Prix des carburants : le classement Caroom des départements et des 50 plus grandes villes françaises

Prix des carburants en France

Depuis un an, le prix des carburants n’a cessé de grimper en France. Caroom.fr et l’agence spécialisée en data Flashs s’associent pour dresser, via un outil intuitif et aisé d’utilisation, un comparatif détaillé de leur évolution.

Au plus bas au début de l’automne 2020 – le litre de gazole se vendait alors en moyenne en France à 1,22 € et celui du sans-plomb 95 à 1,32 € – le prix des carburants n’a depuis cessé de progresser dans notre pays pour atteindre un an plus tard 1,56 € pour le gazole et 1,65 € pour le sans-plomb 95. Soit respectivement +27% et + 23% sur douze mois.

Cette augmentation est essentiellement liée à la hausse du prix du baril de pétrole. La reprise économique, après des mois de crise sanitaire et plusieurs confinements, a en effet entraîné une très forte hausse de la demande mondiale, au-delà des capacités de production des pays producteurs. Et lorsque la demande est supérieure à l’offre, les prix augmentent.

Les sommets atteints ces derniers jours par le prix des carburants sont d’autant plus au cœur de l’actualité que ceux du gaz et de l’électricité se sont eux aussi envolés. C’est donc le pouvoir d’achat des Français – leur première préoccupation selon les sondages – qui est directement touché à quelques mois de l’échéance présidentielle d‘avril 2022. Pour exemple, un plein de 40 litres de gazole coûte en moyenne aujourd’hui aux automobilistes 13,60€ de plus qu’il y a un an.

Jeudi 21 octobre, le Premier ministre Jean Castex a annoncé qu’une « indemnité inflation » de 100 € sera versée aux Français gagnant moins de 2 000 € par mois. Par ailleurs, certains ronds-points ont vu le retour des Gilets Jaunes, dont le mouvement est né voici trois ans à la mi-novembre 2018 : à l’époque, le prix du litre de gazole s’affichait en moyenne en France à 1,48€, soit un niveau inférieur à celui d’aujourd’hui.  C’est dire si la situation est aujourd’hui particulièrement sensible.

Dans notre pays, l’augmentation du prix des carburants varie sensiblement selon les régions, les départements et les villes et impacte différemment les usagers selon les lieux d’approvisionnement. C’est ce que montre clairement le comparatif mis en place par Caroom.fr et l’agence spécialisée en data Flashs. Cet outil, qui s’appuie sur les données transmises par plus de 10 000 points de vente dans l’Hexagone, permet de comparer pour l’ensemble des départements et les 50 plus grandes villes françaises les prix pratiqués depuis 2018 et au cours des 12 derniers mois pour les différents types de carburant.

Le classement des départements

Établi mois par mois depuis octobre 2020, ce classement offre une vision d’ensemble de l’évolution moyenne du prix des carburants dans les départements français, à la hausse comme à la baisse, par rapport à l’année N-1. Cette évolution s’affiche en pourcentage et en répercussion par cts au litre.

Évolution du prix moyen des carburants par département

Pour chaque département, cet outil permet de comparer l’évolution du prix des carburants (depuis 2018 ou au cours des 12 derniers mois) avec la moyenne nationale et la moyenne française. Il situe également le prix moyen du département par rapport aux autres départements de la même région et donne les prix maximum et minimum observés dans les principales communes du département étudié.

Le palmarès des 50 plus grandes villes françaises

Comme pour les départements, ce classement repose sur l’évolution du prix des différents types de carburants dans les 50 plus grandes villes françaises depuis un an. Il permet de comparer globalement mois par mois les variations tarifaires d’une ville à l’autre, en pourcentage et en répercussion par cts au litre.

Évolution du prix moyen des carburants

Chacune des 50 plus grandes villes de France est passée au crible : le prix des carburants peut y être comparé, depuis 2018 ou au cours des 12 derniers mois, avec les moyennes enregistrées aux niveaux national, régional et départemental. Un comparatif est également proposé avec les autres grandes villes de la région et les principales villes du département.

 

Un an d’augmentation du prix des carburants : les chiffres clés

Grâce au comparateur mis en place par Caroom, il est possible d’extraire de nombreux classements et statistiques.

Classement des régions en cts d’augmentation / litre de gazole (prix 5 octobre 2020/12 octobre 2021)

  1. Bretagne +35,4cts / 1,186€ > 1,539€
  2. Bourgogne-Franche-Comté +35cts / 1,214€ > 1,564€
  3. Normandie +34,8cts / 1,199€ > 1,54 €
  4. Hauts de France +34,7cts / 1,203€ > 1,550€
  5. Pays de la Loire +34,7cts / 1,197€ > 1,544€
  6. Occitanie +34,6cts / 1,21 € > 1,561€
  7. Centre-Val de Loire +34,3cts / 1,206€ > 1,549€
  8. Grand Est +33,8cts / 1,225 € > 1,563 €
  9. Nouvelle Aquitaine + 33,8cts / 1,213€ > 1,551€
  10. Provence -Alpes-Côte d’Azur +32,9cts / 1,228€ > 1,557€
  11. Auvergne Rhône Alpes +32,9cts / 1,232€ > 1,561€
  12. Ile-de-France +31, cts / 1,263€ > 1,573€
  13. Corse +27,9cts / 1,342€ > 1,621€

On remarque que les régions où l’augmentation a été la moins forte, Ile-de-France et Corse, sont celles où le prix en octobre 2020 était le plus élevé et le reste un an plus tard.

Top 10 des départements en cts d’augmentation / litre de gazole (prix 5 octobre 2020/12 octobre 2021)

  1. Haute-Saône +37,5cts / 1,193€ > 1,568€
  2. Territoire de Belfort +37cts / 1,194€ > 1,564€
  3. Allier +36,9cts / 1,206€ > 1,575€
  4. Ariège +36,8cts / 1,195€ > 1,563€
  5. Tarn-et-Garonne +36,7cts / 1,217€ > 1,584€
  6. Hautes-Pyrénées +36,4cts / 1,198€ > 1,562€
  7. Jura +36,3cts / 1,195€ > 1,558€
  8. Orne +36,3cts / 1,188€ > 1,551€
  9. Ardèche +36,2cts / 1,198€ > 1,560€
  10. Lot-et-Garonne +36,2cts / 1,194€ > 1,556€

Top 10 des grandes villes françaises en cts d’augmentation / litre de gazole (prix 5 octobre 2020/12 octobre 2021)

  1. Le Mans +37,7cts / 1,164€ > 1,541€
  2. Vitry-sur-Seine +37,3cts / 1,196€ > 1,569€
  3. Orléans +37,1 cts / 1,194€ > 1,565€
  4. Grenoble +36,6cts / 1,268€ > 1,634€
  5. Rennes +36,3 cts / 1,192€ > 1,555€
  6. Dunkerque +36,3cts / 1,162€ > 1,525€
  7. Nîmes +36,3cts / 1,173€ > 1,536€
  8. Lyon +36,2cts / 1,217€ > 1,579€
  9. Besançon +36,2cts / 1,231€ > 1,593€
  10. Dijon +36,2cts / 1,226€ > 1,588€

Un automobiliste qui effectue un plein de 40 litres de gazole au Mans paye aujourd’hui en moyenne 61,64€, soit 15,08€ de plus qu’il y a un an.

Méthodologie

  • Les données diffusées par Caroom.fr et Flashs proviennent à l’échelle nationale de 10 405 points de vente recensés par l’open data du gouvernement https://www.prix-carburants.gouv.fr/rubrique/opendata/.
  • Elles représentent 15 millions de lignes traitées sur la période 2018/2021.
  • Les tarifs 1% les plus chers et 1% les moins cher ont été exclus afin d’éviter certaines données erronées dans l’open data.
  • Le gazole représentant plus de 70% des carburants vendus en France, nous l’avons choisi pour exemple type dans ce communiqué.
  • Le classement des 50 plus grandes villes de France est établi à partir des données de l’INSEE (populations légales 2018)..

Lisez aussi notre article sur le choix de sa nouvelle voiture en fonction de la consommation de carburant.

 Ces articles vont aussi vous aider 

Pin It on Pinterest

Share This