ST
Crédit : Ford

Large choix de diesel

Le diesel n’est pas abandonné puisqu’on trouve toujours sous le capot de cette nouvelle Focus le 1.5 EcoBlue de 95 ch ou 120 ch et le 2.0 EcoBlue disponible en 150 ch et 190 ch. Les Focus diesel laissent toutes le choix entre boîte manuelle ou automatique (cette dernière, à 8 rapports, est différente de celle des blocs essence).

Nouvelle Ford Focus 2022 SW
Crédit : Ford

Si les prix n’ont pas encore été annoncés, ils ne devraient connaître qu’une légère inflation, notamment avec un contenu technologique en hausse. À titre indicatif, la Focus actuelle démarre à 21 200 € alors que la nouvelle version ne devrait pas voir son ticket d’accès excéder les 21 500 €. Son prix devrait rester compétitif notamment face à Peugeot qui gonfle ses tarifs avec sa dernière 308.

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article