L’Etat veut-il augmenter la remise sur les carburants ?

Pompe carburant

Si l’actuelle remise de 18 centimes sur les prix des carburants est en vigueur depuis le 1er avril dernier nous sommes forcés de constater que cette dernière ne permet pas de stabiliser le prix des carburants à un niveau acceptable. Le gouvernement travail donc sur plusieurs autres éléments permettant de limiter les prix des carburants. 

 

Vers une hausse de la remise ?

L’actuel ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire a évoqué la possibilité d’augmenter la remise gouvernementale sur les carburants à 30 centimes dès septembre prochain. Présentement fixée à 18 centimes cette dernière n’a pas suffi pour contenir la hausse des prix des carburants en juin dernier. Alors avec cette remise augmentée, le gouvernement s’attend-il à une nouvelle hausse des prix de l’énergie au retour des vacances ? Probablement, pour l’instant il est certain que cette remise aura un coût estimé à 4,5 milliards d’euros pour l’Etat français.

La volonté de remettre les prix des carburants à 1,50€

Avant le déclenchement du conflit en Ukraine, les prix des carburants étaient d’environ 1,50€ par litre. Un tarif certes élevé mais qui semble aujourd’hui raisonnable. En demandant aux pétroliers de faire des efforts et en voulant augmenter la remise, le gouvernement souhaiterait-il retrouver l’essence et le diesel à 1,50€. Cela pourrait être possible en comptant sur le soutien de TotalEnergies qui a annoncé lancer en septembre prochain une remise de 20 centimes à la pompe.

À Caroom on espère que cette hypothèse soit confirmée afin de faire de l’air aux bourses de tous les Français.

Commentez cet article