Quelles formations pour devenir mandataire auto ?

Vous êtes passionné par l’automobile, vous souhaitez vous lancer dans la vente de véhicules et vous sentez que l’activité d’importateur ou de mandataire auto est celle qui vous correspond le mieux ? Cependant une question subsiste : quelle formation suivre pour devenir mandataire auto ? Nous vous apportons des éléments de réponse !

Devenir mandataire auto, quelle formation choisir ?

Il n’existe pas de formation spécifique pour devenir mandataire auto, puisqu’il s’agit finalement d’un métier assez proche de celui d’agent commercial ou vendeur automobile. Pour exercer la profession de mandataire, il est recommandé de disposer d’un Bac +2, les plus adaptés étant les BTS négociation relation client ou BTS technico-commercial. Certaines écoles proposent également des formations de commercial automobile reconnues. Il est aussi possible de se former directement auprès de professionnels de la vente automobile par l’intermédiaire d’une alternance ou d’un certificat de qualification professionnelle (CQP), propre à une profession.

Se reconvertir dans une activité de courtier mandataire, comment s’y prendre ?

Si vous êtes au chômage, vous pouvez bénéficier de l’Aide au Chômeur Créant ou Reprenant une Entreprise (ACCRE) qui vous aidera à créer votre propre entreprise ou à reprendre une entreprise déjà existante. Autrement, une formation ou une remise à niveau peut aussi être envisageable.

Gare aux offres « clés en main »

Attention aux sites internet qui tentent de vous vendre leurs guides ou des kits « clé en main » pour démarrer votre activité. Ils n’en vaudront pas la peine, ne contenant que des conseils évidents pour quiconque est doté d’un peu de bon sens, ou encore de sites internet obsolètes. Ils sont même parfois copiés sur d’autres sites qui proposent le même contenu gratuitement. C’est par exemple le cas de ceux qui proposent de vendre des listes de fournisseurs, qui n’est au final qu’un gros fichier Excel contenant des revendeurs que l’on peut en réalité retrouver sur des sites comme automobile.fr, sans que cela ne vous coûte rien si vous cherchez intelligemment.

Qu’est-ce qu’on bon négociant automobile ?

Si devenir mandataire auto en travaillant depuis chez soi avec son ordinateur et son téléphone est accessible à qui le veut, faire carrière en tant que mandataire auto requiert de la volonté et les qualités de base suivantes :

  • Avoir le sens des affaires : si la négociation n’est pas votre fort, si vous n’arrivez pas à convaincre, ou si vous redoutez les échanges avec vos clients, alors il y a fort à penser que le métier de mandataire n’est pas fait pour vous.
  • Des connaissances du marché de l’automobile et des produits. Il serait difficile de conseiller le client si vous ne savez pas ce que vous vendez. De même, acheter et vendre au bon prix s’avèrera nettement plus compliqué si vous n’avez jamais vu le modèle avec lequel vous êtes amené à traiter.
  • Savoir parler Allemand et Anglais, des langues indispensables pour être en mesure de développer son activité sur les principaux marchés des véhicules d’occasion.
  • L’honnêteté : nombreux sont ceux qui profitent de l’essor des mandataires sur le marché de l’auto pour se faire de l’argent facile au travers de pratiques frauduleuses. Mais avec internet les nouvelles vont vite et les professionnels qui manquent de rigueur, ainsi que les faux-mandataires sont généralement très vite démasqués. Caroom travaille d’arrache-pied pour lutter contre les arnaques des mandataires auto et mettre en avant des professionnels dignes de confiance !
    Vendre une voiture peut s’avérer compliqué, alors si vous n’inspirez pas confiance les particuliers ou professionnels de vente de voiture ne feront pas appel à vous pour une opération de courtage automobile, ce qui serait dommage.
  • Avoir un bon relationnel pour être un bon agent. Les clients qui font appel au mandat à un professionnel de l’automobile afin de négocier les meilleurs prix pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion, s’attendent à faire des affaires et acheter des véhicules importés moins chers par exemple. Son rôle d’intermédiaire automobile lui permet de se créer un réseau, avoir des contacts , ce qui facilite les opérations de négociation. En tant que commissionnaire, il se doit de satisfaire l’acheteur et répondre au mieux à ses besoins et exigences pour l’achat de son véhicule.

Mais avant tout, il faut être passionné, patient, se faire sa propre expérience sur le terrain, en pratiquant et en négociant des biens à vendre par la suite. A vous de vous lancer !

Achetez votre voiture jusqu’à -45%

Sur Caroom, c’est prix bas garanti, achat en confiance, mais surtout des mandataires approuvés !

Posez-nous vos questions sur le métier de mandataire.
Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !