Le marché français recul de 5,8 % au mois de janvier 2021

Dacia Sandero Stepway 2021

L’année 2021 débute avec une baisse des ventes de voitures neuves. Janvier 2021 a vu le nombre de voitures immatriculées chuté à 126 381, soit – 5,8 %.

Le marché français fait grise mine en ce début 2021. Le mois de janvier a enregistré 126 381 ventes, soit une baisse de 5,8 % par rapport à janvier 2020. Des portes ouvertes (le week-end des 16 et 17 janvier) devaient permettre de booster les chiffres mais cela n’a malheureusement pas été suffisant. Le couvre-feu mis en place à partir de 18h au même moment n’a pas aidé.

Le nombre de jours ouvrés a aussi été inférieur par rapport au début l’année 2020. Le mois de janvier comptait alors 22 jours ouvrés contre 20 le mois dernier. La différence brute n’étant que de 7 848 autos vendues (134 229 en janvier 2020) le marché se retrouve en hausse de 3,6 % à nombre de jours ouvrés comparable.

Le 100 % électrique recul, l’hybridation gagne du terrain

Alors que les voitures 100 % électriques sont en plein boum, elles marquent ici un net recul des ventes avec une chute de 41 %. Ceci s’explique par les livraisons massives des voitures branchées en janvier 2020. En effet, les immatriculations de décembre 2019 avaient été repoussées à début 2020 afin de les comptabiliser pour le calcul de la moyenne de CO2 de chaque constructeur, désormais sous le coup d’amende importante en cas de dépassement des seuils.

En revanche, le nombre de commandes pour des véhicules hybrides (rechargeables ou non) passe de 15 259 en janvier 2020 à 28 262 en janvier 2021, soit un quasi-doublement des ventes (+ 13 003 commandes). Leur part de marché passe ainsi de 11,4 % à 22,4 %. Dans le détail, on remarque que les hybrides rechargeables ont le vent en poupe puisqu’elles passent de 3 740 exemplaires vendus à 8 185 (soit une part de marché bondissant de 2,8 % à 6,5 %). Même si elles restent encore largement minoritaires, les autos à bicarburation (essence + GPL / GNV) atteignent 2 987 ventes contre seulement…37 en janvier 2020.

Enfin, les carburants  »traditionnels », s’ils sont toujours majoritaires, continuent de perdre du terrain. Les voitures essence ont ainsi séduit 44,8 % des acheteurs, contre 48,7 % en janvier 2020, quand la part du diesel se limite désormais à 25,3 % (31,7 % en janvier 2020).

Dacia en forte hausse

La marque franco roumaine s’offre une très belle progression avec une hausse de ses ventes de 95,1 %, la nouvelle Sandero connaissant un beau succès. Grâce à elle, le groupe Renault connaît une légère augmentation de 2,1 % malgré les mauvais chiffres du losange (-20,9 %). Côté PSA, la baisse atteint 16,8 %, DS, Opel et Citroën reculant fortement (respectivement -33,8 %, -31,7 % et -21,2 %). Peugeot limite la casse avec -10,9%, mais avec 26 063 commandes, le lion s’octroie tout de même 20 % du marché français (14,94 % pour Renault).

Les marques étrangères, on notera les bons scores de Jeep (+80,2 %), Volvo (+ 48,2 %) et Smart (+ 41,6 %). C’est en revanche plus dur pour Jaguar (-52,0 %), Alfa Romeo (-51,8 %), Land Rover (-33,6 %) ou Nissan (-30,4 %).

Tous les chiffres de ventes par constructeurs en janvier 2021

MarquesImmatriculation voitures neuves en FrancePourcentage de part du marché du neufVariation du nombre de vente par rapport à l'année précédente
Alfa Romeo3 8652,75 %++ %
Alpine730,05 %++ %
Audi4 4853,19 %++ %
BMW4 4763,19 %++ %
Citroën14 12910,06 %++ %
Dacia8 0255,71 %++ %
DS1 8501,32 %++ %
Fiat3 4702,47 %++ %
Ford3 6322,59 %++ %
Hyundai3 9732,83 %++ %
Jaguar2770,20 %++ %
Jeep6680,48 %++ %
Kia3 630 2,58 %++ %
Land Rover6070,43 %++ %
Lexus4500,32 %++ %
Mercedes4 8883,48 %++ %
Mini2 6541,89 %++ %
Nissan1 9671,40 %++ %
Opel3 8652,75 %++ %
Peugeot26 14218,62 %++ %
Porsche2640,19 %++ %
Renault21 83715,55 %++ %
Seat2 8011,99 %++ %
Skoda3 0932,20 %++ %
Toyota8 1715,82 %++ %
Volkswagen9 5966,83 %++ %
Volvo1 6261,16 %++ %
Publié par
Jean-Baptiste TRICHOT
Commentez cet article