Quelle Porsche Boxster choisir ? Notre guide d’achat sur les Porsche 986, 987, 981 et 718

Le Boxster est apparu dans les années 90, alors que la marque Porsche traversait des difficultés avec seulement la 911 code 993 au catalogue. Premier véhicule véritablement abordable dans la gamme du constructeur de Zuffenhausen, le coupé-cabriolet 986 devient rapidement un succès critique et commercial. Comme il s’en est produit et vendu un grand nombre à chaque génération, il est relativement aisé de trouver une Porsche Boxster d’occasion. Mais quel Boxster choisir ? Difficile toutefois de s’y retrouver ! 986, 987, 981 et maintenant 718 : laissez-nous vous guider à travers les générations du Boxster afin que vous puissiez vous orienter vers le petit cabriolet Porsche qui vous correspond afin de bien choisir votre Porsche.

Écoutez ce guide en podcast 🎧

Les avantages de la Porsche Boxster

Tout d’abord avec son look de baby 911, le Boxster de première génération plaisait grâce à son rôle de petite sœur d’une légende. À partir du Boxster 987, la personnalité du roadster s’émancipe de la 911 tout en gardant une ligne reconnaissable et un cachet Porsche indéniable. Avec un design mariant élégance et sportivité, le coupé-cabriolet ne laisse aucun doute qu’il appartient à une caste de voitures luxueuses à hautes performances.

Dignes des niveaux de finition de la marque, les intérieurs des différents Boxster sont soignés et au niveau du premium de chaque époque. De plus en plus raffinés, ils proposent un confort appréciable avec des sièges au maintien irréprochable et aux matériaux de qualité, qui durent dans le temps. En outre, chaque Porsche Boxster dispose d’une grande liste d’options incluant les incontournables régulateurs de vitesse, sièges chauffants ou encore boîte automatique, notamment la boîte à vitesses PDK à partir des 987 phase 2. La personnalisation a toujours été de mise chez le constructeur de Zuffenhausen, notamment d’un point de vue esthétique : les choix de jantes, de coloris ou encore des monogrammes sont nombreux !

Par ailleurs, tout Boxster dispose d’une motorisation Porsche à plat dont l’agrément et la sonorité n’ont rien à envier à la 911. Au contraire, la mélodie des flat 6 à l’ancienne ou le diabolique échappement des récents boxer 4 cylindres turbo se feront bien entendre avec le toit décapoté ! Naturellement coupleux, les  moteurs Porsche permettent la balade tranquille aussi bien qu’ils s’aiguisent dans les tours pour prouver toute leur sportivité. Toutes les générations font preuve globalement d’une excellente fiabilité et d’un entretien courant abordable. Les quelques maladies sont identifiées, aisément décelables, et corrigibles.

Le Boxster 718 en rouge Indien

À qui s’adresse le Boxster ?

En strict coupé-cabriolet 2 places, il est évident qu’un Boxster cible les personnes qui désirent utiliser la voiture seule ou en couple. C’est une vraie voiture plaisir destinée à rouler cheveux au vent par beau temps, idéal par exemple pour partir en vacances à deux ! Ses deux coffres autorisent un beau volume de bagages pour une virée à la montagne ou à la mer. Au quotidien, le Boxster peut s’avérer une bonne alternative, à condition de pouvoir prendre soin de la capote et de la protéger au mieux l’hiver, surtout sur les plus anciens modèles avec la lunette arrière souple.

Évidemment, la Porsche Boxster reste par son blason un véhicule de standing, dont l’image dégagée peut être celle du sport, de la passion automobile, comme de l’affirmation de son succès. Les coloris de plus en plus exotiques et flashy du Boxster, comme le très prisé Bleu Miami, mettent en avant la volonté de différenciation de son propriétaire. Pour les mordus de conduite sur circuit, le Boxster est tout à fait pertinent par sa puissance et son excellent équilibre, bien qu’il soit moins efficace qu’un coupé Cayman.

2 belles Porsche Boxster 986

Quelle génération de Porsche Boxster privilégier ?

La première question à se poser lors de l’acquisition d’un Boxster d’occasion, c’est celle du budget. Celui-ci vous donnera directement la palette de choix possibles de générations, mais aussi de finitions et de séries au sein de chacune des phases. Les plus abordables seront les Boxster de première (986) et seconde (987) génération, se trouvant en bel état entre 15 000 et 25 000 €. Si votre budget est bien plus conséquent, les modèles les plus exclusifs comme un 718 Spyder peut avoisiner les 100 000 € voire les dépasser en tarif neuf avec des options.

Le prix ne fera en revanche pas le plaisir, car même un Boxster 986 de 1997 est agréable à conduire et procure de bonnes sensations. Pour bénéficier d’un châssis plus affûté et d’une sportivité plus marquée, c’est vers les Boxster S qu’il faudra vous diriger. Ceux-ci se monnaient plus cher que les Porsche Boxster de base mais offrent de meilleures performances et des dotations de série plus riches. Pour la première et la seconde génération, il est vrai que le gap de puissance est intéressant au vu des différences de prix de marché parfois assez minimes ; en outre, de petits détails esthétiques rendent les versions S plus attrayantes et démonstratives. Néanmoins, à partir de la troisième génération, c’est-à-dire le Boxster 981, l’exclusivité porte un nouveau sigle : GTS. Plus de puissance, plus d’équipement et plus de raffinement sont portés aux Porsche Boxster GTS. Ceci en fait, en plus d’un superbe objet procurant un plaisir de conduite incroyable, un investissement assez sûr.

Chez Caroom, nous aimons également parler noblesse et sonorité moteur. C’est pourquoi, pour les Boxster les plus récents, nous vous invitons à bien différencier les moteurs flat 6 et les moteurs flat 4. Naturellement, le 6 cylindres à plat renvoie à l’histoire de Porsche, avec une sonorité toute particulière et une personnalité atypique. Bien que plus efficaces et moins gourmands en carburant, les 4 cylindres turbo des Boxster 718 (y compris S, et également GTS phase 1) n’apportent pas la même distinction. Certes, l’échappement travaillé est sonore ; mais le moteur perd de la mélodie historique du flat 6 Porsche. Cela est à prendre en compte aussi à la revente, car une Porsche Boxster moderne en flat 6 deviendra une denrée rare et donc recherchée… D’ailleurs, Porsche l’a bien compris : le Boxster 718 phase 2 réitère avec un flat 6 atmosphérique de 4 litres en version GTS : coup de cœur assuré !

Envie d’une Porsche Boxster au meilleur prix ?
Achetez-la moins cher avec Caroom !

Porsche Boxster
Porsche Boxster 35 véhicules disponibles
À partir de 29 435 €
Porsche Boxster S
Porsche Boxster S 21 véhicules disponibles
À partir de 36 255 €
Porsche Boxster T
Porsche Boxster T 19 véhicules disponibles
À partir de 60 650 €
Porsche 718 Boxster
Porsche 718 Boxster 69 véhicules disponibles
À partir de 49 890 €
Porsche Boxster GTS
Porsche Boxster GTS 68 véhicules disponibles
À partir de 65 250 €
Porsche Boxster Spyder
Porsche Boxster Spyder 17 véhicules disponibles
À partir de 48 485 €

Cotes Porsche Boxster

Modèle Boxster
Année
très bon état
Bon état
Boxster 2.5
1997 à 1999
14 000 €
8 000 €
Boxster 986 2.7 220 ch
2000 à 2002
15 000 €
9 000 €
Boxster 986 S 252 ch
2000 à 2002
18 000 €
12 000 €
Boxster 986 2.7 228 ch
2003 à 2004
16 000 €
10 000 €
Boxster 986 S 260 ch
2003 à 2004
19 000 €
15 000 €
Boxster 986 S 550
2004
31 000 €
27 000 €
Boxster 987 2.7 240 ch
2005 à 2006
23 000 €
17 000 €
Boxster 987 S 3.2
2005 à 2006
25 000 €
19 000 €
Boxster 987 2.7 245 ch
2007 à 2009
24 000 €
18 000 €
Boxster 987 S 3.4 295 ch
2007 à 2009
28 000 €
24 000 €
Boxster RS 60
2008
41 000 €
33 000 €
Boxster S PDE 2
2009
45 000 €
35 000 €
Boxster 2.9
2009 à 2012
34 000 €
22 000 €
Boxster S 3.4 310 ch
2009 à 2012
39 000 €
29 000 €
Boxster S Black Edition
2011 à 2012
47 000 €
37 000 €
Boxster Spyder 987
2011 à 2012
70 000 €
60 000 €
Boxster 981 2.7
2013 à 2016
54 000 €
34 000 €
Boxster 981 S
2013 à 2016
59 000 €
39 000 €
Boxster 981 GTS
2014 à 2016
75 000 €
55 000 €
Boxster 981 Black Edition
2016
57 000 €
37 000 €
Boxster Spyder 981
2016
100 000 €
80 000 €
718 Boxster
2016 à ...
50 000 €
45 000 €
718 Boxster S
2016 à ...
60 000 €
55 000 €
718 Boxster GTS phase 1
2018 à 2020
95 000 €
75 000 €
Source  : cote Flat6

Un Boxster 987 S décapoté

Derniers conseils pour trouver le bon Boxster

Une fois que vous avez cerné la génération voire le modèle que vous ciblez, prêtez attention à la dotation. Si les équipements de série sont de plus en plus généreux avec le temps, Porsche maintient une politique d’options pléthoriques et coûteuses, qui donnent la possibilité à chaque propriétaire d’un Boxster neuf de le personnaliser presque à l’infini. Pour les premières générations, les options recherchées et donc valorisantes vont être les sièges électriques et/ou chauffants, la climatisation automatique et les feux xénon (986), le GPS, le régulateur limiteur de vitesse, ou encore une couleur originale et des jantes de grand diamètre. L’échappement sport est également très regardé sur les Boxster de base, celui-ci étant d’origine sur les modèles S. Retenez également les lettres PSM pour Porsche Stability Management, un système de contrôle de stabilité innovant sur 986, et plus tard PASM, l’amortissement piloté de la marque. Évidemment, si vous souhaitez une boîte de vitesse automatique, c’est la PDK qu’il vous faudra privilégier tant cette transmission a fait ses preuves. Avec le temps, les configurations s’enrichissent et se personnalisent de plus en plus, donc le coup de cœur fera la différence, via différentes options comme le Pack Chrono.

Ce qu’il faut retenir

Pour conclure, nous vous conseillons toujours d’être très exigeants dans vos recherches d’une Porsche Boxster d’occasion. Privilégiez des modèles à l’historique limpide et lisible via un carnet d’entretien tamponné et les factures associées. Le suivi en réseau Porsche est un bon point, mais un entretien réalisé chez de sérieux spécialistes de la marque est également gage de réassurance. Certaines interventions, comme le changement de l’embrayage et du volant moteur, ou le remplacement du roulement IMS sur 986 et 987, nécessitent de longues heures de main-d’œuvre : il est préférable d’acquérir un Boxster sain où ces procédures ont été réalisées récemment, afin d’éviter des coûts importants peu après l’achat. Vous pouvez d’ailleurs faire appel à un mandataire Porsche qui saura vous aiguiller vers le bon modèle à un tarif intéressant.

Avec toutes ces informations, vous n’aurez plus qu’à vous concentrer sur l’essentiel : le plaisir ! Car c’est là toute la force de Porsche et du Boxster, une voiture dont chaque kilomètre se savoure à son volant, que ce soit seul ou accompagné.

Cet article vous a-t-il aidé ?

Cet article a été utile à 68 personnes

 Ces articles vont aussi vous aider 
Jonathan LUCK
Publié par
Jonathan LUCK
Commentez cet article

Pin It on Pinterest

Share This