Des acheteurs toujours plus séduits par les SUV

Peugeot 3008 restylé
Crédit : Peugeot

Une étude réalisée au niveau mondiale prouve ce que l’on imaginait déjà. Les SUV sont partout ! Près d’une voiture neuve sur deux vendues dans le monde est un SUV.

 

Une part de marché qui ne cesse de progresser

Cela ne vous aura pas échappé, le SUV est à la mode ! Il se distingue par une silhouette surélevée est inspirée des anciens 4×4, qui étaient alors de véritables franchisseurs au contraire de ces nouveaux venus souvent dépourvus de transmission intégrale. Désormais davantage adapté à nos parcours routiers, le Sport Utility Vehicle se croise à absolument tous les coins de rue.

Une récente étude internationale de la société en conseil C-Ways pour l’Observatoire Cetelem indique ainsi que plus de 45 % des immatriculations dans le monde concernent un SUV. Un succès en plein boom qui ne devrait pas s’arrêter de sitôt, les constructeurs prévoyant toujours plus de nouveautés surélevées et bardées de protections en plastique pour les années à venir.

Pourquoi le SUV est-il si prisé ?

Il se trouve être plébiscité par les clients pour sa position de conduite en hauteur et son style, promesse d’aventure et plus rassurant. De nombreux acheteurs mettent ainsi le souhait de se faire remarquer comme critère d’achat, ou encore le simple fait de suivre la mode. L’aspect pratique et le volume intérieur important (ne faisant toutefois pas mieux que feu les monospaces) sont aussi des éléments importants au moment de préférer un SUV.

Pourtant, il subit de nombreuses critiques : plus lourd, plus haut, il est plus polluant qu’une berline traditionnelle équivalente (de l’ordre de 11 à 26 % suivant le modèle d’après l’ONG Transport & Environnement, mais pas forcément beaucoup plus qu’un monospace), tout en se montrant généralement plus onéreux. Mais malgré ces défauts, les SUV se vendent comme des petits pains et plus aucun constructeur ne peut se permettre de s’en priver (même Ferrari va prochainement s’y mettre…).

Des appellations à ne plus savoir quoi en faire

Un marché tellement vaste que les marques tentent de différencier quitte à multiplier les appellations, toujours plus floues. On trouve ainsi à la vente de nombreux SUV, mais aussi des crossovers, des versions Cross, et même des SAC (Sport Activity Vehicle) chez BMW avec le X6 ! Avec tous ces noms, pas étonnant que les acheteurs se sentent perdus. L’étude de C-Ways indique aussi que, parmi les personnes interrogées, 45 % pensent rouler au volant d’un SUV sans que ce ne soit le cas. Ainsi, 6 % conduisant une Renault Clio et 4 % une Toyota Corolla s’imaginent conduire un SUV !

 
Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article