Le marché automobile en hausse de 191,7 % : un chiffre spectaculaire mais trompeur

Peugeot 5008 restylé 2020

Si le chiffre d’une hausse des ventes de 191,7 % peut laisser penser que la reprise est là, ce n’est malheureusement pas le cas. Le mois de mars 2020 ayant été fortement impacté par le premier confinement fausse les chiffres.

Alors que le mois de mars 2021 a connu des restrictions de circulation et la fermeture de certains commerces, la situation n’a rien en commun avec la même période de 2020, moment où le premier confinement a été mis en place. Étant donné les circonstances, la hausse de 191,7 % (+ 179 % à nombre de jours ouvrés comparables) des ventes de voitures neuves en France n’a rien de surprenant (182 774 immatriculations en mars 2021 contre seulement 62 668 en mars 2020).

Le marché en baisse par rapport à mars 2019

La hausse spectaculaire de mars 2021 se ressent aussi sur les trois premiers mois de l’année puisqu’avec 441 791 immatriculations, le marché est en hausse de 21,1 % en données brutes, et de 23,1 % à nombre de jours ouvrés comparables.

marché auto France 3 premier mois 2021
Source : CCFA

Par rapport à 2019, qui est une année plus « normale », les chiffres sont moins flatteurs puisque les ventes sont alors en baissent de 19 %. Une valeur plus en accord avec la situation sanitaire actuelle. Sans surprise, la part des ventes du diesel ne cesse de baisser avec 23 % des immatriculations enregistrées, contre 25 % en janvier et février derniers.

Peugeot en tête des immatriculations

Évidemment, tous les constructeurs présentent un bilan extrêmement positif avec des ventes ayant pour la plupart plus que doublées. Seule Mitsubishi voit ses ventes baisser (de 44 %). La marque japonaise a récemment annoncé son maintien en Europe, grâce notamment à la production de deux modèles Renault en 2023. Son avenir sur le vieux continent était pourtant, jusqu’à il y a encore peu de temps, très incertain.

Peugeot est le constructeur ayant le plus vendu de voiture avec 32 510 exemplaires, suivit de près par Renault et ses 30 803 modèles immatriculés. Citroën complète le podium avec 19 173 exemplaires.

Du côté des constructeurs étrangers, Volkswagen domine (11 272 ex) suivi par Toyota (9 504 ex) qui se place largement devant l’incontournable trio du premium allemand avec, dans l’ordre Mercedes (6 212 ex), Audi (5 515 ex) et BMW (5 237 ex). À mi-chemin entre marque française et roumaine, Dacia s’en sort très bien avec 9 676 immatriculations.

Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article

1 commentaire