La baisse des aides et du bonus écologique au 1er juillet 2021

renault zoé

Comme prévu, les aides à l’achat pour une voiture électrique ou électrifiée vont baisser au 1 er juillet prochain. Il a été confirmé qu’aucun report n’aura lieu, comme cela avait été le cas début 2020

Initialement prévue pour le 1er janvier 2021, la baisse des bonus écologique à l’achat d’une voiture dite « propre » s’était vu repousser au 1 er juillet. Cette décision de différer son application de 6 mois avait été prise afin de permettre au marché automobile de ne se voir davantage pénaliser après une année 2020 particulièrement difficile. L’année avait en effet été particulièrement marquée par le confinement total de mars à mai.

Alors que la date fatidique approche, la diminution des montants des primes a bien été confirmée par le ministère de l’Economie. Cette confirmation fait suite à la réunion du comité stratégique de la filière automobile et aucun report supplémentaire ne sera appliqué malgré des conditions de vente toujours particulières (prise de rendez-vous indispensable en concession) et un troisième confinement encore d’actualité pour quelques semaines.

Passage de 7 000 € à 6 000 € maximum

Suite à cette mesure, les particuliers vont voir le bonus maximum baisser de 1 000 € et passer de 7 000 € à 6 000 € pour l’achat d’un véhicule électrique de moins de 45 000 €. Entre 45 000 € et 60 000 €, la prime, auparavant de 3 000 €, sera au 1 er juillet 2021, réduite à 2 000 €. Au-delà de 60 000 € pas de changement puisque aucune aide n’est prévue par le gouvernement.

Dans le cas des voitures hybrides rechargeables capables de parcourir au moins 50 km en tout électrique, la prime diminue de moitié. Elle passera alors de 2 000 € à 1 000 €. Cette prime sera attribuée si la valeur neuve de l’auto ne dépasse pas les 50 000 € (pas d’aide au-dessus de ce montant).

Les professionnels aussi touchés

Du côté des professionnels, une baisse est aussi attendue. Pour l’achat d’un véhicule électrique, le bonus écologique passera de 5 000 € aujourd’hui, à 4 000 € pour tout achat d’une auto 100 % électrique de moins de 45 000 €. Les utilitaires électriques sont aussi concernés avec une prime écologique limitée à 2 000 € mais sans plafond d’achat. Un véhicule de plus de 60 000 € pourra donc aussi en bénéficier.

Une baisse supplémentaire attendue en 2022

Ce nouveau barème sera valable du 1 er juillet 2021 au 31 décembre 2021. Au 1 er janvier 2022, un nouveau coup de rabot sera opéré sur les aides à l’achat avec une baisse 1 000 € appliquée à l’ensemble des bonus. L’aide la plus importante sera donc de 5 000 € pour une voiture électrique, tandis que la prime à l’achat concernant les autos hybrides rechargeables disparaitra purement et simplement.

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article