Prime à la conversion, prime à la casse 2019 : les changements

Prime à la conversion, prime à la casse 2019

   Vous souhaitez savoir si vous êtes concerné ou non par la prime à la casse, ou plutôt « prime à la conversion », renommée ainsi par le gouvernement ? Vous l’aurez compris, elle s’étend davantage en cette année 2019, mais à qui et à quoi ? C’est ce que nous vous expliquons pour vous aider dans votre achat d’une voiture neuve !

 

 

Qu’est-ce qui change avec la nouvelle prime 2018 ?

 

Force est de constater des changements concernant le barème du bonus malus écologique, avec une augmentation de la taxe CO2, pour approvisionner les caisses servant à privilégier les aides quant à l’achat de véhicules électriques neufs, mais ce ne sont pas les seuls. La prime à la casse, elle aussi, a été repensée par le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. Elle devient accessible à tous les ménages, pas uniquement à ceux qui sont non imposables. Depuis le 1er janvier 2018, tout le monde à accès à la prime de conversion. Pour compenser ce rééquilibre, ceux qui ne sont pas soumis à l’impôt voient leur prime doublée. Toutefois, il faut respecter un certain nombre de critères.

On remarque également de légères différences par rapport à avant, visant à privilégier les véhicules les moins polluants et inciter les conducteurs à se débarrasser de leurs anciennes automobiles. Elle concerne essentiellement les voitures électriques et s’élève à 2 500 €, contre 4 000 euros précédemment. On peut noter qu’elle ne s’arrête plus qu’aux véhicules diesel. Les automobilistes sont ainsi encouragés à l’achat de véhicules électriques.

 

Bénéficier de la prime à la casse en 2019 : quelles conditions ?

 

Si vous prévoyez d’acheter un véhicule neuf ou d’occasion afin de remplacer celle que vous aviez, une prime de 1 000 € sera accordée si vous êtes soumis à l’impôt. Si vous n’êtes pas imposable, elle s’élèvera alors à 2 000 € Toutefois, il faut respecter un ensemble de conditions pour toucher la prime. La première est de vous débarrasser de votre ancien véhicule en le destinant à la casse. Ce dernier devra respecter les modalités suivantes :

  • si vous êtes imposable et qu’il s’agit d’un véhicule diesel, il devra précéder 2001
  • si vous n’êtes imposable et que c’est un diesel, il faut qu’il ait été immatriculé avant 2006
  • en revanche, pour une essence, c’est valable pour tout le monde, à condition que son immatriculation date d’avant 1997

Aussi, il faudra prendre en compte le fait que vous devez apposer une vignette Crit’Air (0,1,2) sur la nouvelle automobile acquise. Si vous décidez d’opter pour une voiture d’occasion, son immatriculation doit avoir été faite :

  • après 2006 pour un véhicule essence
  • après 2011 si c’est un diesel

La prise d’une telle décision anti-pollution encourage désormais à sauter le pas et se tourner vers l’énergie électrique en délaissant les véhicules qui roulent au gazole, jugés polluants et ce, malgré le filtre à particules (FAP).

 

 

Quels véhicules sont encouragés par la prime à la conversion ?

 

 

Prime par revenus

Type de véhicule

Foyer imposable

Foyer non imposable

Voiture électrique d’occasion ou thermique neuve ou d’occasion (avec vignette Crti’Air 1, 2 avec moins de 130 g d’émission de CO2/km)

1 000 euros

2 000 euros

Véhicule électrique neuf

2 500 euros (+ bonus de 6 000 euros)

2 500 euros (+ bonus de 6 000 euros)

Deux ou trois-roues, quadricycle électrique neufs

100 euros

1 100 euros

 

Petite précision utile à savoir : la voiture achetée grâce à la prime à la casse auto ne peut être vendue qu’après 6 mois d’ancienneté à partir de l’immatriculation et 6 000 km parcourus minimum.

 

Pour conclure

 

D’une manière générale, les voitures diesel ne sont pas encouragés par les dernières mises en place établies. La tendance est plutôt aux véhicules électriques neufs, dont l’achat est sollicité par un bonus non négligeable et une prime étendue à tous, quels que soient les revenus familiaux. Il est temps de se débarrasser de sa vieille voiture en la mettant au rebut et d’opter pour un remplacement par une auto neuve ou d’occasion moins polluante.

 

Retrouvez tous nos conseils pour acheter une voiture neuve :
Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !