Voitures électriques : la Suisse va-t-elle interdire la charge ?

Les gouvernements d’Europe poussent à l’achat des véhicules électriques pour des raisons d’émissions de CO2 plus faibles. Cependant, face à la crise énergétique qui se présente, la suisse prévoit des restrictions sévères.

 

Prendre les devants

En cas de crise énergétique majeure, la Suisse choisie une solution radicale avec l’application de 4 paliers de restrictions permettant à tous de couvrir les besoins. L’ordonnance sur les restrictions et les interdictions d’utilisation de l’énergie électrique dans son palier 3 prévoit la restriction de l’usage des véhicules électriques au déplacement de première nécessité. On pense lire les directives de la covid-19 mais celle-ci s’applique bien aux déplacements des véhicules électriques. L’ordonnance déclare : « l’utilisation privée de voitures électriques n’est autorisée que pour les trajets absolument nécessaires (pour l’exercice d’une profession, pour faire des achats et pour se rendre chez le médecin, à des manifestations religieuses ou à des audiences de tribunaux, p. ex). »

Des décisions similaires en France ?

En France le projet n’est pour l’instant pas étudié, interdire le chargement de véhicules serait contre la politique favorisant leur achat. Les Français pourraient être réticents à l’achat d’un véhicule électrique à l’avenir. Cependant le gouvernement a pour l’instant écarté l’idée d’arrêter les bornes de charge publiques.

Publié par
Paul-Émile
Commentez cet article