Révision voiture : entretien en concession ou centre auto ?

 

Où entretenir son auto ? Guide Caroom.fr

Que ce soit dans un souci de sécurité ou de fonctionnalité du véhicule, l’entretien de sa nouvelle voiture est incontournable. Le but étant de garantir la longévité et le bon état de son véhicule. Son dysfonctionnement peut cependant engendrer un surplus de stress, enlevant à la voiture son aspect pratique. Il va alors de soi qu’à côté des entretiens courants, le propriétaire d’une voiture doit procéder à une révision périodique, qui est la base même du concept de l’entretien de la voiture

 

 

 

 

 

 Entretien auto : qu’est-ce que c’est ?

 

L’entretien est une « obligation » pour le propriétaire d’une voiture. Ne pas y procéder porterait atteinte à la sécurité de son entourage, à sa vie ou à celle des membres de sa famille. Appelé également « révision auto », il consiste alors à faire des ajustements, des réglages et des mises au point pour rendre la voiture opérationnelle et rassurante, en optimisant au maximum sa longévité et en donnant au propriétaire une agréable sensation lors de sa conduite.

 

Pourquoi faire la révision de sa voiture ?

 

Pour ne pas être pris au dépourvu et augmenter ses charges pour cause de négligences, un propriétaire bien avisé préférera suivre les conseils du constructeur et entreprendra les révisions périodiques utiles sur sa voiture, plutôt que de s’exposer aux risques d’accumulation de problèmes. En ce sens, le propriétaire choisira de faire réviser sa voiture soit par une des concessions de la marque (notamment pour le cas des voitures neuves) soit auprès du garagiste en qui il a confiance. L’essentiel est de réaliser ses révisions à temps. Au fur et à mesure qu’on utilise le véhicule, les organes mécaniques et électriques vont s’user. La révision va conduire le propriétaire à remplacer les pièces et éléments usés, et ceci, d’une période à une autre.

Puis, une voiture révisée, c’est plus de chances de la garder en vie longtemps et de passer le contrôle technique de façon sereine. Vous serez en mesure de faire les réparations au préalable et de rouler en ayant tous les éléments à jour pour rouler en sécurité et sans mauvaises surprises. Cela vous évitera bien des désagréments !

Un entretien régulier et courant de votre auto est nécessaire. Ne roulez pas à l’aveugle, vérifiez bien le niveau de tous vos liquides régulièrement par exemple, comme le liquide de refroidissement, de batterie, la direction assistée, le liquide de lave-glace, le niveau d’huile, la pression des pneus, etc.

 

Garantie constructeur et entretien voiture

 

La garantie constructeur préserve le propriétaire de certains problèmes mécaniques, électroniques ou électriques, elle s’étend dans la durée ou au nombre de kilomètres comptabilisés. Le constructeur se trouve alors obligé d’effectuer les réparations, d’entretenir ou de réviser la voiture afin de la remettre en bon état, et ce, gratuitement.

Concernant le contrôle et la réparation de votre voiture chez le représentant de la marque originelle, les modalités de la « garantie constructeur » ne sont pas les mêmes chez tous les constructeurs, que ce soit pour la durée ou la consistance des prestations. Si certains proposent, en cas de dommages subis durant la période de garantie, une remise en état complète de la voiture en y incluant les frais de mains d’œuvre, pièces de rechange avec une longue durée de garantie ; d’autres limitent leurs prestations en ne proposant qu’un court délai de garantie. (Pour en savoir plus, consultez notre article complet sur les garanties auto).

Les avantages de la réparation à la concession tournent autour de la qualité de service et de l’obtention de pièces d’origine ou du moins certifiées par le constructeur. Cette situation rassure une bonne majorité des propriétaires de voitures neuves, qui préfèrent la plupart du temps, confier tous travaux de révisions et de réparation à leurs constructeurs. Mais la «garantie constructeur » n’empêche pas pour autant, les propriétaires des véhicules neufs de faire réparer et réviser leurs automobiles chez n’importe quel prestataire indépendant, c’est-à-dire hors du circuit des marques automobiles.

Cette association se base surtout sur la confiance mutuelle existant entre le propriétaire et le réparateur et amorcer par des délais de « garantie constructeur » trop court. Par ailleurs, les mesures législatives ont permis aux propriétaires de préserver cette garantie en étant libre de choisir le garage idéal. Cependant, ce choix peut être critiqué compte tenu de la complexité de certaines technologies, dont les hybrides.

Les réparateurs automobiles indépendants sont-ils vraiment équipés ou formés pour cela ? À cette problématique s’ajoute le « chantage » des constructeurs qui dissuadent leurs clients de ne faire réparer leur véhicule que dans un garage agréé sous peine de ne pas accorder la garantie.

 

Le carnet d’entretien

 

 

Tenir un carnet d'entretien

 

Toutes les voitures sont munies d’un carnet d’entretien dès leur sortie de garage. Le constructeur accompagne le propriétaire du véhicule à travers ce carnet d’entretien en y incluant toutes informations pratiques sur la manière d’entretenir la voiture. Pour certaines concessions, le suivi de ce carnet est une condition subordonnée à l’obtention de la garantie constructeur. L’entretien de votre voiture doit se référer à ce carnet d’entretien, lequel accompagne le véhicule tout au long de son parcours.

Pour rappel, le carnet relate tout ce qui a déjà été fait sur la voiture. Même lorsque le propriétaire décide d’effectuer ces révisions et/ou réparations auprès des réparateurs indépendants, ces derniers doivent prendre en compte les éléments d’informations fournies par le carnet et y ajouter les nouveaux rapports des travaux effectués sur la voiture.

En outre, le carnet d’entretien permet d’organiser les programmes des révisions. Les différents délais pour la révision périodique, et pour le constat de l’usure des pièces pourront être avancés par le carnet, en se référant aux informations des dernières écritures. La tenue de ce carnet pour une voiture n’est pas obligatoire, pourtant elle est gage de la bonne tenue de la voiture et ses éléments peuvent avoir un impact sur le prix de la voiture, notamment pour la vente et l’achat des voitures d’occasion. Bien que la cote de votre auto restera la même, vous pourrez tout de même ajuster votre prix de vente en conséquence, car une voiture bien entretenue en concession vous apportera une plus-value non négligeable sur le marché de l’automobile.

Un risque subsiste toutefois : des personnes malhonnêtes peuvent le remplir avec de fausses informations justement pour augmenter le prix, ou plus grave encore, pour induire l’acheteur en erreur, mettant alors sa sécurité en péril ! L’historique réel sur l’entretien de la voiture devrait toujours être retracé dans le carnet d’entretien afin d’évaluer le véhicule et organiser les futures révisions.

 

La formule d’une bonne révision auto

 

La révision de la voiture nécessite de la part du propriétaire, un effort de régularité dans l’initiative des révisions périodiques. Suivant les spécificités de sa voiture (diesel, essence ou hybride) et des informations recueillies par le carnet d’entretien (kilométrage, Vidange, changement de filtre, etc.), le propriétaire pourra évaluer l’état général de sa voiture et exécuter les révisions auto dans les délais raisonnables.   Entretenir sa voiture passera donc par différents examens et pointages des divers éléments substantiels de la voiture, entrent dans ce cadre :

  • les amortisseurs
  • les freins
  • les pneus
  • le niveau des huiles et les autres liquides… ;

Puis par le nettoyage et la mise au point des accessoires :

  • Propreté intérieure et extérieure
  • Climatiseur
  • Filtres spécifiques
  • Batterie
  • Les phares…

L’entretien auto doit normalement être exécuté lorsque la voiture a parcouru entre 5 000 et 10 000 kilomètres. Pourtant lorsqu’un doute subsiste chez le propriétaire, rien n’empêche de jeter un œil « sous le capot » pour conforter l’aspect sécuritaire de la voiture.

 

Prix de l’entretien de véhicule : combien ça coûte ?

 

Plusieurs critères peuvent déterminer le prix de l’intervention du professionnel. Entrent en jeu :

  • la marque du véhicule
  • les technologies
  • l’année de construction
  • le mode d’utilisation
  • la garantie

Pour un simple entretien, vous pouvez compter à partir de 60 € chez un centre-auto ou un garagiste. Ce tarif peut monter jusqu’à 20 %, voire 40% dans une concession. Pour les opérations plus complexes, il faut compter à partir de 100 € jusqu’à 1 000 € selon toujours les critères et le centre d’entretien.

 

Les détails et modalités d’une révision optimale

 

Si l’explication de l’utilité de la vérification auto a pu être faite, il s’agit maintenant de voir : que faire dans le cadre de l’entretien voiture, comment le faire, où le faire et quelles en seraient les conditions ?

 

Où faire réviser son véhicule ?

 

Pour les plus soucieux d’entre vous, vous pouvez toujours confier la révision de l’auto auprès de la marque de votre voiture par le biais de leurs filiales et autres démembrements agréés. Vous serez plus rassuré de savoir que les pièces montées sur votre voiture seront « d’origines ». De plus, les concessions disposent des moyens techniques et humains suffisants pour répondre aux attentes de la clientèle.

 

entretenir sa voiture : concession ou centre auto?

 

Rien ne vous empêche cependant de recourir aux autres professionnels de votre choix. Les réparateurs indépendants peuvent disposer des capacités à entretenir votre voiture. Une multitude d’offres est présente sur le marché. Sur internet, les différents fournisseurs de services de révision auto abondent. Il ne reste vous reste plus qu’à choisir entre ces différentes propositions en fonction de votre budget entretien. Ces professionnels doivent porter mention de ce qu’ils ont fait à la voiture dans le carnet d’entretien.

 

A quel moment et quelle fréquence faire ses révisions auto ?

 

De nombreux points sont à contrôler périodiquement pour s’assurer que la voiture roule bien. En principe, pour les autos récentes, la fréquence est incluse dans les instructions fournies par la marque. Néanmoins, voici quelques indications :

  • La vidange peut se faire après avoir parcouru plus de 10 000 km. Les différents filtres doivent être changés (filtre à huile, filtre à carburant, filtre à air et filtre à pollen), le freinage doit être contrôlé (les disques et plaquettes de frein), l’état de la batterie doit être vérifié et les conduits de ventilation et la climatisation doivent être entretenus à travers l’injection d’un désinfectant.
  • Au bout de deux ans ou de 30 000 km parcourus : les liquides doivent être purgés (liquide de frein et de refroidissement) et il faut procéder à une vérification des circuits. Les courroies sont à vérifier ainsi que le niveau d’huile de la boîte de vitesses, la ligne d’échappement, les transmissions et les durits du moteur.
  • Au bout de trois ans ou de 60 000 km, doivent être remplacés, les bougies (pour les moteurs à essence), le filtre à carburant (filtre à gazole pour le moteur diesel) et les courroies.
  • Au bout de cinq années, les kits de distributions ainsi que les amortisseurs doivent être changés.

Le style de conduite et l’utilisation du véhicule sont déterminants de sa nécessité de révision. En fonction de divers critères et à l’issue de chaque révision, tous ces éléments ne font pas forcément l’objet d’un contrôle. C’est dans ce cadre qu’intervient l’aspect périodique du carnet d’entretien qui transcrit chaque opération effectuée et celles qui restent à entreprendre.

 

Entretenir sa voiture soi-même?

 

entretenir sa voiture soi-même, c'est possible !

 

Vous pouvez jouer les mécanos chez vous à condition que vous disposiez et que vous maîtrisiez les matériels de travail, que vous compreniez les diverses informations techniques du carnet d’entretien et d’autres documentations. Lisez notre article sur la réinitialisaton du compteur de vidange. Sachez également que les révisions comportent des degrés différents de difficulté. Ainsi, examiner une roue et la remplacer est normalement à la portée de tout conducteur de voiture. Il en est de même de la réalisation de la vidange, du changement des bougies ou encore du remplacement de la batterie. Mais remplacer la courroie de distribution nécessite par exemple une connaissance plus poussée en mécanique automobile. Vous devez également retenir que le gros inconvénient d’entretenir vous-même le véhicule ne vous permet plus de profiter de la garantie constructeur, puisque vous ne disposerez pas de factures prouvant que l’entretien a été fait comme il se doit.

 

Nos autres conseils sur la voiture neuve
Share This

Partagez c'est gratuit !

Cet article vous a aidé ? Partagez-le pour nous remercier. Merci !